Heuchères_17


Heuchères_1Reine des plantes vivaces, l’Heuchère séduit aujourd’hui de plus en plus de monde grâce à son feuillage diversifié et coloré. De nouveaux cultivars apparaissent constamment pour le plus grand plaisir des jardiniers et des collectionneurs. Facile de culture, elle ne demande que très peu d’entretien et peut être plantée presque partout du pot, au massif fleuri en passant par le mur végétal.

Les Heuchères, aussi connues sous le nom latin Heuchera, appartiennent à la famille des Saxifragacées. Vous pourrez également trouver dans cette famille des plantes comme les Saxifrages ou les Oreilles de cochons (Bergenia). Originaires de l’Ouest de l’Amérique du Nord, elles sont tout à fait adaptées aux conditions rudes et aux hivers particulièrement froids, c’est pourquoi leur plantation en France ne présente aucune difficulté.

1. CARACTERISTIQUES DES HEUCHERES

Heuchères_2Très fréquemment plantées dans les jardins de nos grands-parents, les Heuchères ont été délaissées pendant un certain temps. Elles redeviennent de nos jours très à la mode à cause de leur feuillage très colorés, les rendant très attrayantes hiver comme été.

Le feuillage est de forme relativement ronde mais plus ou moins découpé d’un cultivar à l’autre. Pour ce qui est des couleurs, elles se déclinent du pourpre presque noir au jaune en passant par le rouge, vert, brun ou encore multicolore.

La floraison est très gracile mais pas aussi attrayante que le feuillage. De juin à octobre suivant les cultivars, de petites hampes florales très fines surmontent la touffe. De couleur rouge, brune, blanche ou crème, elles restent dans la plupart des cas assez discrètes mais persistent relativement longtemps.

Heuchères_3Les dimensions de ces plantes restent relativement modérées. Leur forme de touffe assez compacte s’étale sur environ 30 à 50 cm d’envergure pour 30 à 50 cm de hauteur sans compter les fleurs.

La croissance est elle aussi modérée. Un jeune pied prend rapidement sa taille adulte mais une fois ce stade atteint, il ne changera plus. Sa croissance se fait par un allongement des tiges portant les feuilles, d’où l’intérêt de bouturer régulièrement les Heuchères pour éviter qu’elles ne dégénèrent. En effet, une souche ne restera pas plus de quelques années sans être divisée et rajeunie, auquel cas, sa beauté s’en trouvera dégradée.

1.2. Les différentes variétés d'Heuchères

Il existe plusieurs centaines de cultivars d’Heuchères, le choix peut être compliqué car certaines se ressemblent énormément. Les variétés les plus vieilles sont très souvent moins colorées que les nouvelles mais vieillissent beaucoup moins vite.

Parmi les plus courantes et les plus intéressantes, vous pourrez trouver en magasin :

Heuchères_4

2. L’ACHAT DES HEUCHERES

Heuchères_5La popularité des Heuchères et leur feuillage persistant font qu’elles sont proposées en magasin toute l’année en potées de plusieurs litres. En godets, vous pourrez les acheter entre le mois de mars et juin et entre le mois de septembre et décembre. Leur taille plus petite leur permet ainsi d’être accessibles à moindre coût.

3. LA CULTURE DES HEUCHERES

3.1. La plantation des Heuchères

Où ?

Heuchères_6L’Heuchère est une plante vivace d’extérieur, c’est pourquoi une culture en intérieur est impossible. Plantez-les obligatoirement au jardin au sein des massifs d’arbustes et de vivaces, et même dans des compositions de toutes saisons en pot ou en jardinière. L’avantage supplémentaire de l’Heuchère est qu’elle peut également prendre place dans les murs végétaux.

Quelle exposition ?

L’exposition dans laquelle l’Heuchère doit être plantée est toujours controversée. En effet, il en existe de toutes les couleurs et certains feuillages nécessitent plus d’ombre que d’autres car ils sont plus sensibles à la chaleur du soleil.

De manière générale, ce sont les feuillages les plus clairs qui en souffriront le plus. Quoi qu’il en soit, vous ne devrez jamais planter une Heuchère en plein soleil et en situation confinée. Préférez plutôt les endroits mi-ombragés sous des arbustes ou en compagnie d’autres plantes vivaces à moyen développement.

Dans quel sol ?

Le sol de prédilection pour l’Heuchère doit être drainant mais légèrement humide et riche. Evitez ainsi les sols secs, sablonneux et pauvres. Pour ce qui est du

pH, peu importe, cette plante vivace n’est pas délicate.

Quand ?

La plantation, tout comme l’achat est possible toute l’année hormis lorsqu’il gèle. Préférez cependant une plantation printanière ou automnale qui offrira de meilleures conditions de reprise sans avoir besoin de les arroser et de les surveiller en permanence.

Heuchères_7Comment ?

Les exigences sont les mêmes que l’Heuchère soit plantée en pleine terre ou en pot. En ce qui concerne l’étape de la plantation, vous devrez exécuter les tâches suivantes pour que l’opération soit couronnée de succès :

- faites un trou 3 fois plus grand que le pot de culture ou choisissez un pot assez grand pour l’associer à d’autres plantes attractives,

- versez un drainage au fond du trou de plantation si votre terre est asphyxiante et à tendance à garder l’eau ; pour le pot, un drainage en spontané est nécessaire car il évitera aux racines inférieures de pourrir,

- recouvrez-le d’une toile textile qui évitera le mélange de la terre avec le drainage ; préparez un mélange composé d’un tiers de terre de jardin, un tiers de compost et un tiers de terreau universel, complétez le tout d’une à deux poignées de fertilisant organique concentré,

- comblez ensuite une partie du trou ou du pot puis mettez votre Heuchère en place en veillant à ce que la base des feuilles ne soit pas trop enterrée,

- appliquez un paillis organique fin, comme de la paillette de chanvre ou de lin, qui la mettra en valeur et protègera son système racinaire des excès de chaleur tout en conservant la fraicheur,

- arrosez abondamment pour terminer l’opération.

3.2. L’entretien des Heuchères

Heuchères_8L’Heuchère, une fois plantée, nécessite peu d’entretien hormis un rajeunissement tous les 5 ans environ. L’entretien de base est bien sûr incontournable si vous souhaitez voir votre plante s’épanouir.

L’arrosage

Après la plantation, l’arrosage est indispensable surtout si le temps est sec, à raison de 2 à 3 fois par semaine. Par la suite, il ne sera nécessaire qu’en cas de sécheresse estivale : une Heuchère qui a soif se repère par un ramollissement des feuilles et un écartement du centre de la touffe.

En pot, l’arrosage demeure obligatoire et régulier même si celui-ci est susceptible d’être arrosé naturellement par la pluie. Pour les murs végétaux, préférez enfin les arrosages automatiques en goutte à goutte qui délivreront la juste quantité d’eau.

La fertilisation

Etant donné que les Heuchères apprécient les sols riches, un apport de fertilisant est conseillé au moins une fois par an. Pour ce faire, apportez un fertilisant organique en granulés, de l’Or brun ou du compost chaque automne au pied de vos Heuchères. Ceux-là se diffuseront dans le sol et seront accessibles aux plantes dès le printemps et le retour en végétation.

Evitez néanmoins les engrais chimiques, trop forts, ils ont tendance à brûler le feuillage et les rendent plus fragiles.

Heuchères_9La taille

Aucune taille n’est nécessaire pour cette plante persistante hormis une coupe des hampes florales lorsqu’elles sont fanées. Cette opération pourra encourager l’Heuchère à remonter une floraison (fleurir une deuxième fois) en fin d’été.

Les maladies et ravageurs

L’Heuchère au-delà d’être simple de culture est aussi très résistante aux maladies et aux ravageurs ainsi qu’aux maladies cryptogamiques comme le mildiou ou l’oïdium. La forte chaleur, le soleil brûlant et l’humidité en excès restent leurs véritables ennemis.

Au-delà des éléments climatiques pouvant leur être néfastes, les ravageurs les plus visibles sont :

Heuchères_10L’Othiorynque

Ce petit charançon est le ravageur incontournable des plantes persistantes en tout genre. On reconnaît très facilement une attaque d’Othiorynque car les adultes grignotent le feuillage uniquement sur les bords provoquant ainsi de larges trous.

Heuchères_11Ce sont les larves blanches à têtes brunes qui sont les plus voraces et problématiques du fait qu’elles peuvent venir à bout d’une plante entière. Leur attaque se fait par les racines puis elles remontent au cœur de la tige en la dévorant. C’est pourquoi, vous avez sans doute déjà vu un pied d’Heuchère se dessécher en seulement quelques jours alors qu’une autre, même à quelques centimètres, est en parfaite santé. C’est ce qui est visible sur l’illustration précédente, la partie au premier plan a été dévorée et a séchée au sol tandis que celle au second plan est encore intacte.

Pour les débusquer, le travail peut être fastidieux car ils ne sortent que la nuit. En journée, ils se cachent au sol. Placez donc un carton où ils s’y cacheront naturellement, vous pourrez ainsi les déloger facilement. Une autre technique consiste à arracher la plante infestée et à retourner le sol sur 20 cm pour être sûr d’éliminer toutes les larves.

Le Phytophtora :

Cette maladie provient d’un champignon qui se développe en sol lourd et humide. Il se reconnaît par un noircissement des tiges de la plante et s’éliminera par un produit fongicide style ‘Aliette’. Eliminez toutes les parties malades en les brûlant.

La multiplication

Heuchères_12L’Heuchère est une plante très simple à multiplier. Ses tiges rhizomateuses se bouturent assez facilement. Pour cela, sectionnez une tige et ne conservez que deux ou trois feuilles par bouture. Replantez-les ensuite dans un mélange de sable et de tourbe humide qui stimulera l’enracinement.

Il est également possible de multiplier les espèces botaniques comme l’Heuchera micrantha ‘palace purple’ ou l’Heuchera sanguinea ‘leuchtkaefer’ par semis en laissant les fleurs monter en graines.

Enfin, la culture « in vitro » à grande échelle permet d’obtenir des plantes identiques à la plante mère mais le prix est plus important à l’achat.

4. LES BONNES ASSOCIATIONS D'HEUCHERES

Comme précisé précédemment, les Heuchères peuvent se mettre en scène de 3 façons :

- au jardin, dans les massifs d’arbustes et de plantes vivaces,

Heuchères_13

Le choix des couleurs, leur faible exigence et leur rusticité permettent de les associer à bon nombre de plantes, autant dans des esprits contemporains, des massifs à thèmes colorés ou dans des espaces plus sauvages. Associez les par exemple à des Erables du Japon, Pieris, Azalées pour les arbustes ou encore Hostas, Brunnères ou Persicaires pour les vivaces.

- en pots ou jardinières :

Heuchères_14

Esthétiques toute l’année, l’Heuchère est une des vivaces incontournable des compositions avec des plantes annuelles. L’avantage des compositions avec des vivaces est qu’elles perdurent plusieurs années, après quoi, il est possible de replanter tout ou partie de ces plantes en pleine terre. Il n’y a ainsi pas de gaspillage. Ici, elles pourront être associées à des graminées pour une touche verticale, des lierres retombants et d’autres plantes vivaces comme les Campanules ou Géraniums vivaces.

- en murs végétaux :

Ici, la plantation est verticale et à nouveau en extérieur. Bien souvent, les Heuchères pourront prendre place dans ces structures avec des Carex, Astilbe, Geranium

vivaces, Lisimaques ou encore Lamium.

Pour en savoir plus

Il n’est pas rare que deux autres genres de plantes soit confondus avec les Heuchères : les Heucherella et les Tiarella.

En effet, elles sont très ressemblantes mais ne présentent pas tout à fait le même comportement.

Heuchères_15L’Heucherella (ici ‘solar power’) est un croisement entre la Tiarella et l’Heuchera. Elle possède de très grande ressemblance avec chacun de ses parents : les couleurs flamboyantes de l’Heuchère, la forme du feuillage et la floraison plus abondante de la Tiarelle. Les feuilles semi-persistantes sont plus grosses et la floraison est bien souvent plus longue que chez l’Heuchère. Cette dernière prend des teintes roses ou blanches. L’Heucherella préfère également les situations mi-ombragées en sol assez humide.

La Tiarella dispose d’un feuillage semi-persistant, d’une floraison compacte, très lumineuse et érigée au-dessus du feuillage. Elle pousse habituellement en sous-bois où elle tapisse généreusement de petites surfaces par l’intermédiaire de ses stolons (comparatif aux fraisiers) sans pour autant être envahissante. Elle apprécie donc les expositions ombragées et les sols humides. Son feuillage est bien souvent très découpé et largement veiné de teintes plus ou moins vives.

Heuchères_16

Notre Boutique en ligne

  • Fontaine - DESJARDINS

    1 599,00 €