photo-3


Le monde des graminées est absolument fabuleux, il en existe de toutes les tailles, de toutes les couleurs et de toutes les formes. Plus belles les unes que les autres, elles trouveront obligatoirement une place dans votre jardin. A l’ombre, au soleil, en sol sec, humide, tout est possible, il suffit de choisir les variétés adaptées.

On les classera en deux grandes catégories :

- les persistantes qui conservent leur feuillage en hiver

- les caduques dont le feuillage brunit et repousse en touffe au printemps

La plupart des graminées fleuriront à partir du mois de juin/juillet.

Avant toutes choses, nous allons parler brièvement de classification scientifique afin de vous permettre de mieux comprendre les termes que vous rencontrerez plus loin.

Tout d’abord, une plante dispose d’un nom courant ou nom vernaculaire. C’est par celui-ci qu’elle sera la plus couramment nommée par le grand public. Les personnes plus rigoureuses appelleront les plantes par leur nom scientifique ou nom latin. C’est un langage universel qui est le même pour le monde entier. Les noms vernaculaires changent quant à eux d’un pays à l’autre.

Afin de découper un peu le nom scientifique d’une plante, on observera :

- la famille : c’est la catégorie la plus importante. Elle regroupe beaucoup de genres de plantes ayant des caractéristiques de floraison ou de développement communes. Ici, pour toutes les plantes, nous parlerons de Graminées faisant partie plus récemment de la famille des Poacées.

- le genre : il regroupera plusieurs espèces d’une même plante, il s’agit donc du premier nom en latin de la plante.

- l’espèce : elle permet de reconnaitre une plante d’un certain genre grâce à une de ses caractéristiques premières. Il y aura donc plusieurs espèces pour un même genre. Pour une espèce sans cultivar on parle d’espèce type.

- le cultivar ou la variété : il s’agit d’une caractéristique encore plus poussée d’une espèce de plante, le plus souvent, ils indiquent la forme ou la couleur de la plante. Ils sont écrits entre guillemets.

Un exemple ci-dessous permettra de mieux comprendre :

Nom vernaculaire Genre Espèce ‘Cultivar’
Avoine vivace Helictotrichon

(C’est le nom latin universel pour toutes les plantes de ce genre)

sempervirens

(ici, sa caractéristique première indique que son feuillage est persistant. En latin, sempervirens veut dire ‘toujours vert’)

‘Pendula’

(Ce cultivar indique que la plante dispose d’un feuillage retombant. En latin, pendula signifie que le port est pleureur)

Avec les informations que nous donne le nom scientifique, on peut donc comprendre ici que cette avoine vivace garde son feuillage hiver comme été et que son port est retombant. Se port pleureur permet de reconnaitre ce cultivar très facilement.

1. LES GRAMINEES PERSISTANTES

Dans cette catégorie vous trouverez également un choix important. Les graminées persistantes sont des plantes qui gardent leur feuillage en hiver comme en été. Elle ne supporte donc qu’une taille très légère voire inexistante, c’est pourquoi vous ne devrez pas les rabattre au sol en sortie d’hiver comme pour les graminées caduques.

1.a . Les acores ou joncs odorants

Ces graminées sont considérées comme des plantes aquatiques. Elles poussent dans n’importe quelle situation et nécessite une seule condition, que le sol reste humide. Leur feuillage charnu et érigé en pointe est disposé tout autour d’une souche rappelant un peu un rhizome d’iris barbus. Le centre de la touffe a tendance à rester vide du fait que les feuilles se répartissent sur le pourtour de la souche.

La floraison est minuscule, ce sont de tous petits épillets bruns foncés qui apparaitront directement dans les creux du feuillage. Celui-ci perdurera tout l’hiver mais pourra disparaître en cas de grand froid. Si la souche ne gèle pas, de nouvelles feuilles repartiront sans problèmes.

Caractéristiques générales des acores :

- hauteur x largeur : 15/100 cm x 15/60 cm

- exposition : toutes les expositions

- sol : humide à immergé sous 10cm d’eau, riche et marécageux

- rusticité : de -7°C à -15°C

Il existe deux espèces d’acorus de taille et de rusticité radicalement opposées :

- Acorus gramineus ‘variegata’, avec une taille de 30cm et un feuillage finement panaché de blanc ; cette acore est très esthétique et lumineuse. Son port est érigé mais elle offre une rusticité faible avec -7°C tout comme les autres acorus gramineus.

- Acorus gramineus ‘ogon’ : il s’agit sans aucun doute du cultivar le plus esthétique des Acorus gramineus. En effet, son feuillage est érigé à son plus jeune âge puis aura tendance à retomber à l’âge adulte. Elle forme ainsi un véritable cousin de feuilles panachées de jaune.- Acorus gramineus ‘hakuro nishiki’ : ce cultivar assez méconnu décline un feuillage vert à légèrement doré. C’est la plus petite des acores car elle ne dépassera jamais les 15cm. Elle est d’autant plus compacte, ce qui sera idéal en bordure de bassin.

- Acorus calamus : sa taille de 100 cm est plus imposante et le feuillage beaucoup plus large que les autres espèces. Elles peuvent parfois rappeler les feuilles d’Iris. Elle apporte une certaine touche de couleur sur les berges d’un bassin. Beaucoup plus rustique, cette Acore résistera à des températures de l’ordre de -15°C.

L’espèce ‘calamus’ est épuratrice, elle peut donc être placée dans un système de lagunage ou de filtration naturelle des eaux.

1.b. L’amourette

photo-5-brizia-limouziAutrement appelée sous le nom latin de ‘briza media’, l’amourette est une graminée très peu connue. Elle est cependant assez originale quand on la regarde de très près. En effet, elle forme une petite touffe très dense de feuilles vertes bleuâtre finement duveteuses. Elles sont recouvertes de petits poils blancs soyeux très originales car assez rares chez les graminées.

Pour ce qui est de la floraison, elle est très fine et forme de petits épillets en forme de cœurs. Ils sont d’abord verts puis légèrement bruns pourprés. Cette graminée ne se propage pas très vite mais à tendance à bien se ressemer. Son port est relativement érigé.

Elle devrait être plus utilisée car elle est magnifique en présence d’autres graminées ou de plantes d’ombres.

Caractéristiques générales de l’amourette :

- hauteur x largeur : 60 cm x 30 cm

- expositions : soleil, mi-ombre

- sol : sol ordinaire, sec à frais, assez riche

- rusticité : -20°C

Une seule espèce de briza est commercialisée du fait qu’elle n’est pas très connue et que ses atouts certains sont visibles uniquement de très près.

Briza media

Il s’agit de l’espèce type, celle la plus courante au feuillage vert et soyeux.

Briza media ‘limouzi’

Ce cultivar à la particularité d’avoir de plus grosse floraisons. Les petits cœurs que forment les épillets sont ainsi plus visibles. Très jolie graminée !

1.c. L’avoine vivace

photo-6-helictotrichon-sL’avoine vivace est une graminée hors du commun car elle est exceptionnelle mais malheureusement très peu connue. Aussi appelée ‘Helictotrichon’, elle dispose d’un feuillage fin et raide de couleur bleu. Sa souche est relativement compacte et son port est aussi très structuré. Erigée, elle reste droit comme un « i » en toutes circonstances, seul les quelques feuilles de la base en tendance à se recourber vers le bas.

Ses inflorescences, elles aussi fines et droites, forment un véritable nuage au-dessus de ce feuillage bleuté. En plus la floraison est très généreuse ! L’avoine vivace est une très bonne alternative à la célèbre fétuque bleue d’autant plus que sa taille est plus imposante. Elle mériterait elle aussi d’être plus connue.

Caractéristiques générales de L’avoine vivace :

- hauteur x largeur : 80/140 cm x 60 cm

- expositions : plein soleil même en condition très chaude et tapante

- sol : sec et bien drainé, même calcaire

- rusticité : -20°C

Vous pourrez trouver en jardineries :

- Helictrotrichon sempervirens : c’est l’espèce type, mais aussi la plus facile à trouver. Avec sa hauteur maximum de 140 cm, c’est une graminée de taille moyenne au feuillage fin et bleu, vraiment original pour une graminée de cette taille.

- Helictotrichon sempervirens ‘pendula’ : ce cultivar est encore moins courant est de plus petite taille que l’espèce type. En effet, l’ensemble du feuillage est retombant et la floraison est elle aussi plus courte. De loin, il ressemble à s’y méprendre avec une Fétuque bleue si ce n’est que le feuillage est un peu plus large.

photo-7-helictotrichon

1.d. Le blé d’azure

photo-8Le blé d’azure répond aussi sous son nom latin ‘Leymus arenarius’. Tout comme l’avoine vivace, il s’agit d’une graminée au feuillage bleu-gris. Sa taille est cependant plus imposante et ses feuilles plus larges. Comme l’affirme son nom commun, le blé d’azure a beaucoup de ressemblance avec le blé annuel cultivé pour ses semences. La touffe est généralement éparse mais les rhizomes ont tendance à se propager très rapidement même à plusieurs mètres de la touffe principale.

Sa floraison est elle aussi bleue-grise puis paille une fois arrivée à maturité. Tel des épis de blé, les inflorescences sont érigées, légèrement pointues et très longues. En dehors de son côté invasif mais contrôlable, le blé d’azur est une graminée absolument remarquable de beauté et de couleur.

Caractéristiques principales du blé d’azur :

- hauteur x largeur : 120/150 cm x largeur indéfinie (une touffe peut se propager sur plusieurs mètres et se multiplier de manière indéfinie)

- exposition : Plein soleil même très intense

- sol : Tous les sols même très sableux acides ou calcaires

- rusticité : -20°C

Il existe une seule espèce de leymus et un cultivar :

- Leymus arenarius : c’est l’espèce la plus courante qui pousse naturellement notamment sur le littoral. Elle est très envahissante si elle n’est pas contrôlée.

- Leymus arenarius ‘glaucus’ : ce cultivar est encore plus bleu que l’espèce type qui tend plus vers le bleu-gris. Il est aussi plus grand car il atteint facilement les 150 cm de hauteur. Sa touffe reste aussi un peu plus compacte et moins éparse.

1.e. Les canches

photo-9-descampsiaLes canches ou ‘Descampsia’ en latin sont des graminées qui ont un aspect très vaporeux. Elles forment des touffes très denses de feuilles retombantes, longues et fines. La floraison qui apparait dès le mois de juillet est surmontée par de longues tiges coriaces et flexibles. Leurs couleurs passent du blanc crème au brun foncé en vieillissant. Ce sont toutes ces caractéristiques qui font que les descampsia sont spectaculaires, hiver comme été.

En ce qui concerne sa durée de vie, elle est généralement faible mais elle dispose d’une grande facilité à se ressemer. Prenez donc garde à ne pas vous laisser envahir en déracinant quelques semis spontanés au fur et à mesure.

Caractéristiques générales des canches :

- hauteur x largeur : 50/150 cm x 30/100 cm

- exposition : soleil à mi-ombre

- sol : plutôt lourd mais surtout pas calcaire, frais à trop humide

- rusticité : -25°C

On trouve généralement deux grandes espèces de descampsia :

- Descampsia caepitosa : c’est la canche la plus courante mais il existe des cultivars plus originaux les uns que les autres. Par exemple, le cultivar ‘Schottland’ est plus compact que l’espèce type et dispose d’une floraison blanche argenté qui donne un joli contraste avec ses feuilles vertes foncées.

- Descampsia flexuosa : elle est un peu moins connue et pourtant beaucoup plus compact. Le cultivar ‘Tatra gold’ dispose d’un feuillage vert doré très lumineux malheureusement peu utilisé.

1.f. Les cheveux d’ange ou Stipe

photo-11Les stipes sont sans doute les graminées les plus connues. En effet, on ne fait plus la réputation et la popularité des célèbres cheveux d’ange (Stipa tenuifolia) par la finesse de leur feuillage. Cependant, la famille des stipes est plus grande qu’on ne peut le penser. Alors que certains sont de petites tailles, d’autres sont de vrais géants !

De manière générale, les stipes sont des graminées au feuillage fin à très fin. On les classe dans la catégorie des persistantes mais elles sont plutôt semi-persistantes car elles ne gardent pas la totalité de leur feuillage, une petite partie brunie avec le froid. Les inflorescences sont elles aussi très vaporeuses mais chaque espèce a une particularité bien à elle.

Caractéristiques générales des stipes :

- hauteur x largeur : 60/250 cm x 30/150 cm

- exposition : soleil avec une légère brise qui les animent et les mets en mouvement

- sol : sec à très sec

- rusticité : -15°C

Les stipes sont très faciles à trouver en jardineries, vous pourrez ainsi acquérir les espèces suivantes :

- Stipa gigantea, c’est le plus grand des stipes, il est également appelé avoine géant de par sa taille très imposante (250 cm x 150 cm). Sa touffe très compacte porte des feuilles longues et très fines pour la taille de la plante. La floraison en épillets barbus vert argenté puis or apparait sur de longues tiges robustes. Elle est aussi très généreuse et forme un fin nuage au-dessus du feuillage linéaire.

photo-12-stipa-gigantea

- Stipa tenuifolia : il s’agit des célèbres et très populaires cheveux d’ange. C’est sans aucun doute la graminée ayant le feuillage le plus fin même plus fin qu’un cheveu d’où son nom cheveux d’anges. Elle est de petite taille car elle ne dépassera jamais 60 cm de hauteur. La floraison n’est visible que par ses petits épillets brun clairs qui diffèrent de la couleur du feuillage. Les stipa tenuifolia sont souvent utilisées en groupes ou bien plantées en courbe dans un massif pour donner de fins effets de vagues. En effet, chaque brise animera son beau feuillage. Elle a aussi tendance à se ressemer très facilement.

photo-13-stipa-tenuifolia

- Stipa arundinacea : c’est une des espèces de stipes les moins connues. Son grand atout est aussi dans son feuillage. En dehors de sa finesse, il prend de très belles couleurs ambrées, dorées et pourpres durant l’automne et la période hivernale. C’est une graminée très colorée.

- Stipa capillata : elle ressemble à s’y méprendre aux cheveux d’anges. Celle-ci se nomme la stipe voile de mariée. Ses feuilles sont un peu moins fine et sa floraison généralement plus longue. Elle est aussi plus large que le stipa tenuifolia ce qui forme des touffes plus grosses mais un peu moins vaporeuses. C’est une très belle graminée en alternative au très démocratisé cheveux d’ange.

photo-15

1.g. Les fétuques

Les fétuques sont elles aussi des graminées très couramment utilisées surtout la bleue. En effet, les fétuques autrement appelées ‘Festuca’ de par leur nom latin sont des graminées de petites tailles formant de petites touffes qui ne dépasseront pas les 30cm. Leur feuillage est presque aussi fin que les cheveux d’anges mais lui aussi beaucoup plus court et au bout légèrement piquant. La floraison est de couleur grisâtre, portée par de petites tiges aussi fines que les feuilles. On a ainsi l’impression que les épillets de fleurs sont comme le prolongement des feuilles. Les plus communes sont bleues mais il existe également des fétuques vertes et dorées.

Ces graminées sont de véritables petits coussins colorés très esthétiques lorsqu’ils sont plantés en groupe au premier plan des massifs de graminées. A savoir que les fétuques ont tendance à se ressemer assez rapidement et facilement sans pour autant être envahissantes.

Caractéristiques générales des fétuques :

- hauteur x largeur : 15/40 cm x 25 cm

- exposition : soleil à mi-ombre

- sol : Assez pauvre, sec, frais à humide

- rusticité : -20°C

Il existe plusieurs espèces de fétuques et bon nombre de cultivars. Parmi les plus courantes et les plus belles, vous pourrez trouver :

- Festuca glauca : c’est la fétuque bleue, elle est très couramment utilisée pour ses fines feuilles bleues de 30cm et sa facilité de culture. Elle ne nécessite aucun entretien si ce n’est un arrosage après la plantation. C’est une très belle graminée d’ornement pour beaucoup de situations.

- Festuca glauca ‘golden toupee’ : c’est une des fétuques les moins connues de par son feuillage doré très lumineux. Elle n’est pas facile à trouver en jardinerie mais aurait le mérite d’être plus proposée (au centre).

- Festuca glauca ‘elijah blue’ : il s’agit d’un cultivar encore plus compact et aux feuilles plus trapues. La couleur bleue de son feuillage est tout aussi beau que sur l’espèce type (à gauche).

- Festuca amethystina : elle ressemble à s’y méprendre à la fétuque bleue si ce n’est que son feuillage est vert voire très légèrement bleuté. Ses feuilles sont elles aussi plus longues (environ 40 cm) mais tout aussi fines. Elle n’est pourtant pas souvent utilisée (à droite).

- Festuca gautieri : la plus petite mais aussi la plus compact de toute les fétuques. C’est un véritable coussin rond de petites feuilles fermes de 15cm de hauteur. Elles en sont même légèrement piquantes. La Festuca gautieri pourra être utilisée en rocaille sèche voir même dans des allées gravillonnées où elles sont mises en valeur.

photo-20-fetuque-gautieri

1.h. L’herbe de la Pampa

photo-21-cortaderia-selloanaL’herbe de la Pampa aussi nommée ‘Cortaderia selloana’ en latin est encore une graminée très connue car c’est l’une des plus grosse et imposante. Sa taille peut dépasser les 2m50 x 2m. Elle aura ainsi besoin d’un très grand espace pour pouvoir se développer. La souche est très robuste et coriace et a tendance à se creuser de l’intérieur lorsque la plante vieillit. Son feuillage est à la fois fin et long et très coupant ! Il plie sous son poids et sa longueur ce qui le fait retomber vers le sol. Ce feuillage est considéré comme semi-persistant car une partie des feuilles brunissent durant le période hivernale. Il est donc recommandé de les tailler de moitié avant le printemps suivant.

Cette graminée à la particularité d’avoir des floraisons très atypiques. En effet, l’Herbe de la Pampa émet de longs plumeaux portés par de grosses tiges droites. Ces épillets géants doivent séchés pour être utilisés en bouquets secs. Pour ce qui est de l’association, il vaudra mieux isoler cette graminée car elle n’est pas très esthétique lorsqu’elle est associée à d’autres plantes.

C’est la graminée la plus courante des jardins !

Caractéristiques générales des cortaderia :

- hauteur x largeur : 120/250 cm x 50/200 cm

- exposition : plein soleil

- sol : ordinaire à pauvre, frais à humide

- rusticité : de -10°C à -20°C

Une seule espèce de cortaderia est généralement commercialisée mais il existe bon nombre de cultivars différents les uns des autres, le choix reste donc très vaste :

- Cortaderia selloana : il s’agit de l’espèce type, c’est l’herbe de la Pampa la plus utilisée. Ses plumeaux pouvant atteindre 60c m de long sont blanches puis crèmes. C’est elle qui aura les plus grosses proportions.

- Cortaderia selloana ‘gold band’ : aussi volumineuse que l’espèce type mais son feuillage est beaucoup plus lumineux du fait qu’il est vert finement marginé de jaune. C’est une très bonne alternative.

- Cortaderia selloana ‘pumila’ : elle ressemble fortement à l’espèce type si ce n’est que sa taille est divisée par deux. Elle est beaucoup plus compacte et ne dépassera jamais les 120 cm de haut. Son seul défaut est qu’elle ne résistera pas à des températures inférieures à -10°C (à droite)

- Cortaderia selloana ‘splendid star’ : ce cultivar est la forme réduite de la Cortaderia selloana ‘gold band’. Ses proportions ne dépasseront pas les 120 cm x 50 cm. Elle aussi aura donc le feuillage finement panaché de jaune. C’est une des herbes de la pampa la plus adaptée à la culture en pot.

- Cortaderia selloana ‘rosea’ : il s’agit d’une herbe de la Pampa un peu moins courantes que les autres. Elle a la particularité d’avoir ses inflorescences de couleur rose. Sa taille est elle aussi tout aussi imposante que l’espèce type. En revanche, sa rusticité n’excède pas les -10°C (à gauche).

1.i . Les laiches

photo-25Les laiches sont plus souvent connues sous le nom latin de ‘Care.’ C’est un genre très vaste qui regroupe des graminées d’ombre comme de soleil, à feuilles fines ou larges. Elles ont toutes le point commun d’être de petites tailles en ne dépassant que très rarement les 60 cm de hauteur. Ce sont des graminées absolument merveilleuses car elles sont très colorées et peuvent être mélangées dans quasiment toutes les conditions.

La floraison chez les carex n’est que secondaire car les intérêts principaux de ce genre sont les couleurs et les formes de feuillage.

Comme elles sont assez différentes les unes des autres, la description se fera par classement d’expositions. De plus, nous ne nous intéresserons qu’aux plus connues car les espèces et les cultivars se comptes en milliers.

2. LES CAREX

2.a. Les carex de plein soleil à mi-ombre

- Carex buchananii : cette graminée est assez connue grâce à la couleur bronze de ses feuilles hiver comme été. Son port est bien érigé et son feuillage très fin, il a tendance à tourbillonner à l’extrémité. Elle permet d’apporter une touche de couleur inattendue lorsque vous disposez d’un sol sec à légèrement frais. Ce carex formera de petites inflorescences brunes en fin d’été. Il se marie bien avec des plantes n’ayant pas de fleurs aux couleurs trop vives.

- Carex comans ‘bronze form’ : tout comme l’espèce précédente, ce carex dispose d’un feuillage de couleur bronze. La grande différence est que celle-ci offre un port retombant et des feuilles aussi fines que des cheveux. Elle formera ainsi de petits coussins de 30 cm de hauteur par 40 cm de largeur et sera un véritable succès en premier plan de massif. Cette graminée se ressème très facilement.

- Carex comans ‘frosted curls’ : la forme de ce cultivar est équivalente à la précédente. Ce carex forme des coussins étalés de feuillage verts clairs légèrement argentés et également très fins. En hiver, il prendra de belles couleurs cuivrées.

Plantez les carex comans également en pots, ils vous émerveilleront un peu plus chaque jour.

Les carex comans ne devront pas être plantés dans un sol qui est trop sec en été et trop humide en hiver au risque de les voir se dessécher ou pourrir.

- Carex testacea : cette espèce est sans doute l’une des plus belles. Les couleurs inédites de son feuillage passent du vert à l’orange cuivré pour les feuilles les plus exposées au soleil. Il est également d’une finesse absolue et pourra atteindre une taille exceptionnelle de 120 cm.

2.b. Les carex de mi-ombre en sol humide à sol détrempé

- Carex oshimensis ‘evergold’ : c’est un des carex les plus appréciés. Son feuillage d’un beau jaune or légèrement marginé de vert est absolument fabuleux. Très lumineux, sa touffe dense porte de nombreuses et longues feuilles qui ont tendances à s’étaler sur le sol. Il ne dépassera jamais une taille de 30 cm de hauteur x 35 cm de largeur. Il préfèrera les sols légers, riches et relativement humides. Sa floraison est également intéressante car elle forme des tiges érigées surmonté de petits épillets de couleur noir. Le contraste avec un feuillage aussi lumineux est magnifique.

- Carex oshimensis ‘everillo’ : il est identique au cultivar ‘evergold’ à la seul différence que son feuillage est entièrement jaune clair. Il est encore plus lumineux mais ne pourra être planté en plein soleil sous peine de voir le bout des feuilles sécher. Son sol doit également être riche, frais et humide.

- Carex riparia ‘variegata’ : il s’agit pour cette laîche d’une espèce de bord d’eau. Il demandera ainsi un sol très riche et gorgé d’eau. Il aura tendance à se propager pour coloniser de petits espaces. Lors de la floraison, une tige florale porte de 3 à 6 épis pointus de couleurs brunes. Son feuillage est vert panaché, presque blanc, long et assez classique. Cependant, il pourra atteindre une hauteur de 1 mètre.

- Carex elata ‘aurea’ : cette graminée est aussi une espèce d’eau peu profonde ou de sol très humide. Elle peut ainsi être utilisée en berge de bassin. Son feuillage doré marginé de vert est très lumineux et clair. Sa floraison forme de longs épis érigés de couleurs brunes à vertes. Ce carex ressemble un peu au oshimensis mis à part qu’il est deux fois plus grand et large. Il donnera de très beaux effets en compagnie de plantes de mi-ombre comme les hostas à gros feuillage ou les pulmonaires.

photo-33carex-elata-aurea

- Carex grayi : c’est sans doute le carex le plus inattendu et original malgré un feuillage vert et long en soit assez classique. Son originalité provient de sa fructification. En effet, les courts épis floraux bruns sont suivis d’étranges fruits ressemblant à de petites boules épineuses. Avec sa hauteur de 80 cm, il devra être planté dans un sol humide très riche (ci-dessous à gauche).

 

- Carex pendula :

C’est une des espèces la plus grande car elle peut atteindre 150 cm de hauteur. Son feuillage vert luisant est très long et compact. Son intérêt principal est sa floraison car elle se produit en juin sous forme d’épillets cylindriques faisant penser un peu à des chatons de couleur brune. Ces petits chatons sont retombants, ce qui donne un aspect inédit pour une graminée de bord d’eau, d’où son nom : laîche pendante (ci-dessous à droite).

2.c. Les carex d’ombres

- Carex morrowii : il s’agit d’une graminée à feuilles vertes épaisses, assez fines et luisantes. Il affectionne les sols riches et humides mais pas détrempés, ce qui le fait pourrir en hiver. Ses proportions sont de 60 cm x 40 cm permettant de faire de belles touffes fines et vertes à des scènes ombragés en compagnies de vivaces aux feuillages colorés (ci-dessous à gauche).

- Carex morrowii ‘ice dance’ :

Un cultivar beaucoup plus lumineux que l’espèce type du fait qu’il est vert et largement marginé de jaune crème. Il a tendance à se propager et s’étaler assez rapidement mais éclairera généreusement un coin ombragé en compagnies d’hostas à gros feuillage. Le carex ‘ice dance’ disposera des mêmes exigences que l’espèce type (ci-dessous à droite).

- Carex morrowii ‘variegata’ :lui aussi très clair, ce cultivar est nervuré de blanc sur l’ensemble de son feuillage. Sa floraison est relativement généreuse et se produit sous formes de petits épis bruns relativement plumeux. Il ne s’étalera que très peu et méritera ainsi d’être isolé dans un coin sombre du jardin qu’il éclairera par sa finesse.

3. RECAPITULATIF DES BESOINS DE CHAQUE GENRE

Le tableau suivant récapitule les genres les plus connus, l’exposition la plus adaptée à leur culture ainsi que l’humidité du sol recommandée:

Sec à légèrement frais

Frais à humide

Très humide à immergé

Nom commun / Genres Soleil Mi-Ombre Ombre
Acore / Acorus X
Amourette / Briza X X
Avoine vivace / Helictotrichon X
Blé d’azur / Leymus X
Canche / Descampsia X X
Cheuveux d’ange ou stipe / Stipa X
Fétuque / Festuca X X
Herbe de la pampa / Cortaderia X
Laiche / Carex X X X

Notre Boutique en ligne

  • Fontaine - DESJARDINS

    1 599,00 €

  • Entourage gonflable "Pure Spa" rond - INTEX

    69,99 €

  • Entourage gonflable "Pure Spa" octogonal - INTEX

    86,99 €