Cette année c’est décidé, votre animal de compagnie part en vacances avec vous. Mais attention, voyager avec son animal, ça se prépare. Voici quelques conseils pour que vous et votre fidèle compagnon passiez de bonnes vacances.

1. LA DESTINATION

Les formalités ne sont pas les mêmes si vous voyagez en France ou à l’étranger. Pour voyager en France, votre animal (chien, chat, furet) doit simplement être identifié et vacciné contre la rage.

Pour voyager dans les pays membres de l’Union Européenne, en plus de l’identification et de la vaccination antirabique, votre compagnon devra posséder un passeport européen délivré par votre vétérinaire. Pour les voyages vers l'Irlande, la Suède, le Royaume-Uni ou Malte, des conditions sanitaires supplémentaires sont requises.

Pour les autres pays, généralement il faut au minimum une lettre de votre vétérinaire, indiquant que votre animal est en bonne santé, et un certificat de vaccination contre la rage en cours de validité.  D’autres pays imposeront des tests sanguins ou encore une quarantaine.

Les réglementations et les formalités étant différentes et pouvant changer régulièrement, nous vous conseillons de vous rapprocher de l'ambassade de votre pays de destination ou de votre vétérinaire, pour ne prendre aucun risque. N’oubliez pas également de vous renseigner, pour les pays où vous feriez escale.

2. LE MOYEN DE TRANSPORT

2.1. En voiture

Pour des raisons de sécurité, il est conseillé de faire voyager votre animal dans un sac de transport, à l’arrière du véhicule. Ce qui évitera, qu’il se balade dans la voiture ou qu’il devienne un projectile en cas de freinage d’urgence. Pour les grands chiens, mettez un filet de protection ou une grille. Ne laissez pas votre compagnon sortir sa tête par la fenêtre, il pourrait attraper une otite ou une conjonctivite. Faites une pause toutes les 2 heures, et sortez-le. Il aura besoin de se dépenser un peu, et de faire ses besoins. Profitez-en pour lui donner à boire. Comme pour les enfants, on ne laisse jamais un animal seul, dans une voiture, même avec les fenêtres ouvertes. En effet la température peut vite devenir insupportable et peut-être fatale pour votre animal.

2.2. En avion

Votre animal devra voyager dans une caisse certifiée conforme à la norme IATA (International Air Transport Association) :

  • La coque est conçue en fibre de verre ou plastique rigide et ses deux parties sont maintenues par des boulons.
  • Les roues de la caisse peuvent être retirées ou rétractées.
  • Le système de fermeture de sa porte est centralisé.
  • Les charnières dépassent d'1,6 cm le rebord de la cage au-dessus et en dessous de sa porte.
  • Votre animal a la place de se tenir debout dans sa caisse sans en toucher le plafond avec la tête.

Pour que votre animal puisse voyager avec vous en cabine, il ne devra pas excéder un certain poids, cage comprise. Chaque compagnie définit le poids à respecter 5 kg, 6 kg, 8 kg et même 10 kg pour certaines compagnies aériennes. Il voyagera dans sa cage, à vos pieds, devant vous. Toutes les races ne sont pas acceptées à voyager en cabine, celles au nez retroussé, comme le carlin ou le bulldog sont refusées, par quelques compagnies. D’autres compagnies refusent les animaux en cabine.

Pour les animaux devant aller en soute, pensez à prévoir assez d’eau et assez de nourriture pour qu’ils puissent voyager dans de bonnes conditions, et une laisse. Vous pouvez lui mettre une couverture pour lui tenir chaud.

Si votre animal à tendance à être anxieux, vous pouvez demander à votre vétérinaire de lui prescrire un médicament anti-stress, que vous lui administrerez en arrivant à l’aéroport.

Toutes les compagnies aériennes n’acceptent pas les animaux, d’autres ne les acceptent qu’à certaines périodes. Renseignez-vous avant d’acheter votre billet. 

Le prix pour voyager en avion avec son animal est très variable. Pour un voyage en cabine, il correspond généralement au prix d’un deuxième bagage, soit entre 20 € et 50 €, et peut être majoré, s’il s’agit d’un vol international. Pour un voyage en soute, le prix du billet pour votre animal, sera plus élevé, comptez entre 40 € et 80 € hors supplément.

Enfin, voyager en avion avec son animal, prend plus de temps. Il faut arriver plus tôt à l’aéroport pour effectuer les formalités, puis à l’aéroport de votre destination, un contrôle minutieux des papiers de votre animal pourra se faire par le service des douanes. Pensez également à vous renseigner sur les horaires de présence des services vétérinaires de l’immigration, s’ils sont fermés vous devrez attendre leur retour le lendemain pour quitter l’aéroport.

À savoir : si votre animal est un chien d’assistance, il est généralement admis en cabine, quel que soit son poids.

Il est déconseillé aux chiens de races au nez retroussé, de voyager en avion. Ils pourraient ne pas survivre au voyage à cause de leurs difficultés respiratoires et à la raréfaction de l’oxygène dans l’air en haute altitude.

2.3. En train

Les animaux autorisés à bord, sont les animaux domestiques : chiens (sauf chiens de 1ère et de 2e catégories), chats, rongeurs et lapins domestiques, oiseaux de volière, reptiles, amphibiens. Ils voyageront avec leur propre billet.

S’il pèse moins de 6 kg, son billet coute 7 €. Il devra être dans un sac ou une caisse de transport ne dépassant pas les dimensions 45 cm x 30 cm x 25 cm, et qui lui laissera assez de place pour pouvoir se retourner et se tenir debout. Il voyagera sur vos genoux ou à vos pieds. Indiquez à l’intérieur de sa cage, nom de l’animal, numéro de tatouage ou de puce, votre nom, votre téléphone et l'adresse de destination.

Si votre animal pèse plus de 6 kg, son billet équivaut à 50 % du prix plein tarif d’un billet 2nde classe. Vous pourrez monter à bord avec lui s’il est tenu en laisse, et muselé pour les chiens de toutes les catégories.

Si votre animal est un chien d’assistance, il voyage gratuitement à vos pieds et sans billet à bord de tous les trains. Vous n’êtes pas obligé de le museler.

Pour voyager en France, seul le titre de transport est nécessaire. Pour voyager en Europe, il lui faudra un passeport européen, son certificat d’identification, son carnet de santé à jour, attestant sa vaccination contre la rage, et justificatif d’éducation si c’est un chien d’assistance. Renseignez-vous auprès de l’Ambassade du pays concerné pour connaître la loi en vigueur.  Par exemple, les animaux de compagnie, ne sont pas acceptés sur les trains italien, hormis les « chiens guide d’aveugle ».

Votre animal est craintif, pensez à demander un calmant adapté à votre vétérinaire, pour qu’il puisse voyager en toute sérénité.

À savoir : Les animaux domestiques sont acceptés dans les trains, à condition que les voyageurs du wagon, acceptent leur présence.


2.4. En bateau

Les animaux ne sont pas autorisés sur tous les ferries, et les compagnies n’offrent pas toutes la possibilité de réserver en ligne. Vous devrez alors appeler le service clients pour effectuer votre réservation.

Pour voyager avec votre animal, il faudra payer un supplément qui varie en fonction de la traversée, et de la compagnie de ferries (entre 15 € et 50 € par traversée). Le voyage est gratuit pour les chiens d’assistance.

Comme pour les autres modes de transport, vous devez être en possession de son carnet de santé et/ou de son passeport européen, avec les vaccins à jour. Pour quelques pays, comme le Royaume-Unis, un traitement vermifuge doit être signalé. Rapprochez-vous de l’ambassade de votre pays de destination ou de votre vétérinaire, pour prendre connaissance de toutes les consignes. Pensez à venir plus tôt, pour effectuer le contrôle des documents qui vous seront demandés.

Pendant la traversée, votre animal devra rester avec vous, en laisse et muselé pour un chien, ou en cage et toujours près de vous pour les animaux de petites tailles. Pour certaines traversées, votre animal devra obligatoirement rester à l’intérieur du véhicule. Laissez-lui de l’eau à disposition dans un bol non renversable, et quelques jeux pour qu’il ne s’ennuie pas. Ouvrez-les fenêtres, mais pas trop, pour qu’il ne s’enfuie pas. D’autres compagnies, proposent un chenil, avec box individuel, sécurisé, ventilé, avec un accès à un point d’eau.

À savoir : comme l’être humain, votre animal peu avoir le mal de mer, pour éviter quelques désagréments, nourrissez-le quelques heures avant le départ.


3. L'ARRIVÉE

Ça y est, vous êtes enfin arrivés à destination ! Les vacances peuvent commencer, mais quelques règles sont encore à respecter. Pour ne pas trop perturber votre animal, on ne change pas trop ses habitudes. Vous devez continuer à lui donner ses repas aux mêmes heures, et ne pas changer son alimentation. Pour les chats, ils leurs faudra quelques jours pour s’habituer à ce nouveau lieu. Pour les aider à s’adapter à leur nouveau domicile, emmenez avec vous leur panier, une couverture… Sur lequel ils ont l’habitude de dormir.

Notre Boutique en ligne

  • Litière "Silice bleu 5%" - 20kg - SANCAT

    59,99 €

  • Litière "Silice PH Control" - 20kg - SANCAT

    69,99 €

  • Litière "Bentonite" - 20kg - SANCAT

    13,99 €

  • Litière "Bentonite 3 en 1" - 20kg - SANCAT

    16,99 €