Proche des Agaves, les Yuccas représentent un genre très vaste de plantes plus ou moins rustiques. Au jardin, elles donneront une véritable touche d’exotisme. Quelques espèces se démarquent et peuvent ainsi s’installer même au nord de la Loire. Ce sont précisément celles-ci qui vont nous intéresser dans cette fiche.

1. DESCRIPTION

Très courant dans les régions chaudes du Mexique et du sud des Etats-Unis, les Yuccas appartiennent à la famille des Agavacées. On les connaît parfois sous le nom de « baïonnette espagnole » en raison de leurs feuilles longues et pointues.

1.1 Caractéristiques

Dans leur environnement naturel, les Yuccas ont sensiblement tous la même forme avec un feuillage disposé en rosette autour d’une souche robuste. Chacune des feuilles est allongées, plus ou moins fine et peut parfois se terminer par un bout acéré. Leurs couleurs varient dans des teintes bleutées, vertes plus ou moins pâles ou encore panachées de jaune. Persistants, ils gardent leur couleur et leur forme au fil des saisons.

A taille adulte, les Yuccas rustiques dépassent rarement les 2 m même si dans leur milieu naturel, ils peuvent pousser au-delà. En revanche, certaines espèces s’étalent allègrement par l’émission de nombreux rejets à leur pied, donnant une touffe dense occupant plusieurs m².

La floraison des Yuccas est un de leur plus grand point fort tant elle est imposante. Ils forment à l’âge adulte et en été, une hampe florale de 60 cm à 2 m de hauteur composée en épi de dizaines de grosses fleurs blanches ou crème. Lorsque cette floraison se termine, les fleurs sèchent puis laisse tomber des centaines de graines plus ou moins fertiles. Contrairement aux Agaves, peu d’espèces de Yuccas meurent après leur floraison. En revanche, comme la hampe florale apparaît directement au cœur de la rosette, cette dernière émet en fin de floraison de nouvelles ramifications, elles aussi en rosettes et la croissance de la plante continue jusqu’à la prochaine floraison.

Pour parler justement de cette croissance, elle est plutôt modérée mais malgré tout plus rapide qu’une Agave. C’est chez les espèces drageonnantes que l’expansion est la plus rapide.

À savoir : Dans leurs pays d’  origines, quelques espèces de Yuccas ont de multiples utilisations. Certains sont utilisés avec leur tronc pour construire des habitations, d’autres pour l’étanchéité des toitures avec leurs feuilles ou encore dans l’élaboration de produits isolants.

Ils jouent aussi un rôle dans l’alimentation des populations car certains produisent des fruits comestibles, tout comme leurs fleurs et même leurs hampes florales entières, lorsqu’elles sont encore tendres et boutonnées.

1.2 Les espèces les plus remarquables

Le genre des Yuccas compte près de 40 espèces plus ou moins rustiques. Certains ne peuvent se cultiver qu’en régions méditerranéennes voire même uniquement en intérieur alors que d’autres prendront place en extérieur dans 90 % des régions des France.

2. LA CULTURE

Pour cultiver les Yuccas, nul besoin d’avoir mille et une exigences. Les seules choses qu’ils demandent sont :

                  - Une sol caillouteux, sablonneux et donc bien drainé. Leur plantation peut donc se faire soit en massif plat par un travail préalable de drainage et d’assèchement de votre terre. Sinon, choisissez de les planter en haut d’une butte de façon à ce que l’écoulement d’eau se fasse naturellement. En ce qui concerne la richesse du sol, nul besoin de trop enrichir le sol lorsque vous le planterez. Un simple apport d’un tiers de terreau avec votre terre de jardin lui sera suffisant. Même les conditions très sèches et arides ne leurs posent pas de problèmes.

                  - Une exposition la plus chaude et ensoleillée possible. Les vents ou les courants d’air ne leur portent pas vraiment préjudice tant que le soleil et la douceur sont présents. Plantez-les idéalement contre un mur plein Sud ou sur talus orienté à cette même exposition.

Pour en venir à la période de plantation, étant donné qu’ils demandent des conditions plutôt chaudes et sèches, il va de soi que l’automne n’est pas vraiment la meilleure saison pour les mettre en terre. Préférez plutôt le printemps une fois le risque de gelées écarté et l’arrivée des beaux jours amorcée.

3. L’ENTRETIEN

Pour une fois, vous serez heureux d’entendre que le Yucca, en pleine terre ne nécessite aucun soin que ce soit pour l’arrosage, la fertilisation ou la taille.

En effet :

                  - L’arrosage ne se fait qu’une seule fois, à la plantation, pour tasser la terre autour des racines et hydrater la motte.

                  - La fertilisation ne se résume qu’à un apport de terreau à la plantation.

                  - La taille, elle ne serait nécessaire que pour supprimer les feuilles mortes qui se forme à la base des Yuccas au fur et à mesure de leur croissance. Sachant que cette opération n’a qu’un rôle purement esthétique et que ses feuilles n’endommageront pas la plante si elles sont laissées.

4. LES MALADIES ET RAVAGEURS

En ce qui concerne les maladies ou ravageurs, ils sont plutôt rares et n’apparaissent, bien souvent, qu’en conditions trop humides et donc défavorable pour la plante. Vous pourrez donc voir apparaitre des Cochenilles. Ce sont de petits insectes blancs piqueurs et suceurs de sève qui s’agglomèrent sur les feuilles et affaiblissent la plante. Cette même attaque peut même jusqu’à provoquer une décoloration des feuilles. Éliminez-les, faite à l’aide d’une solution de savon noir ou dans le cas d’une plus forte attaque à l’aide d’un insecticide systémique.

Le Botrytis peut aussi venir infester les Yuccas surtout en conditions trop confinées, mal aérées et surtout humides. Elle se produit sous la forme de tâches circulaires et brunâtres sur les feuilles. Pour lutter contre ce champignon, il est préférable d’enlever les feuilles mortes de manière à aérer la base du Yucca et assécher son pied. Éliminez aussi les feuilles atteintes et traitez si besoin avec de la bouillie bordelaise.

5. LA MISE EN SCÈNE

Avec leur aspect exotique, le meilleur moyen de mettre en scène les Yuccas est de créer une ambiance suivant ce thème. Pour cela plantez votre ou vos Yuccas en compagnie de plantes affectionnant ces conditions sèches et bien drainées. Parmi une liste qui pourrait être longue, faites toujours en sorte de mettre des verticalités et de ne pas planter des plantes d’une taille similaire. Utilisez pour cela des Graminées, Palmiers, Agapanthes, Opuntias rustiques, Agaves rustiques, Tulbaghia, Euphorbes ainsi que toute une gamme de plantes vivaces de rocailles couvre-sol.

Pour plus d’aridité, jouez sur un maximum de minéral en intégrant non seulement un paillis sur toute la surface mais aussi pourquoi pas de grosses pierres semblant sortir du sol. Pour ce faire, un terrain en pente est sans aucun doute ce qui offrira le meilleur rendu.

Laissez enfin quelques espaces vide car ne l’oubliez pas, les ambiances arides ne sont jamais foisonnante.

 

Notre Boutique en ligne

  • Ensemble table bois ovale 150/200x90 cm + 6 chaises - DESJARDINS

    479,00 € 599,93 €

  • Ensemble "Bristol" marron 1 table + 4 fauteuils - DESJARDINS

    549,00 € 619,95 €

  • Ensemble ''Cube'' - 4 places - Gris - DESJARDINS

    599,00 € 799,00 €

  • Ensemble "Cube" - 4 places - Marron - DESJARDINS

    649,00 € 799,00 €

  • Ensemble "Cube" - 6 places - Marron - DESJARDINS

    799,00 € 999,00 €

  • Ensemble table 90x90 + 4 tabourets - DESJARDINS

    799,00 € 1 098,96 €

  • Ensemble table 180x90 + 2 bancs - DESJARDINS

    799,00 € 997,00 €

  • Ensemble "Casablanca" 1 table + 6 fauteuils - DESJARDINS

    1 199,00 € 1 598,94 €

  • Ensemble "Cardiff" gris anthracite 1 table extensible + 8 fauteuils - DESJARDINS

    1 999,00 € 2 698,92 €

  • Ensemble "Cardiff" marron 1 table extensible + 8 fauteuils - DESJARDINS

    1 999,00 € 2 698,92 €

  • Ensemble "Liverpool" marron 1 table + 8 fauteuils - DESJARDINS

    2 199,00 € 2 698,92 €

  • Ensemble "Liverpool" gris anthracite 1 table + 8 fauteuils - DESJARDINS

    2 199,00 € 2 698,92 €