Cette catégorie présente un vaste choix de graminées dont le feuillage bruni et disparaît en période hivernale. La souche quant à elle entre en dormance, le feuillage sera renouvelé dès le retour des beaux jours. Il est conseillé de le conserver au sec durant tout l’hiver car il offrira un gite aux auxiliaires du jardin et donnera une touche de légèreté qui s’animera sous les effets du gel et du vent. Ce feuillage sera, bien entendu, taillé au raz de la souche à partir du mois de mars.

1. LES CALAMAGROSTIDES

graminées-caduques_1Elles sont aussi connues sous le nom latin de Calamagrostis’. Cette herbe ornementale d’un aspect sauvage, est facile de culture et dispose d’un feuillage linéaire fin, légèrement arqué, porté par des tiges raides. Ceci lui assure une très bonne tenue durant tout l’hiver. Les Calamagrosides présentent de très belles couleurs automnales et hivernales, passant par des teintes bronzes et légèrement violacées.

Erigée et relativement haute, sa floraison débute dès le mois d’août, jusqu’à ce que le feuillage soit taillé au mois de mars.

1.1 Caractéristiques générales des Calamagrostides

graminées-caduques_2

Hauteur x largeur : 180 cm X 60 cm

Exposition : soleil à mi-ombre

Sol : frais à humide, légèrement humifère (riche)

Rusticité : -20°C

Les cultivars suivants sont généralement les plus commercialisés :

- Calamagrostis acutiflora ‘karl foester’. Il se démarque par un feuillage vert lustré et une floraison particulièrement abondante de couleur brune.

- Calamagrostis acutiflora ‘overdam’. Pour celui-ci, le feuillage est légèrement panaché. En effet, un liseret central de couleur jaune se poursuit sur toute la longueur des feuilles. Il est ainsi beaucoup plus lumineux et plus esthétique à la mi-ombre.

2. LES CANNES DE PROVENCE

graminées-caduques_3Les cannes de Provence, aussi appelées ‘Arundo donax’, font partie des plus grandes graminées, avec une hauteur atteignant les 4 m. Son feuillage, relativement large, est disposé le long d’une grosse tige creuse et ligneuse. Elles présentent beaucoup de similitudes avec les cannes des bambous. Originaires des régions méditerranéennes, leur floraison n’apparaitra que sous ces contrées. Au nord de la Loire, l’Arundo pourra être cultivé mais les fleurs se feront très rares. Elles affectionnent tout particulièrement les lieux aquatiques où elles peuvent se propager très rapidement et même devenir envahissantes si elles  ne sont pas contrôlées. Contrairement aux autres graminées, le feuillage n’est pas très esthétique en hiver, les tiges pourront donc être taillées dès le mois de novembre.

2.1. Caractéristiques générales des cannes de Provence

Hauteur x largeur : 4 m x 3 m

Exposition : toutes les expositions

Sol : très humide à détrempé, riche en humus

Rusticité : -10 °C en pleine terre. En dessous, protégez les rhizomes avec une couche de feuilles mortes et un voile d’hivernage.

Il n’existe qu’une seule espèce mais de nombreux cultivars de cannes de Provences.

Parmi ceux-ci :

- Arundo donax : l’espèce la plus courante, d’un feuillage vert. Elle pousse à l’état sauvage aux abords de la méditerranée.

- Arundo donax ‘aureovariegata’ : de plus petite taille, cette espèce n’excèdera jamais les 2 m de hauteur. Son feuillage lumineux est marginé de crème au centre vert clair (ci-dessous, à gauche).

graminées-caduques_4

- Arundo donax ‘variegata’ : c’est un bon compromis à l’espèce type. Le feuillage est vert rayé de blanc et beaucoup plus lumineux mais la plante n’en est pas moins gigantesque (ci-dessus, à droite).

Une canne de Provence plantée sans protection racinaire aux abords d’un bassin en bâche PVC, risquerait de percer celle-ci à l’aide de ses rhizomes pour trouver l’humidité.

3. LES EULALIES OU ROSEAUX DE CHINE

graminées-caduques_5

Un des genres de Poacées comportant le plus d’espèces et de cultivars. Aussi couramment appelés Miscanthus’, les roseaux de Chine se déclinent sous toutes les tailles ce qui assure à ces graminées, une grande popularité auprès des amateurs.

Leur feuillage, fin à très fin, est particulièrement dense et esthétique aussi bien en hiver qu’en été. Il pourra être vert, bleuté, tacheté ou encore panaché et sera porté par des tiges creuses plus ou moins grosses.

La floraison apparaît généralement à partir du mois d’août et perdure tout l’hiver si le feuillage n’est pas taillé. Les épis floraux sont le plus souvent de couleur brune mais prennent parfois, chez quelques variétés, des teintes pourpres ou des reflets légèrement rouges.

La souche des Miscanthus’ est très dense et compact. Elle s’élargira au cours des années. Ils donneront une touche de verdure et de légèreté à beaucoup de scènes ensoleillées. Leur port est si compact que les roseaux de Chine pourront être utilisés en haie brise vue ou brise vent.

3.1. Caractéristiques générales des roseaux de Chine

Hauteur x largeur : de 70 à 300 cm x 80 à 200 cm . 75% desMiscanthus’ font 160 cm x 150 cm

Exposition : plein soleil

Sol : bien drainé, sec et plutôt pauvre

Rusticité : -25°C

Etant donné le très grand nombre d’espèces et de cultivars de Miscanthus, nous nous intéresserons seulement à quelques-unes. Parmi les plus intéressantes, vous trouverez en magasin :

- Miscanthus floridulus  (7) : le plus grand, il avoisinera une hauteur adulte de près de 3 m. Ses feuilles sont vertes et très larges. Il peut devenir imposant mais pas envahissant.

- Miscanthus sacchariflorus (8) : lui aussi très grand, il atteindra facilement les 2,5 m. Ses feuilles vertes disposent d’une nervure centrale argentée. La floraison est très longue aux épis doux de couleur grise. C’est une bonne alternative au célèbre ‘Miscanthus sinensis’.  

- Miscanthus sinensis (6) : c’est sans aucun doute l’espèce qui comporte le plus de cultivars et dont le choix du feuillage est presque infini.

graminées-caduques_6

(de gauche à droite : 7 / 8 / 6 )

- Miscanthus sinensis ‘adagio’ (9) :  un des plus petits cultivars, ses proportions n’excèderont jamais les 70 cm de hauteur x 80 cm de largeur. Très dense et compact, il peut ainsi être placé sur l’avant d’un massif de plein soleil. C’est une véritable boule offrant une abondante et fine  floraison. Il conviendra aussi parfaitement à une culture en pot.

- Miscanthus sinensis ‘afrika’ (10) : durant la période automnale et hivernale, son feuillage vous offrira ses plus belles couleurs. Il passera par des teintes rouges orangées à bronzes. Egalement de petite taille, il ne dépassera pas les 1 m de hauteur.

- Miscanthus sinensis ‘cabaret’ (11) : un cultivar de ‘Miscanthus sinensis’ d’une taille impressionnante d’environ 2,5 m. Son long feuillage blanc marginé de vert est très lumineux. La floraison est légèrement teintée de rose mais n’apparaitra qu’après un été chaud. Il est un peu moins rustique que les autres cultivars, un soleil de plomb brulera son feuillage clair.

graminées-caduques_7

(de gauche à droite : 9 / 10 / 11 )

- Miscanthus sinensis ‘cosmopolitan’  (12) : c’est un bon compromis au cultivar ‘cabaret’ car malgré un feuillage large panaché de crème, il résiste beaucoup mieux au plein soleil. Plus rustique, il offrira facilement sa floraison.

- Miscanthus sinensis ‘ferner osten’  (13) : ce cultivar se distingue des autres par une magnifique floraison très fine passant du rose pourpré au rose puis à l’argenté.

- Miscanthus sinensis ‘gold bar’  (14) : peu connu , il n’excéde jamais 1,5 m. Ce Miscanthus est très compact et son feuillage est absolument remarquable. De larges zébrures crème et vertes se succèdent sur toute la longueur de la feuille donnant un effet de couleur fantastique.

graminées-caduques_8

(de gauche à droite : 12 / 13 / 14 )

- Miscanthus sinensis ‘gracillimus’ (15  : C’est le cultivar ayant le feuillage le plus fin. De couleur verte, une nervure centrale blanche, virant au bronze à l’automne, s’étant sur toute la longueur de la feuille. Sa floraison, rouge cuivré, apparait tardivement à partir du mois de septembre et n’a lieu qu’après un été relativement frais. Il est apprécié pour son allure gracieuse.

- Miscanthus sinensis ‘graziella’  (16) : contrairement au ‘Gracillimus’, ce ‘Miscanthus’ est assez précoce, avec une floraison présente dès la début août. Ses inflorescences passent de l’argenté au blanc, puis au beige. Un véritable spectacle !

- Miscanthus sinensis ‘kaskade’  (17) : il possède des épis floraux qui retombent en cascade au-dessus du feuillage vert, disposant d’une nervure centrale blanche devenant cuivre à l’automne.

graminées-caduques_9

(de gauche à droite : 15 / 16 / 17 )

- Miscanthus sinensis ‘kleine silberspinne’  (18) : c’est une petite forme de ‘Miscanthus’. En effet, sa taille ne dépassera jamais les 1,2 m. Mais sa différence avec les autres cultivars est d’avoir un feuillage aux reflets légèrement bleutés.

- Miscanthus sinensis ‘morning light’  (19) : lui aussi de petit taille avec ses 1,2 m de hauteur, il associe finesse du feuillage et panachure blanche et verte. Sa floraison d’un beau rose clair passera au blanc une fois arrivée à maturité. L’ensemble donne un ‘Miscanthus’ très lumineux et incroyablement gracieux.

- Miscanthus sinensis ‘variegatus’ (20) : c’est un cultivar très courant, il est finement panaché de blanc crème et de vert pâle. Ses feuilles sont très longues et retombent naturellement sous leur propre poids. Les inflorescences sont roses orangé, ce qui donne un très joli contraste avec le feuillage.

graminées-caduques_10

(de gauche à droite : 18 / 19 / 20 )

- Miscanthus sinensis ‘yaku jima’ (21)  :  ce petit Miscanthus d’1 m de haut offre un feuillage très fin légèrement coupant qui a tendance à retomber. Les fleurs sont de petite taille et dépassent à peine du feuillage. Son port très compact et sa taille lui permettent ainsi une culture en pot.

- Miscanthus sinensis ‘zebrinus’ (22) :  un des plus populaire. Il connait beaucoup de succès grâce à son feuillage vert, tacheté de jaune. Il pourra également pousser à mi-ombre et donnera ainsi de la clarté et de l’originalité aux massifs dans lesquels il est planté.

Les Miscanthus’ géants peuvent pousser en sols pollués, leurs feuilles fixent alors les particules de polluant. Une fois le feuillage brunit, ils seront brulés et le sol pourra ainsi être épuré naturellement. Ils peuvent aussi être utilisés en agrocarburants.

graminées-caduques_11

(de gauche à droite : 21 / 22 )

4. LES GLYCERIES

graminées-caduques_12Egalement connue sous le nom de Glyceria maxima’, cette graminée affectionne les milieux aquatiques. On la reconnait à ses feuilles relativement fines coiffées d’une floraison brune verdâtre.

Elle s’épuise rapidement du fait de sa forte croissance. Il faudra penser à diviser la souche tous les 3 à 4 ans. Elle a tout à fait sa place dans les bassins naturels car ses rhizomes (racines souterraines permettant à la plante de se propager) permettent de maintenir les berges. Elle est également utilisée dans les systèmes de lagunages pour sa faculté à épurer l’eau.

4.1. Caractéristiques générales des Glycéries

Hauteur x Largeur : 80 cm x 100 cm

Exposition : toutes les expositions

Sol : très riche et marécageux, immergée à -10 cm sous la surface de l’eau

Rusticité : -15°C

Il en existe deux variétés :

- Glyceria maxima : la plus courante, elle se reconnait par un feuillage vert

- Glyceria maxima ‘variegata’ : plus originale et lumineuse, elle offre un feuillage panaché presque entièrement blanc. Elle pourra facilement se mettre en scène avec d’autre plantes aquatiques à feuillages verts.                 

5. LES HERBES AUX ECOUVILLONS

graminées-caduques_13Ces graminées sont très reconnaissables par leurs inflorescences en forme de petits écouvillons. Aussi appelées ‘Pennisetum, il en existe bon nombre de cultivars toutes différentes les unes des autres. La plupart sont rustiques mais certaines, plus frileuses, ne pourront être envisagées qu’en pot. Dans l’ensemble, il sera conseillé de pailler les souches si les températures chutaient en dessous des -10°C.

Leur taille n’excèdera que très rarement les 1 m. Leur feuillage est parmi les plus fins de toutes les graminées. Egalement retombant, il offre à cette touffe compacte un charme d’autant plus accentué à l’apparition des nombreux épis floraux plus ou moins colorées. ‘Les Pennisetum’ devront être placées au plein soleil et à l’abri des vents d’Ouest et d’Est.

5.1. Caractéristiques générales des Pennisetum

Hauteur x largeur : de 40 à 120 cm x 40 à 100cm

Exposition : Plein soleil à l’abri des vents froids et humides

Sol : Pauvre, bien drainé mais légèrement frais

Rusticité : de -3 à -12°C

Plusieurs espèces sont commercialisées. Radicalement opposées, elles peuvent être associées avec des plantes vivaces à fleurs qui les mettent en valeur :

- Pennisetum alopecuroides ‘hameln’ (25) : avec ses 60 cm d’envergure, il est très apprécié pour son feuillage fin ainsi que sa floraison précoce et abondante de couleur blanche. Avec le temps, ces inflorescences se teintent de gris et de brun.

- Pennisetum alopecuroides ‘little bunny’ (26) : beaucoup plus petit et compact, ses dimensions n’iront jamais au-delà de 40 cm x 40 cm. Ses fleurs sont également plus petites et légèrement rosées. Il peut être cultivé en pot grâce à sa petite taille.

- Pennisetum alopecuroides ‘red head’ (27) : très reconnaissable par ses épis floraux de couleur rose argenté, sa forme et son feuillage se rapproche beaucoup du cultivar ‘hameln’

- Pennisetum orientalis ‘tall tails’ (28) : c’est un ‘Pennisetum’ très gracieux à port plus évasé et large que les autres. Ses épis sont eux aussi beaucoup plus longs que les ‘alopecuroides’. De couleur blanche, ils retombent  vers le bas du feuillage. Il reste malgré tout, moins utilisé.

- Pennisetum setaceum ‘rubrum’ (29) : d’un large feuillage rouge, il est très apprécié du grand public. Ses épis sont eux aussi d’un beau rose foncé. Cependant, l’inconvénient est qu’il gèle à partir de -3°C. Son utilisation se fera donc plus couramment sous forme d’annuelle ou bien conservé en pot protégé du gel en hiver.

- Pennisetum villosum : lui aussi craintif du gel, il se démarque des autres espèces par des inflorescences plus grosses, très blanches et plumeuses qui retombent vers le sol.

graminées-caduques_14

(de gauche à droite : 25 / 26 / 27 / 28 / 29 )

6. LES HERBES DU JAPON

graminées-caduques_15Les herbes du Japon, ou ‘Hackonechloa macra’, sont des graminées encore assez méconnues. Ce sont de petites herbes compactes à feuilles retombantes qui couvrent lentement la surface sur laquelle elles sont plantées. Leur port rappel ainsi un coussin de verdure. Peu exigeantes, elles s’acclimatent aussi bien en sous-bois qu’en rocaille, du moment que le sol n’est pas trop sec et que la brise est légère. Vous pourrez donc les associer avec des hostas, heuchères voire même des fougères. En ce qui concerne la floraison, elle est quasiment inexistante et donc peut remarquable ; seul le feuillage, plus ou moins lumineux, à un réel intérêt.

Elles peuvent aussi être cultivées en pots où elles décoreront de façon élégante et légère les compositions d’été. Utilisez en bordure de massif, les herbes du Japon les délimiteront de façon moins stricte qu’une bordure minérale.

6.1. Caractéristiques générales des herbes du Japon

Hauteur x largeur : 40 cm x 60 cm

Exposition : toutes les expositions en dehors des expositions trop sèches et ventées

Sol : humide et riche

Rusticité : -20°C

Il existe toutes sortes de cultivars. Les plus connues sont :

- Hackonechloa macra : c’est l’espèce type, son feuillage est vert clair.

- Hackonechloa macra ‘albostriata’ (32) : ses feuilles sont vertes très clair finement striées de blanc. Esthétique mais moins remarquable que les autres cultivars.

- Hackonechloa macra ‘all gold’ (33) : l’herbe du Japon la plus lumineuse, d’un feuillage entièrement doré. Il apporte une vraie touche de couleur aux bordures de massifs d’ombre.

- Hackonechloa macra ‘aureola’ (34) : l’une des plus utilisée car le feuillage à un double avantage. Non seulement il est entièrement doré et légèrement zébré de vert, ce qui donne un très joli contraste, mais il devient également rouge cuivré à l’automne.

graminées-caduques_16

(de gauche à droite : 32 / 33 / 34 )

7. LA HOULQUE

graminées-caduques_17Cette graminée, du nom de ‘Holcus mollis est une miniature. Elle est très peu connue et pousse très facilement en zone ombragée ou mi-ombragée, en sol frais. Son feuillage est court, fin et sa floraison se produit sous forme d’épillets verts pâles assez compacts.

Cette graminée a le seul inconvénient de devenir vite envahissante même avec sa petite taille. En effet, elle produit de nombreux rhizomes qui lui permettent de recouvrir le sol très rapidement. Utilisez-la en pot ou en couvre sol afin d’éviter toute concurrence avec d’autre plantes.

7.1. Caractéristiques générales de la Houlque

Hauteur x Largeur : 30 cm x 100cm et plus si elle n’est pas contrôlée

Exposition : mi-ombre, ombre, à l’abri du soleil direct

Sol : riche et frais voir humide

Rusticité : -10°C

Une seule variété est généralement commercialisée en jardinerie :

- Holcus mollis ‘albovariegatus’ : son feuillage est vert bleuté largement bordé de blanc. Très décoratif, il apportera une touche de lumière en couvre sol sous de grands arbustes.

8. LES IMPERATA

graminées-caduques_18Très originales, les ‘Imperata’ ont une hauteur avoisinant les 40 cm. Elles disposent d’un feuillage érigé relativement fin porté par de petites tiges frêles, qui aura tendance à rougir en période automnale. Leur souche n’est pas très épaisse, d’où leur faible croissance, ce qui leur offre cependant une très bonne pérennité.

La floraison est de petite taille, les épis sont courts et fins et de couleur blanche, mais ils n’apparaissent qu’après un été chaud.

N’étant pas très rustiques, elles auront besoin d’une exposition chaude et sèche. Vous pourrez ainsi les sauvegarder en hiver. Il est tout de même possible de les sauvegarder durant l’hiver en les couvrant à l’aide de feuilles mortes et d’un voile d’hivernage.

8.1. Caractéristiques générales des Imperata

Hauteur x largeur : 50 cm x 60 cm

Exposition : chaude et ensoleillée à l’abri des vents froids du Nord et de l’Est

Sol : sec et drainé, très légèrement frais

Rusticité : -7° à -10°C dans les bonnes conditions

On compte deux variétés mais le cultivar ‘red baron’ est le plus apprécié.

- Imperata cylindrica : il s’agit de l’espèce type, son feuillage est vert jaunâtre et prend des teintes rouge à l’arrivée de l’automne

- Imperata cylindrica ‘red baron’ (ci-dessous) : ce cultivar, très à la mode, a la particularité d’avoir le bout des tiges rouges du printemps à l’automne, ce qui lui donne un côté inédit. Elle colorera ainsi un massif de graminées.

graminées-caduques_19

9. LES MOLINIES

graminées-caduques_20

Les Molinies ou Molinia, sont des graminées gracieuses mais imposantes. Leur feuillage est d’une grande finesse et a tendance à retomber légèrement malgré un port très érigé. Au-dessus de ce feuillage apparaissent de façon éparse des inflorescences portées par de petites tiges. Pendant l’hiver, les fines feuilles sèchent puis disparaissent laissant uniquement apparaitre les tiges brunies portant les inflorescences. Elle est ainsi d’un esthétisme incomparable durant la période hivernale. La touffe quant à elle est compacte mais s’étend très lentement.

9 .1. Caractéristiques générales des Molinies

Hauteur x largeur : de 50 à 150m x de 50 à 80cm

Exposition : très ensoleillée

Sol : bien drainé légèrement riche en humus, pas trop calcaire, sec en hiver et frais en été

Rusticité : -15°C

Il existe une espèce de Molinie mais bon nombre de cultivars, seul quelques-uns sont relativement connus :

- Molinia caerulea : l’espèce type, son feuillage est vert et ses épillets floraux sont de couleurs pourpre.

- Molinia caerulea ‘karl foerster’ (39) : d’un feuillage vert, long et retombant, avec des tiges florales plus évasées.

- Molinia caerulea ‘variegata’ (40) : panaché des ‘Molinies’. Le feuillage est vert tendre marginé de blanc crème. Très lumineux, il pourra être également placé à mi-ombre. De plus petites tailles que les autres (50 cm x 50 cm), il est également plus compact.

graminées-caduques_21

(de gauche à droite : 39 / 40 )

10. LES PANICS

graminées-caduques_22Les Panics répondent au nom latin de Panicum’. Ce sont des graminées de taille moyenne, un peu plus basses que les Miscanthus’. Leur feuillage, plus large, est érigé et change de couleur au fil de la saison pour la plupart des cultivars. Le plus souvent vert à bleu durant le printemps, le bout des feuilles prend de belles couleurs rouges pourprés une fois l’automne arrivé, ce qui donne un très joli contraste de couleurs. Les tiges portant les feuilles sont creuses et de petites tailles tout comme la souche qui est moins coriace que celle des roseaux de Chine.

Leur floraison est très vaporeuse et plumeuse. Les nombreux épillets de couleur verte à brune que portent les inflorescences forment un véritable nuage au-dessus du feuillage qui commence à se colorer à cette saison. Tout comme les inflorescences des Miscanthus , elles peuvent être utilisées dans la conception de bouquets secs.

Les Panic comptent parmi les graminées les plus élégantes toute l’année même en hiver lorsqu’elles ne sont pas taillées. Leur allure est très aérienne pour une graminée ne dépassant que très rarement les 1,5 m de hauteur (mis à part pour le cultivar strictum giganteum’ faisant environ 2,2 m de hauteur).

10.1. Caractéristiques générales des Panic

Hauteur x largeur : de 80 à 150 cm x 60 à 150cm

Exposition : plein soleil afin de faire ressortir les belles couleurs automnales

Sol : pas trop sec à frais, pouvant être calcaire

Rusticité : -25°C

Une seule espèce dePanicum’ est généralement disponible en jardinerie, bien que les cultivars soient variés.

- Panicum virgatum ‘heavy métal’ (42) : Panic de petite taille qui ne dépassera jamais les 1 m de hauteur. Son feuillage est d’un beau bleu-gris métallique qui passe au jaune d’or en automne. Sa floraison est verte et très compact.

- Panicum virgatum ‘heiliger hain’ (43) : ce Panic est surtout remarquable en début d’été. Les extrémités de son feuillage se teintent d’un rouge vif juste avant l’apparition de la floraison. Avec ses 120 cm de hauteur, on lui donnerait presque un air d’Imperata cylindrica ‘red barron’ de plus grande taille.

- Panicum virgatum ‘prairie sky’ (44) : il est un peu plus grand, il pourra atteindre une hauteur de 150 cm. Ses feuilles sont d’un bleu-gris assez clair et teintées de pourpre en automne, de même pour ses fleurs. Il sera très apprécié pour des massifs ensoleillés avec une dominance de couleur bleue, grise ou blanche.

- Panicum virgatum ‘rotstrahlbusch’ (45) :parmi les plus petits ‘Panicum’. Il  ne dépassera jamais les 80 cm de hauteur. Son feuillage vert en début de saison vire à l’orange et rouge violacé en fin de saison.

graminées-caduques_23

(de gauche à droite : 42 / 43 / 44 / 45 )

11. LES ROSEAUX

graminées-caduques_24Vivants dans les milieux humides et marécageux, les roseaux, aussi appelés Phragmite australis, sont de taille imposante et envahissants. C’est pourquoi les barrières anti-rhizomes, comme pour les bambous, sont indispensables pour limiter leur propagation.

Le feuillage est assez classique, vert et relativement pointu. Les plus intéressants sont les épillets floraux, de couleur brune sombre, d’un aspect plumeux, portés par des tiges creuses très flexibles et coriaces. L’ensemble est mis en scène par les effets du vent.

Souvent utilisés pour le lagunage des bassins, les roseaux ont un rôle indispensable dans l’épuration de l’eau. Cependant, ils ne sont pas recommandés pour les bassins de petites superficie sauf en les laissant en pot.

11.1. Caractéristiques générales des Roseaux

Hauteur x largeur : de 150 à 300 cm x 200 à plus en cas de plantation non contôlée

Exposition : ensoleillée et pouvant être fortement ventée

Sol : humide à détrempé, très riche en humus

Rusticité : -25°C

Il n’existe en jardinerie qu’un cultivar de ‘Phragmites’ :

- Phragmite australis : c’est l’espèce type, elle pousse à l’état sauvage en zone marécageuse dans bon nombres de régions françaises. C’est aussi la plus connue et celle utilisée dans les bassins de filtration de l’eau par les plantes.

- Phragmite australis ‘variegatus’ : une variante de l’espèce type, celle-ci est à feuillage panaché de jaune et aussi d’une taille plus respectable avec ses 1,5 m de hauteur. Elle est aussi envahissante.

12. LES RUBANS DE LA VIERGE

graminées-caduques_25Passe partout, ce genre de graminée est très facile à entretenir. Connue sous son nom latin ‘Phalaris’, elles poussent à l’ombre, au soleil, en sol sec ou gorgé d’eau. Ses feuilles sont relativement fines et ressembles un peu à celles de la Phragmites. Cependant le Phalaris est de plus petite taille. La touffe est elle aussi très compact et peut également devenir envahissante mais reste plus contrôlable que les roseaux.

Du fait d’un système racinaire puissant, les ‘Phalaris ‘ retiennent efficacement les berges de bassins. Elles ont aussi un rôle épurateur en étant placées en lagunage. Les épillets floraux sont longs et fins,  de couleur crème puis vaporeux lorsqu’ils sont à maturité. Les variétés au feuillage panaché sont les plus utilisés pour leur esthétisme et leur luminosité.

12.1. Caractéristiques générales des Rubans de la vierge

Hauteur x largeur : 110 cm x 100 cm et plus si la touffe n’est pas divisée

Exposition : toutes les expositions

Sol : tous les sols. Attention les feuillages panachés seront moins esthétiques et frais en sol sec qu’en sol humide.

Rusticité : -25°C

Le plus souvent connue sous sa forme panachée, cette graminée présente de nombreuses déclinaisons :

- Phalaris arundinacea : d’un feuillage vert, elle pousse de façon spontanée dans les zones marécageuses et les bords de points d’eau. Elle est moins remarquable que ses cultivars.

- Phalaris arundinacea ‘feesy’ : ce cultivar dispose d’un feuillage presque blanc au printemps au fin liseré vert. La couleur verte devient plus imposante pendant l’été.          

- Phalaris arundinacea ‘picta (ci-dessous): le plus connu des Phalaris’. Ses feuilles sont larges, vertes bordées de bandes blanches. La floraison est verte pâle puis blanche à maturité. Cette variété est remarquable et poussera en toute circonstance.

graminées-caduques_26

13. RECAPITULATIF DES BESOINS DE CHAQUE GENRES       

Le tableau suivant récapitule les genres les plus connus, l’exposition la plus adaptée à leur culture ainsi que l’humidité du sol recommandée.

 Sec à légèrement frais

 Frais à humide

Très humide à immergé

Nom commun / Genres Soleil Mi-Ombre Ombre
Calamagrostide / Calamagrostis X X  
Canne de provence / Arundo X X X
Eulalie ou Roseaux de chine / Miscanthus X    
Glycerie / Glyceria X X X
Herbes aux écouvillons / Pennisetum X    
Herbes du japon / Hackonechloa X X X
Houlque / Holcus   X X
Imperata X    
Molinie / Molinia X X  
Panic / Panicum X    
Roseau / Phragmite X    
Rubans de la vierge / Phalaris X X X

 

Notre Boutique en ligne

  • Fontaine - DESJARDINS

    1 599,00 €