Plantes incontournables des jardins en situation ombragée, fraîche et humide, les hostas se démarquent par leurs feuillages lumineux et arrondis. Ils sont de plus en plus remarqués par les jardiniers amateurs comme les plus confirmés tant les variétés ne cessent de se multiplier. Il en existe à présent de toutes les tailles, de toutes les formes et aux couleurs plus affirmées les unes que les autres.

1. LES CARACTERISTIQUES DES HOSTAS

Les caractéristiques des hostasLes hostas font partie de la famille des Liliacées dans laquelle vous pourrez aussi trouver les ophiopogon, allium et autres jacinthes.

Toutes aussi rustiques que ces dernières, les hostas prendront facilement place dans n’importe quel jardin. En effet, il existe des variétés adaptées au soleil et d’autres à l’ombre. Leur robustesse leur assure également une bonne durée de vie. C’est pourquoi une souche d’hostas pourra vivre plusieurs dizaines d’années.

Leur culture est également possible en pot, ils pourront s’approprier une courette ou un balcon assez ombragé et frais, même en ville.

1.1. Le feuillage des hostas

Le plus souvent de forme arrondie, les feuilles prendront souvent l’aspect d’un cœur assez allongé. Certains arboreront un feuillage long et fin alors que d’autres auront une forme plus ronde et trapue. Une touffe pourra compter plusieurs dizaines de feuilles qui apparaîtront au printemps en seulement quelques semaines. En effet, les hostas sont des plantes caduques, ce qui veut dire que l’ensemble de leur feuillage disparaît en hiver pour repousser l’année suivante.

La couleur est sans aucun doute le plus grand atout de ces belles plantes. Bleu, vert et ses nuances, blanc, jaune crème, jaune d’or … bref, il y en a pour tous les goûts.

L’hosta est une plante de milieux humides, son feuillage est assez épais, charnu et gorgé d’eau tout en étant d’une souplesse incomparable. C’est sans aucun doute ce qui explique que les hostas sont régulièrement la cible des grignotages intempestifs des limaces et autres escargots

.Le feuillage des hostas

1.2. La floraison des hostas

La floraison des hostas

Tout comme les autres plantes de la famille des Liliacées, les hostas disposent d’une floraison en hampe florale. C’est-à-dire que chaque bouquet floral sera porté au-dessus du feuillage par une tige robuste persistante une bonne partie de l’été. Selon les variétés, la floraison pourra s’étaler de la fin mai jusqu’à la mi-octobre.

Les fleurs prennent la forme de petites trompettes s’ouvrant de bas en haut de la tige. Leur couleur varie souvent dans des teintes blanches, roses clair à plus soutenue voir pourprées. Il en existe un très grand nombre. Certaines sont parfumées mais la plupart des espèces n’ont que leur beauté visuelle pour se démarquer.

1.3. Les dimensions des hostas

La dimension des hostas

Une fois encore, il en existe de toutes les grandeurs. Les plus petites n’excéderont pas les 10 cm comme pour la variété ‘Blue mousse ears’ lorsque les plus grandes dépasseront parfois les 1,75 m pour ‘Empress wu’!

1.4. La croissance des hostas

La croissance des hostas se fait de deux façons : celle des feuilles et celle de la souche.

La croissance des feuilles est assez rapide si le printemps est doux. Seulement 1 mois s’écoule entre l’apparition des bourgeons au ras du sol et la feuille formée complètement.

La croissance de la souche est un peu plus longue que celle des feuilles. Il faudra compter quelques années pour qu’un hosta atteigne sa taille adulte. Cependant, celle-ci reste toujours isolée, sa circonférence augmentera d’année en année sans pour autant devenir envahissante. La touffe est seulement plus belle et le nombre de feuilles plus important.

La croissance et surtout la taille des feuilles sont liées au développement de la touffe. C’est pourquoi une variété géante n’aura pas un feuillage de taille définitive si la bouture n’a qu’un ou deux ans.

La croissance des hostas

1.5. La rusticité des hostas

Encore un point fort pour ces plantes, toutes les variétés sont extrêmement résistantes au froid. Elles sont capables de résister à des températures inférieures à -20°C. Ne couvrez donc pas les souches, un paillage organique toute l’année leur sera plus profitable. Leurs seuls ennemis climatiques seront les fortes chaleurs et les ambiances trop sèches.

1.6. Le sol des hostas

Les hostas sont des plantes d’ombre pour la plupart, en complément, elles apprécient les sols frais voire légèrement humides pour alimenter en eau leurs feuilles charnues. Ils devront aussi être très riches en matière organique, ne plantez donc pas un hosta dans un sol pauvre et sableux.

Si possible, évitez aussi les sols trop calcaires ou trop acides, un sol neutre à légèrement acide leur sera plus favorable.

En cas de sécheresse printanière, pensez à arroser pour ne pas que le sol ne se dessèche complètement, il en va de même pour une culture en pot.

1.8. Les maladies des hostas

Les maladies des hostas

Là aussi les hostas montrent un atout majeur car on ne leur connaît que très peu de maladies.

Les seuls vrais ravageurs de ces plantes sont les limaces et escargots qui se nourrissent abondamment de leurs tendres feuilles. Les trous occasionnés dans les feuilles seront malheureusement irréversibles. Vous devrez attendre l’année suivante pour obtenir de nouvelles feuilles. C’est pourquoi il vous faudra dès l’apparition des feuilles épandre des granulés anti-limaces tout autour de la touffe pour la protéger. Cette opération devra être renouvelée tous les 15 jours. Préférez les granulés à base de ferramol, utilisés en agriculture biologique.

En situation trop chaude, les hostas peuvent avoir les feuilles qui brunissent surtout pour les variétés panachées, mais cela n’a rien de fortement nocif pour la plante, seul l’aspect esthétique est dégradé.

2. LA PLANTATION DES HOSTAS

Avant toute chose, prenez soin de bien choisir la situation dans laquelle sera plantée votre hosta.

Au jardin, préférez des endroits comme :

- un bord de bassin

- un massif ombragé sous de grands arbustes

- un endroit humide et clair pour un groupement de variétés.

Sachant que la culture en pot est tout à fait possible, ils pourront aussi prendre place sur des balcons comme sur des terrasses ombragées.

La plantation des hostas

ATTENTION : évitez les endroits fortement ventés qui risquent d’abimer leurs feuilles fragiles.

La période de plantation des hostas

En ce qui concerne la période de plantation, l’idéal est au printemps. Les plantes sont déjà sorties et leur feuillage est encore jeune, vous pouvez ainsi composer des scènes plus facilement que pour un achat automnal lorsque le feuillage commence à se décolorer. C’est aussi au printemps que le choix sera le plus grand, vous pourrez ainsi les trouver en godets ou en potées prêtes à planter.

Une plantation estivale est déconseillée car l’arrosage devra être très régulier pour que votre plante puisse s’enraciner correctement.

2.1. La plantation en pleine terre des hostas

La plantation en pleine terre des hostasC’est la solution la plus couramment utilisée dans les jardins. Les hostas s’intègrent aussi bien avec des vivaces que des arbustes. Leurs grosses feuilles permettent de donner du volume à vos scènes. Ce sont des plantes faciles de culture mais leur plantation ne doit pas être négligée, c’est ainsi qu’elles donneront le meilleur d’elles- même.

Pour cela, il vous suffira de suivre les étapes suivantes :

- faites un trou d’au moins 3 fois le volume du conteneur de culture, autant en profondeur qu’en diamètre. Un trou d’au moins 30 cm de profondeur sera recommandé pour un godet. Cela peut paraitre trop important mais le fait d’ameublir ainsi la terre permettra aux racines de s’enfoncer rapidement et ainsi, d’être plus résistantes aux périodes de stresse potentielles pour la plante (sécheresse, forte chaleur, grand froid)

Nul besoin de préparer un drainage, même un sol humide leur convient parfaitement.

- préparez un mélange composé d’1/3 de terre de jardin, 1/3 de compost et 1/3 de terreau de plantation. Ajoutez également deux à trois poignées de corne broyée par plante. Ce fertilisant se diffusera lentement dans le sol et nourrira votre Hosta pendant plusieurs mois.

- comblez le fond du trou à l’aide de ce mélange de telle façon que la base de la motte affleure le niveau final du sol

- placez votre hosta dans le trou sans démêler le système racinaire assez fragile en période de végétation

- apportez ensuite le reste du mélange pour remplir le trou de plantation

- tassez légèrement la terre autour de la plante avec vos pieds puis arrosez abondamment à l’eau de pluie de préférence

- installez enfin un paillage organique sur 5 à 7 centimètres d’épaisseur tout autour de la plante. Celui-ci conservera la fraicheur au niveau des racines et évitera le désherbage. Utilisez pour cela des éclats de bois blanc, du paillis de chanvre ou de miscanthus mais jamais d’écorces de pin, très nocif pour les hostas sur du long terme.

2.2. La plantation en pot des hostas

La plantation en pot des hostas

Très souvent utilisés dans des courettes entre deux immeubles ou sur un balcon ombragé, les hostas font une grande percée en ville. Ils sont capables de rester en pots pendant plusieurs années du moment qu’un apport régulier d’humus organique est effectué. Sur une terrasse en campagne, leur plantation est aussi possible, ils donneront en compagnie d’arbustes persistants ou de bambous de très belles scènes.

Pour le choix du pot, plantez-les de préférence dans des pots en terre cuite qui conservent une bonne fraîcheur au niveau racinaire. Prenez garde toutefois à protéger les pots par plusieurs couches d’isolant durant l’hiver sans quoi ils pourraient éclater sous l’effet du gel.

Pour la plantation en elle-même, vous devrez procéder de la façon suivante :

- commencez tout d’abord par percer votre pot s’il ne l’est pas.

- préparez un mélange composé d’1/3 de terre de jardin, 1/3 de compost et 1/3 de terreau de plantation. Ajoutez également deux à trois poignées de corne broyée par plante. Ce fertilisant se diffusera lentement dans le sol et nourrira votre hosta pendant plusieurs mois.

- prenez soin de faire un drainage de 5 cm de billes d’argiles au fond du pot superposé d’un feutre géotextile qui empêchera le substrat de se mélanger aux billes d’argile. Pour conserver fraicheur et humidité, vous pourrez prévoir une soucoupe sous le pot.

- comblez le fond du pot avec le mélange préalablement préparé de façon à ce que la base de la motte de l’hosta affleure un niveau légèrement inférieur au niveau final du pot ; la cuvette ainsi formée facilitera l’arrosage

- placez ensuite votre plante dans le pot en prenant garde de ne pas démêler le système racinaire qui est fragile en période de végétation

- comblez le reste du pot avec le substrat puis tasser légèrement

- arrosez-le tout abondamment à l’eau de pluie de préférence

- pour terminer, installez un paillage organique de type paillette de lin ou éclats de bois blanc sur le dessus en une couche de 3 à 5 cm. Il conservera plus longtemps la fraicheur au niveau des racines.

3. L’ENTRETIEN DES HOSTAS

Les hostas sont des plantes qui sont capables de vivre sans aucun entretien si elles sont plantées dans de bonnes conditions. C’est sans aucun doute l’une des vivaces les plus faciles à cultiver.

3.1. L’arrosage des hostas

L'arrosage des hostas

Plantés généralement à l’ombre, l’humidité et la fraîcheur se conservent plus longtemps, et les arrosages sont donc plus limités. Au cas où votre eau d’arrosage présenterait une forte teneur en calcaire, préférez l’eau de pluie, beaucoup plus profitable pour la plante.

3.2. La fertilisation des hostas

La fertilisation des hostas

Les hostas sont des plantes très gourmandes. Si la fertilisation n’est faite qu’à la plantation, le plante vivra sur les ressources naturellement disponibles dans le sol, elle sera donc moins belle et volumineuse qu’avec un apport de fertilisant.

Celui-ci se fera au moins une fois par an, en février/mars. Epandez 2 à 3 poignées d’engrais à base d’algues ou de corne torréfiée au pied de chaque hosta. Le compost ou l’engrais organique en billes s’avèrent aussi de très bonnes solutions, enfouissez-les avec un léger griffage. Ces apports pourront ainsi s’infiltrer dans le sol et seront donc disponibles pour les racines lors du départ en végétation à partir du mois d’avril.

Pour les plus pointilleux, vous pourrez également apporter au mois de mai un engrais spécial fraisier ou tomate. Très riches en potasse, ils favoriseront une floraison plus belle et plus abondante.

N’épandez jamais d’engrais chimiques ou osmocotes qui brûleraient le système racinaire et pourraient tuer vos hostas. Evitez aussi les engrais trop riches en azote qui encouragent une forte pousse des feuilles les rendant ainsi plus fragiles.

3.3. La taille des hostas

C’est une opération complètement facultative. En effet, elle a pour but de nettoyer la plante de ses feuilles mortes de l’année précédente, au mois de mars. Cependant, les feuilles de l’hosta étant gorgées d’eau, elles se dégradent presque entièrement durant l’hiver. Seules les hampes florales plus longues à se dégrader pourront être coupées après la floraison ou bien au mois de mars. Si elles sont laissées, vous pourrez constater une libération des graines ainsi que la pousse de semis spontanés l’année suivante. Les semis spontanés ne seront pas spécialement de la même variété que la plante qui les a conçus. En effet, si vous possédez plusieurs hostas dans votre jardin, ils se seront probablement hybridés, tout en sachant que la plupart des variétés d’hostas sont déjà des hybrides. Le résultat du semis est donc très incertain.

3.4. L’hivernage des hostas

Aucune protection ne sera nécessaire pendant le période hivernale. Seuls les pots en terres cuites plantés d’hostas devront être protégés pour ne pas casser sous l’effet du gel.

3.5. La multiplication des hostas

Dès le mois de mars, lorsque les nouvelles pousses de la plante commencent à sortir, vous pouvez diviser vos plantes. Cette opération s’effectue tous les 4 ou 5 ans pour rajeunir la plante mais n’a encore rien d’obligatoire.

La multiplication des hostas

Pour le jardinier, la seule méthode reste donc la division des souches. Pour pratiquer cette méthode, vous devrez :

- déterrer la souche que vous souhaitez multiplier à l’aide d’une bêche

- séparer la souche en plusieurs morceaux en la coupant avec un couteau bien aiguisé

- chacun des nouveaux rejetons devra comporter au moins une pousse pour pouvoir former une nouvelle plante

- replanter ensuite un morceau plus jeune à l’endroit d’origine.

Vous pouvez donc grâce à cette méthode replantez bon nombre de jeunes pousses d’hostas dans votre jardin ou en faire bénéficier votre entourage.

Pour en revenir au semis, cette technique n’est pas envisageable même si les hostas produisent des graines. Comme cité précédemment, beaucoup de variétés sont des hybrides, vous n’obtiendrez donc pas par semis des hostas de l’espèce type, ils n’auront donc que peu de ressemblance avec votre plante mère.

4. LA MISE EN SCENE DES HOSTAS

C’est là qu’entre en jeu toute la magie et la beauté de ces feuillages. Il existe mille et une façons de les mettre en scène.

4.1. Les hostas en pot

Les hostas en pot (1)Les hostas en pot (2)Ils pourront être associés à des vivaces comme les astilbes, fougères, brunneras, pulmonarias ou certaines graminées. Toutes ces plantes sont adaptées à une culture en pot.Réservez-leur un espace plutôt ombragé. Vous pouvez ainsi les planter en isolé dans de beaux pots en terre cuite ou bien les associer avec d’autres plantes d’ombre.

Pour les arbustes, les pots seront de plus grande taille. L’association avec des hostas permet de les mettre en valeur du fait qu’ils possèdent un feuillage très lumineux. Parmi les plus utilisés, on remarque : les bambous, les arbustes persistants comme les orangers du Mexique, les houx panachés, les azalées ou encore les cornus à bois décoratifs.

De manière générale, n’hésitez pas à faire des effets de masse en groupant plusieurs variétés d’hostas à feuillage plus ou moins grand et aux couleurs différentes.

Pour le reste laissez faire votre imagination pour varier couleurs et feuillages.

4.2. Les hostas en massifs

Les hostas en massif

Pour la mise en scène en pleine terre, vous pourrez également les associer de différentes façons :

- en groupement de différentes variétés, elles se complèteront ainsi les unes aux autres pour créer un effet de masse. C’est pourquoi il vaudrait mieux les grouper par 3 ou 5, espacés de 30 cm les uns des autres afin de bien les mettre en valeur.

- en association avec d’autres arbres, arbustes ou vivaces, vous pourrez créer des atmosphères de sous-bois humides. Le choix des arbres n’est pas défini à l‘avance. Pour les arbustes, préférez ceux au feuillage peu opaque. Par exemple, les chèvrefeuilles arbustifs, les cognassiers du japon, les physiocarpus ou les viornes.

Du fait que les hostas supportent un pH de 5.5, vous pourrez aussi les associer avec des arbustes de terre de bruyère comme les érables du japon, les azalées, les hortensias, les pieris ou autres rhododendrons.

En ce qui concerne les vivaces, le choix des mariages est aussi très grand : astilbes, anémones du japon, géranium vivaces, fougères, digitales, heuchères etc…

Les massifs d'hostas

5. LES VARIETES D'HOSTAS LES PLUS CONNUES

Il existe plusieurs centaines de variétés d’hostas, c’est pourquoi, seules les variétés les plus connues et les plus intéressantes seront mises en avant.

Leur exposition varie en fonction de la couleur de leur feuillage. De manière générale, celle-ci est référencée dans le tableau suivant :

Ensoleillée Mi-ombre Ombre
Feuilles bleuté X X X
Feuilles vertes X X
Feuilles dorées ou panachées de doré X X
Feuilles panachées de blanc X

Les Hostas plantaginea et sieboldiana sont les deux espèces les plus connues. Les variétés hybrides quant à elles se comptent par centaines.

Hosta plantaginea ‘grandiflora (A)

Hauteur 80cm ; diamètre 60cm. Cet hosta aux larges feuilles vertes claires assez brillantes possède de grosses fleurs en forme de trompettes blanches. C’est l’un des rares hostas à avoir des fleurs finement parfumées. Attention, il est cependant assez sensible aux attaques de limaces.

Hosta sieboldiana ‘elegans’ (B)

Hauteur 70cm ; diamètre 60cm. Un hosta à grosses feuilles bleues largement ondulées et nervurées. Il peut facilement se placer en arrière-plan car il donnera de l’appui aux scènes d’ombre avec ses feuilles rondes et imposantes. Ses fleurs blanches s’épanouiront au mois de juillet.

Hosta plantaginea 'grandiflora' et hosta sieboldiana 'elegans'

Hosta sieboldiana ‘France williams’ (C)

Il ressemble à l’hosta précédent. La seule différence se situe dans la couleur de son feuillage vert largement marginé de jaune.

Hosta x ‘august moon’ (D)

Hauteur 60cm ; diamètre 60cm. Un feuillage vert clair presque jaune d’or lorsqu’il est placé dans un lieu très ombragé. Cette belle plante offre ses fleurs roses pâles de juillet à septembre. C’est un des rares hostas à supporter le plein soleil.

Hosta sieboldiana 'france williams' et hosta x 'august moon'

Hosta x ‘blue mousse ears’ (E)

Hauteur 10cm ; diamètre 25cm. C’est sans aucun doute l’un des hostas les plus petits au monde. Ses feuilles rondes, épaisses et bleutées rappellent des oreilles de souris d’où son nom ‘oreilles bleues de souris’ traduit de l’anglais. Ses inflorescences aussi sont miniatures et de couleur lavande très pâle virant parfois au blanc. C’est un hosta très mignon qui devra être placé en pot ou en premier plan de massif pour être visible. Il est très résistant aux limaces qui s’en désintéressent généralement.

Hosta x ‘el nino’ (F)

Hauteur 50cm ; diamètre 70cm. Voici une variété aux combinaisons de couleurs assez peu répandue. En effet, le centre bleu de la feuille s’associe avec une bordure bien dessinée de blanc sur les extrémités. Il s’agit grossièrement d’un hosta ‘halcyon’ panaché car la forme de ses feuilles est très ressemblante. Ses fleurs couleurs lilas apparaitront au mois de juillet. Il est très joli mais assez peu répandu.

Hosta x 'blue mousse ears' et hosta x 'el nino'

Hosta x ‘empress wu’ (G)

Hauteur 175cm ; diamètre
150cm. L’hosta le plus gros du monde ! Il s’agit d’une obtention assez récente qui demande beaucoup de place pour s’intégrer dans les jardins. Ses grosses feuilles vertes assez foncées peuvent dépasser les 60cm de longueur. Les fleurs sont quant à elles couleur lavande pâle mais tout aussi impressionnantes. Magnifique en isolé ou arrière-plan.

Hosta x ‘francee’ (H)

Hauteur 65cm ; diamètre 60cm. Cet hosta est très vigoureux, sa souche compact fait naître chaque printemps de belles feuilles vertes foncées très largement marginées de blanc. Ses fleurs blanches lilacées, s’épanouissent d’août à septembre. La touffe restera bien compact année après année.

Hosta x 'empress wu' et hosta x 'francee'

Hosta x ‘fire island’ (I)

Hauteur 35cm ; diamètre 50cm Une variété qui apportera soleil et chaleur très tôt au printemps. Ses petites feuilles jaunes d’or sont portées par des tiges de couleur rouge soutenu. C’est encore une variété assez récente qui est très appréciée pour ses couleurs vives et son joli contraste entre la tige et les feuilles. La floraison, d’un intérêt secondaire apparait au mois de juillet et est de couleur lavande.

Hosta x ‘gold standard’ (J)

Hauteur 60cm ; diamètre 50cm. Celui-ci possède des feuilles très rondes et colorées. Jaunes au centre, elles sont marginées de vert bleuté. En situation lumineuse, ses feuilles sont mises en valeur. Sa floraison rose pâle apparaitra au courant du mois de juillet. Une valeur sûre et originale.

hostas x 'fire island' et hosta x 'gold standard'

Hosta x ‘halcyon’ (K)

Hauteur 50cm ; diamètre 40cm. Cet hosta de petite taille possède de belles feuilles légèrement pointues et finement bleutées. Sa floraison intervient en août avec de petites trompettes mauves assez soutenues. Ses feuilles sont assez résistantes aux attaques de limaces car plus charnues que d’autres variétés, c’est ce qui fait sans doute sa popularité.

Hosta x ‘jade cascade’ (L)

Hauteur 120cm ; diamètre 100cm Voilà un hosta au port retombant. Ce sont ses longues feuilles de près de 40cm qui lui donne cet aspect inédit. Elles sont d’un vert tendre et lumineux durant toute la saison. Il est très impressionnant lorsqu’il est mis en valeur dans un massif en point focal. Ses belles trompettes violettes claires apparaissent dès le mois de juillet.

Hosta x 'halcyon' et hosta x 'jade cascade'

Hosta x ‘krossa regal’ (M)

Hauteur 100cm ; diamètre 60cm. Il est très ressemblant à la variété ‘halcyon’ si ce n’est qu’il est beaucoup plus grand, son feuillage est, lui aussi, plus long et plus souple mais tout aussi esthétique. Sa floraison est assez tardive puisqu’elle intervient vers la fin août début septembre avec de belles nuances de mauves;

Hosta x ‘red october’ (N)

Hauteur 50cm ; diamètre 50cm. Vu du dessus, cet hosta peu sembler assez classique avec ses feuilles vertes assez pointues. Cependant, son atout se situe au-dessous du feuillage. En effet, les pétioles assurant le maintien des feuilles sont de couleur rouge pourpré, ce qui crée un très joli contraste avec ce feuillage vert blanchâtre au-dessous. Ses inflorescences blanches légèrement rosées sont assez tardives car elles n’apparaissent souvent qu’à partir du mois de septembre.

Hosta x 'krossa regal' + hosta x 'red october' + hosta x 'stiletto'

Hosta x ‘stiletto’ (O)

Hauteur 15cm ; diamètre 30cm. Voilà un hosta de petite taille. Il ne ressemble à aucun autre de ses congénères de par ses feuilles complètement différentes. Elles sont très fines et longues, finement panachées de crème, ce qui rend cette forme assez peu répandue chez les hostas. Ses grandes hampes florales déploient des fleurs au centre violet et aux extrémités plus claires. Il fera des merveilles en pots.

Hosta x ‘strip tease’ (P)

Hauteur 50cm ; diamètre 80cm. Voilà une variété qui a tendance à s’étaler couvrant ainsi une belle surface comparativement à sa taille. Quand on y regarde de près, ses feuilles sont magnifiques : deux nuances de vert, une soutenue et l’autre plus pastelle se partagent la feuille lorsqu’un fin liseré blanc s’immisce entre celles-ci. Ses feuilles très originales mériteraient d’être plus connues et plus utilisées. Ses fleurs couleur lavande se déploient à la fin juillet. Lui aussi est assez résistant aux limaces.

Hosta x 'strip tease' + hosta x 'undula mediovaregata' + hosta x 'wogon gold'

Hosta x ‘undulata mediovaregata’ (Q)

Hauteur 40cm ; diamètre 40cm. Un hosta à panachure centrale. Une seule feuille comporte trois couleurs : au centre le blanc, puis du vert pâle et enfin un vert plus prononcé sur les extrémités. Le tout sur une feuille qui a tendance à tourbillonner sur elle-même. Sa floraison d’un rose clair s’amorce dès le mois de juillet. Le charme de ses feuilles est vraiment incomparable.

Hosta x ‘Wogon Gold’ (R)

Hauteur 15cm ; diamètre 30cm. Un petit hosta couvre sol très méconnu. Il reste assez compliqué à se procurer. Ses feuilles jaunes d’or à vertes très claires ne dépasseront jamais les 7cm de long. La touffe est très compacte et lui permet d’être planté en pot ou en premier plan dans un massif. Les inflorescences lilacées courant août dépasseront largement du feuillage, les mettant d’autant plus en valeur.

hosta x 'wogon gold' + hosta x 'white christmas'

Hosta x ‘white chrismas’ (S)

Hauteur 40cm ; diamètre 60cm. Il s’agit de l’un des hostas comportant le plus de blanc sur ses feuilles. Seules de fines touches de vert foncé bordent l’extrémité du feuillage. Il est ainsi très lumineux mais doit impérativement être placé dans un endroit très ombragé. Ses feuilles couleurs lavande s’ouvrent entre le mois de juillet et le mois d’août. Très original.

 

Notre Boutique en ligne

  • Fontaine - DESJARDINS

    1 599,00 €

  • Entourage gonflable "Pure Spa" rond - INTEX

    69,99 €

  • Entourage gonflable "Pure Spa" octogonal - INTEX

    86,99 €