Nom latin : Hydrangea Petiolaris

Famille : Hydrangeacées

Port : grimpant

Le nom hydrangea vient du grec hydor qui signifie ‘eau’ et aggos qui signifie ‘vase’. Le ‘vase d'eau’ faisant référence à ses fruits en forme de petit bateau.

Le nom pétiolaris fait référence à ses pétioles (petite queue des feuilles) qui sont particulièrement longs.

Encore peu connus, les hortensias grimpants se déclinent en une multitude de variétés différentes et sont présents dans beaucoup de régions du monde (Europe, Chine, Corée, Mexique...).

Certaines variétés sauvages colonisent des forêts entières et prennent le dessus sur d’autres plantes. En France les variétés vendues sont faciles d’entretien.

Les hortensias ornent les murs, les pergolas ou les talus dans des endroits peu lumineux, souvent laissés de côté.

1. LES CARACTERISTIQUES DES HORTENSIAS

Les hortensias sont des plantes qui poussent à l’état naturel dans certains bois, c'est-à-dire à l’ombre.

Il en est de même pour les cultivars vendus dans les pépinières, ils se plaisent d'avantage à la mi-ombre, c'est-à-dire dans un endroit toutefois lumineux mais abrité du soleil direct.

Il est souvent comparé au lierre car sa croissance est importante, environ une dizaine de mètres (certaines variétés peuvent atteindre 12 m de long). Ses racines crampons s’accrochent facilement aux murs sans support.

Cette plante caduque fleurit en été, de juin à septembre, et ses fleurs atteignent presque 20 cm de diamètre. Hormis une seule variété, tous les hortensias grimpants fleurissent de couleur blanche.

Ces plantes sont très rustiques et peuvent être plantées dans toutes les régions de France.

Les sujets les plus âgés sont aussi très décoratifs en hiver grâce à leur bois crevassé.

2. LES PRINCIPALES VARIETES D'HORTENSIAS

Très peu d’espèces sont proposées à la vente même s’il en existe une multitude. Seules 3 variétés sont couramment utilisées pour leur résistance ainsi que leurs inflorescences :

3. LES ACHATS DES HORTENSIAS

Les hortensias grimpants sont vendus uniquement en containers. Ils sont donc disponibles tout au long de l'année. Très présents à l'automne, on les retrouve également à la vente en fleurs en fin de printemps.

4. LA CULTURE DES HORTENSIAS

4.1. LA PLANTATION DES HORTENSIAS

OU ?

L’exposition

Evitez de les faire grimper sur les murs en plein soleil (les parois chaudes endommagent la plante) ou au contraire trop à l’ombre (la floraison sera peu abondante).

La plante en elle-même supporte bien le plein soleil sur des treilles en bois ou autres supports qui ne chauffent pas au soleil.

Le sol

Le sol devra être frais et drainé. Pour les sols légers (sablonneux…) ou trop lourds (argileux…) il faudra rajouter du terreau ou du compost afin de donner une bonne structure au sol et faciliter le drainage.

Il faudra cependant éviter d'apporter de la terre de bruyère trop acide au pied, car la plante aime plutôt les sols
à pH neutre.

QUAND ?

Il est préférable de planter l'hortensia à l'automne, en octobre/novembre. Attendez que les conditions soient bonnes, c'est à dire, hors gel, dans un sol ressuyé et pas trop collant afin de pouvoir mélanger la terre au mieux avec votre engrais ou terreau si besoin.

COMMENT ?

La plantation en terre

- trempez votre motte dans un bac d’eau pendant environ 10 minutes,

- commencez d'abord par installer votre support qui servira pour les premières années,

- faites un trou dans votre sol au pied de ce support d’au moins 3 fois le volume de votre pot acheté (un cube de 50 cm de côté serait idéal),

- disposez une couche de graviers à hauteur de 7 à 10 cm dans le fond,

- faites un mélange de terre : 2/3 de bonne terre de jardin que vous avez retiré, 1/3 de terreau plantation afin que la terre ait une bonne consistance,

- si vous voulez incorporer de l'engrais c’est le moment (du fumier de cheval, de l'Or Brun ou bien de l’engrais organique en granulés),

- disposez une couche de ce mélange dans le fond du trou, placez votre motte puis complétez les trous avec de la terre,

- tassez avec vos pieds une fois que tout est rebouché,

- un paillis serait idéal, il retiendrait l’eau et éviterait aux mauvaises herbes de pousser,

- arrosez abondamment.

La plantation en pot

Les hortensias en pot ne peuvent tenir que quelques années du fait de leur forte vigueur.

Au départ, prévoyez un grand bac d'au moins 80 cm de profondeur et autant en largeur. Les jeunes plants poussent lentement alors vous pouvez garder cette plante quelques années avant que la place nécessaire ne lui manque. Il faudrait ensuite le replanter en terre et replanter un autre plant à la place.

Le palissage

Les deux premières années, la plante achetée n'a pas assez de force pour s'accrocher seule au mur. Vous devez donc l'aider en installant un support, souvent de petites treilles d'un mètre sont nécessaires. Par la suite la plante qui possède des crampons pourra s’agripper seule au mur.

5. L’ENTRETIEN DES HORTENSIAS

5 .1. L’arrosage des Hortensias

L’arrosage est très important si vous choisissez de planter au printemps ou en été. Il ne faut pas hésiter à arroser une à deux fois par semaine par forte chaleur la première année de plantation. Vous pouvez également choisir de mettre un paillis qui retiendra l'humidité du sol.

5.2. L’engrais

Il est préférable de le mélanger à la terre lors de la plantation la première année.

Les engrais organiques sont conseillés car ils se minéralisent en restituant progressivement leurs éléments progressivement au cours de la saison. Le fumier de cheval décomposé et/ou un compost maison est idéal.

Lorsque l'hortensia est implanté depuis quelques années vous pouvez lui apporter à chaque printemps toujours cet engrais en déposant une couche superficielle au pied de la plante.

De l'engrais osmocote spécial arbustes fleuris est également adapté, la floraison de votre plante sera plus spectaculaire.

5.3. La taille des Hortensias

Il est possible que la plante fleurisse peu les premières années, elle favorise sans doute d’abord son enracinement.

La floraison se fait sur les bois de l’année précédente, il faut donc éviter de tailler trop sévèrement. La taille doit se faire de façon progressive chaque année.

Éliminez les branches mortes en sortie d’hiver ainsi que les fleurs fanées, les branches qui s’entrecroisent ou celles qui ne vont pas dans la direction que vous souhaitez.

Si vous préférez que la plante s'épanouisse et prenne toute la place disponible alors seules ces petites tailles esthétiques seront nécessaires. Pour un aspect vraiment sauvage, n’effectuez aucune taille.

5.4. Les maladies et ravageurs des Hortensias

L'hortensia grimpant est réputé pour sa vigueur et par conséquent sa grande résistance aux maladies.

Les quelques infestations reconnues ne lui sont que très rarement fatales.

Les limaces

Celles-ci sont très friandes des jeunes pousses tendres de cette plante. Afin d'être sûr qu'il s'agit bel et bien de ce parasite, regardez si le mucus brillant déposé par les limaces est présent.

Le meilleur moyen de le vaincre est d'apporter des granulés anti-limaces au pied de la plante. Si cela ne suffit pas, sachez que la plante ne sera pas en danger pour autant.

L'oïdium

Cette maladie fongique peut être présente lors de saisons humides. Souvent planté dans des zones peu lumineuses, l'atmosphère confinée de certains jardins laisse apparaître des tâches blanches sur les feuilles, laissant croire à de la poudre. Un traitement à la bouillie bordelaise peut être conseillé si la maladie survient en début de saison ou sur les sujets à feuillage persistant. Sur les caduques, si l'automne arrive, attendez la chute des feuilles, les nouvelles du printemps devraient repousser plus luisantes.

La chlorose ferrique

Assez courant chez les hortensias persistants, le manque de fer provoque une décoloration des feuilles. Pour cela un remède peu coûteux, enrichissez votre terre avec du compost et arrosez avec de l'eau riche en fer (faites rouiller des clous dans un arrosoir) ou bien pulvériser sur le feuillage de vos plantes un traitement anti-chlorose. Les sols calcaires ou argileux favorisent encore davantage ces phénomènes de chlorose.

6. LA MULTIPLICATION DES HORTENSIAS

La méthode la plus répandue est le bouturage.

Il est à effectuer l’été, surtout en août/septembre sur une tige semi-aoutée (une pousse de l'année qui commence à bien se durcir) car les pousses de l'année passée sont plus ligneuses et feront plus difficilement des racines.

Il faudra prélever un morceau sur une tige de l’année n’ayant pas

encore fleuri et ne comportant pas de boutons floraux. Prélevez un morceau d’environ 10/15 cm (à gauche ci-dessous).

Il suffira de couper les feuilles du bas et de ne conserver que celles du haut. En effet la plante ne pourrait alimenter en eau et nutriments toutes ces grandes feuilles, il ne faut en garder que quelques unes afin de pouvoir capter la lumière du jour nécessaire au futur développement de la bouture. Voir ci-dessus à droite.

Trempez la bouture dans de l’hormone de bouturage, puis plantez celle-ci dans un godet dans lequel vous aurez mis un mélange très fin de terreau et de sable, puis arrosez.

Il serait idéal de mettre la bouture sous une cloche ou un plastique transparent, à l’étouffée, le temps que de nouvelles feuilles apparaissent. Ensuite ôtez-le.

Placez le tout à mi-ombre et dans un endroit hors gel jusqu’au printemps prochain où vous pourrez enfin le replanter en pleine terre.

7. LA PROTECTION DES HORTENSIAS L'HIVER

La plante est très rustique. Elle résiste à des températures proches des -20°C, il est donc inutile de la protéger en hiver. Sa grande taille rendrait de toute façon l'action très difficile.

Sur les hortensias persistants, secouez si vous le pouvez la neige sur les feuilles pour éviter que les tiges ne se brisent par le poids.

En réalité il n'existe pas de lien de parenté entre ces deux plantes. Intéressants car ils fleurissent tout l'été, les Schizophragma sont aussi utilisés en couvres sols. Les conditions de plantation, d'entretien et de multiplication sont les mêmes que pour les hortensias.

Il existe des variétés à floraison rose pastel tel queRose Sensation’ (photo ci-dessous à gauche) ou encore la variété ‘Moonlight’ au feuillage panaché et aux nervures foncées (photo ci-dessous à droite).

 

photographies : ©Minier / ©Artes Verdes

Notre Boutique en ligne

  • Fontaine - DESJARDINS

    1 599,00 €