Les plantes vertes sont devenues tendance dans nos intérieurs modernes. Aujourd’hui la gamme s’élargit de plus en plus, de nouvelles variétés font leur apparition et certaines ont un visuel très intéressant.

Intéressons-nous de près aux feuillages que l’on appelle « panachés », c’est-à-dire ici un dégradé de vert et de blanc.

Ce mélange de couleurs permettra d’avoir un aperçu plus lumineux et plus original qu’une plante verte classique.

On retrouve beaucoup le panaché blanc dans de nombreuses compositions d’intérieur, ces mélanges de couleurs sont particulièrement contemporains.

1.GÉNÉRALITÉS

Tout d’abord on appelle une plante panachée, un végétal dont les feuilles sont de plusieurs couleurs. Dans le cas présent on utilisera ce terme pour un panachage de blanc.

Le feuillage passera du blanc au vert foncé parfois en passant par un vert pâle. Il peut donc y avoir deux ou plusieurs couleurs.

Que ce soit à l’état naturel ou par le biais de croisement génétiques, la couleur pâle qui se situe sur la feuille (blanc ou jaune) est en réalité une décoloration. La plante manque de chlorophylle, pigment qui donne la couleur verte.

Si vous observez qu’une partie de la plante devient entièrement verte, éliminez la si vous voulez une plante panachée. La tige verte sera beaucoup plus vigoureuse que les autres et finira par prendre le dessus sur les autres branches panachées.

Faites attention lorsque vous souhaitez fertiliser votre plante, un engrais fort en azote aura tendance à faire reverdir les feuilles. Utilisez soit un engrais avec diffusion lente de l’azote soit un engrais avec un faible taux d’azote directement assimilable.

Au niveau de l’ensoleillement il est important de ne pas exposer la plante aux rayonnement direct du soleil, les parties les plus claires ne résisteraient pas et risqueraient fortement de brûler.

2. LES PLANTES À PETIT DEVELOPPEMENT

2.1. Fittonia

Petite plante que l’on retrouve principalement dans des compositions florales. Très lumineuse elle est aussi très graphique. Le fittonia est, la plupart du temps blanc, rouge ou rose. Se sont uniquement ses nervures qui sont colorées.

Cette plante aura une hauteur et une largeur maximale d’une vingtaine de centimètres.

Pour la plantation, préférez un terreau plantes d’intérieur, léger et drainant.

Au niveau de l’arrosage il doit être régulier et sans excès. La terre doit toujours être fraîche.

2.2. Scindapsus ‘Happy leaf’

Le scindapsus est une plante que l’on compare souvent au lierre par sa forme rampante (ou retombante) et son feuillage panaché. Ses feuilles ont la particularité d’être plus grosses, en forme de coeur et ses taches blanches sont très irrégulières. Certaines feuilles peuvent même être entièrement blanches.

Cette plante est idéale pour ceux qui n’ont pas la main verte. Elle est peu exigeante et n’aura besoin que d’eau et de lumière indirecte. Le bouturage est très simple et réussit à coup sûr. Il s’agît également d’une plante dépolluante.

2.3. Chlorophytum comosum

Le chlorophytum est l’une des plantes vertes les plus connues, très probablement pour sa facilité de multiplication.

Ses feuilles sont fines et longues avec une alternance de bandes blanches et vertes.

La croissance de cette plante est assez rapide, en effet il est préférable de la rempoter aussitôt son achat afin de lui permettre de s’épanouir.

Sa hauteur pourra atteindre 30 cm et un petit peu plus en largeur.

Si elle est utilisée en tant que suspension, vous verrez rapidement apparaître des stolons (petites tiges) assez longs au bout desquels une nouvelle petite plante poussera. À l’aide de ciseaux vous pourrez la couper puis la replanter. Cette plante supportera les intérieurs s’ils sont un peu frais (15° C). Elle aimera les sols frais et une exposition lumineuse.

2.4. Peperomia obtusifolia

La famille des peperomia est grande, les formes et les couleurs sont extrêmement différents.

Il s’agit de plantes tropicales qui aiment la chaleur, la luminosité et l’humidité.

La plante résiste bien au manque d’eau dans le sol c’est pour cela qu’elle possède des feuilles charnues et très épaisses. Arrosez uniquement quand la terre est sèche et rempotez avec une terre très légère proche de celle utilisée pour les cactées.

3. LES PLANTES À DÉVELOPPEMENT MOYEN

3.1. Calathea

Les calatheas ou encore appelées marantas sont des plantes aux grosses feuilles très décoratives. Les zébrures sont plus ou moins prononcées et sont propres à chaque variété. Ici la variété ‘Burle-Marxi’ est très graphique et les stries bien prononcées.

Les calatheas mesurent pour la plupart une soixantaine de centimètres à taille adulte. Ces plantes aiment les terres humides mais faites attention à l’excès d’eau.

3.2. Aglaonema ‘Silver Queen’

Les aglaonema sont des plantes tropicales qui poussent sous les arbres, d’où leur couleur claire.

Elle se plaira donc dans des conditions proches de son environnement naturel, c’est-à-dire avec de la chaleur et de l’humidité ambiante.

Ne laissez pas cette plante sur un bord de fenêtre car elle redoute particulièrement les rayons du soleil.

Elle craint les écarts de température ainsi que les courants d’air frais, évitez de la mettre dans une entrée de maison.

Malgré cela, cette plante n’est pas difficile à cultiver. Sa floraison est très discrète car ses petites fleurs sont dissimulées sous ses grandes feuilles. Sa croissance étant lente, il ne faudra pas trop la fertiliser (tous les 2-3 mois).

3.3. Ficus elastica

Le ficus (encore appelé caoutchouc) est l’une des plantes vertes d’intérieur les plus connues, très probablement par sa facilité d’entretien. Présente dans de nombreux locaux (bureaux, intérieurs de maison…) elle perd de sa notoriété malgré tout au fur et à mesure des années.

De nouvelles variétés ont été crées afin de proposer une gamme plus large et de nouveaux coloris (pourpre, panaché rose, panaché beige…)

Les feuilles des ficus sont très épaisses et avant de s’ouvrir elles ont la particularité d’être roses.

Cette plante se plaira à tous types d’expositions, même dans des intérieurs moins lumineux. Plantez avec du terreau plantes d’intérieur. Faites attention car la sève « laiteuse » est toxique.

3.4. Dracaena ‘white jewel’


Le dracaena ou encore appelé dragonnier, est une plante tropicale qui aime les intérieurs qui ont de la chaleur. L’humidité sera aussi de mise au niveau de la terre, sans pour autant avoir un substrat trop humide. En effet, ses racines craignent l’eau stagnante, pour cela disposez une couche de billes d’argile au fond de votre pot.

Vaporisez de temps en temps les feuilles si votre intérieur est très sec.

La variété ‘white jewel’ est très belle car elle est très lumineuse par son alternance de stries blanches et vertes. Facile à cultiver vous trouverez cette variété soit en touffe soit sur tige d’un ou plusieurs troncs.

3.5. Cordyline fruticosa

Les cordylines d’intérieur se différencient par la taille de leurs feuilles qui sont plus larges et plus courtes que celles d’extérieur.

Elles sont de couleurs vertes et ornées de blanc, rose ou rouge selon les variétés.

Cette plante aime les terres fraîches ; modérez votre arrosage pour ne pas faire pourrir les racines. La terre devra être légèrement humide au toucher.

Rempotez avec du terreau spécial plantes d’intérieur et mettez la plante dans un endroit lumineux. Au fur et à mesure que la plante grandit, de nouvelles pousses apparaissent au centre et les anciennes (celles du bas) finiront par tomber. C’est par cette opération qu’au bout de quelques semaines un tronc se formera.

3.6. Ficus benjamina ‘Twilight’

Le ficus ‘Twilight’ est une autre variété de ficus.

Comparé au ficus elastica ses feuilles sont beaucoup plus petites (d’où son nom ‘benjamina’). Mais son mode de culture reste le même. Cette plante se plaira dans toutes les pièces de votre maison si elles sont lumineuses.

Évitez les courants d’air froid, ne pas mettre cette plante près d’une porte d’entrée. Rempotez-là une fois par an si besoin, elle pourra mesurer à terme entre 2 et 3 m si les conditions sont favorables.

Notre Boutique en ligne