ANIMAUX, Animaux d'ornement

JE PRENDS SOIN DE MES POULES DOMESTIQUES

filles, poules, poulailler

Connaissez-vous les poules domestiques ? Prenez soin d’elles grâce à nos conseils : alimentation, santé, environnement, reproduction…

Three young hen isolated on white background.

1. LES CONNAÎTRE

Les poules domestiques actuelles descendent d’une espèce sauvage «Gallus Gallus» très répandue en Inde, Malaisie, Indonésie. De nos jours, nous recensons plus de 200 races dont 45 françaises propres à chaque région comme l’Ardennaise en Champagne-Ardenne ou la Landaise en Aquitaine.

Vous trouverez en jardinerie 2 « catégories » de poules :

• Les poules pondeuses (Rousse, Maran, Harco, Sussex par ex.) : une poule pondeuse, à partir de 6 à 7 mois environ, produira annuellement 180 à 300 œufs en fonction de la race.

En automne et en hiver la ponte diminue nettement.

• Les poules d’ornement (de Soie, Hollandaise, Pékin) : souvent plus petites, aux plumages originaux et très variés sauront vous séduire par leur originalité. Elles produiront annuellement 150 à 180 œufs, à l’année en fonction de la race.

2. LES INSTALLER

Pour bien démarrer, 2 à 4 poules peuvent suffire pour couvrir les besoins en œufs d’une famille de 4 à 6 personnes. Nous vous proposons de nombreux poulaillers en bois traités qui s’adapteront parfaitement à votre jardin paysagé. N’hésitez pas à consulter nos spécialistes. Nos poulaillers sont conçus afin d’apporter un maximum de confort à vos petits pensionnaires :

• Bois imputrescible et toit étanche 

• Un enclos de promenade permettant l’accès à la « terre » car vos poules ont un réel besoin de gratter, fouiller, chercher…

• Une zone calme et abritée nécessaire au repos et à la ponte

Votre poulailler sera impérativement placé à l’abri des intempéries et des vents dominants.

Il est important que vos poules sortent de leur poulailler afin de s’épanouir. Mettez à leur disposition au moins 10m2 par poule si possible. Elles seront un parfait allié pour lutter contre les limaces et autres insectes nuisibles du jardin.

3. LES NOURRIR

Une poule est omnivore. La richesse de l’alimentation va déterminer la qualité des œufs. En sortant de leur poulailler, vos poules trouveront de nombreux vers et insectes, cependant, vous devez impérativement leur fournir une alimentation à base de graines afin de leur apporter les protéines et vitamines dont elles ont besoin dans le but de produire des œufs riches et sains tout en mettant à leur disposition de l’eau fraîche renouvelée régulièrement. Une poule boit beaucoup.

Il est indispensable de leur fournir un apport en calcium (huitres concassées) afin de subvenir aux besoins de formation de leur coquille d’œufs.

Une poule peut recycler jusqu’à 150 kg de déchets par an. Elles se raviront de vos épluchures en tous genres et restes de table (légumes, croutes de fromage, poissons).

4. LES SOIGNER

Afin d’éviter toute maladie vous devez impérativement appliquer quelques règles d’hygiène :

– Nettoyez les éléments de votre poulailler toutes les semaines avec un désinfectant spécifique et procédez à une désinfection totale tous les ans.

– Vos poules doivent impérativement sortir de leur poulailler afin de se rouler dans la terre pour se libérer de leurs parasites souvent source de vers. N’hésitez pas, en complément, à leur appliquer un antiparasitaire que vous trouverez dans notre rayon spécialisé.

– Les poules souffrent plus de l’humidité que du froid : veillez à leur proposer un endroit adapté avec une litière absorbante afin d’éviter rhume et Coryza. Mettez à disposition un bac avec du sable pour qu’elles puissent se rouler.

6. ET LEURS PETITS…

Une poule n’a pas besoin de coq pour pondre mais a besoin d’être fécondée par un coq pour mettre au monde des poussins.

La couvaison durera 21 jours et donnera naissance à des poussins. Veillez à ne pas surpeupler votre poulailler.

Attention : un coq peut être considéré comme une nuisance sonore en zone urbaine. Renseignez-vous auprès de votre commune.

7. GARANTIES

Trop de paramètres extérieurs pouvant nuire à la santé des animaux (stress, température extérieure, acclimatation, manipulation excessive) ceux-ci ne bénéficient pas de garanties.

8. RESPONSABILITÉS

En achetant un animal vous vous engagez à le maintenir dans des conditions compatibles avec ses besoins biologiques et comportementaux et lui donner des soins attentifs conformément aux articles L214-1 à L214-3 du Code Rural.

9. COÛT D’ENTRETIEN MOYEN ANNUEL

13 € à 17 €