Aussi appelés Dragonniers, les Dracaenas représentent un genre très vaste de plante originaires d’Afrique ou d’Asie. En France, leur culture ne peut se faire qu’en intérieur hormis pour une espèce pouvant prospérer dans les régions du Sud. Ils sont faciles d’entretien, c’est pourquoi, ils s’avèrent intéressants pour débuter avec une plante d’appartement !

1. LES CARACTÉRISTIQUES

Les Dracaenas sont des plantes de la famille des Agavacées tout comme les Agaves : des plantes succulentes. À l’état sauvage, leur taille peut avoisiner les 10 mètres mais ne dépasse que très rarement les 3 mètres en intérieur. Étant donné que leur croissance est plutôt lente, vous ne serez pas obligé de remplacer votre sujet tous les 5 ans.

Pour en venir à leur feuillage, il se dispose en rosette autour d’une tige plus ou moins annelée. Il est également persistant et de différentes couleurs comme le vert ou toute une gamme de panachures de blanc, jaune ou même parfois de rose.

Au fur et à mesure de leur croissance, une ou plusieurs tiges se dégagent, pouvant se ramifier si elles sont taillées.

Le Dracaena dont la description vient d’être faite est le plus couramment utilisé en intérieur. Il s’agit de l’espèce marginata mais il en existe d’autres, d’aspect différent mais tout aussi intéressants au point de vue esthétique. C’est notamment le cas des quelques espèces suivantes :

- Dracaena australis :

 Il s’agit de l’une des espèces les plus résistantes puisqu’elle est vendue en tant que plante d’extérieur pour climats doux. Sa résistance au froid est d’environ -5 °C si elle est protégée des vents froids et des ambiances humides, surtout en hiver.

- Dracaena deremensis :

Il se différencie du marginata par des feuilles beaucoup plus larges, vertes ou parfois marginées de blanc et jaune, tout cela en fonction des différentes variétés.

- Dracaena sanderiana :
Plus connu à tort sous le nom de ‘Lucky bamboo’, cette plante n’a pourtant aucun lien de parenté avec les véritables Bambous. Beaucoup l’utilise à tort dans des vases remplis d’eau mais sa durée de vie est très faible comparativement à une culture normale en pot rempli de substrat.

2. LA CULTURE

2.1.  L’emplacement

Tout d’abord, vous devrez choisir un emplacement dans la maison suffisamment grand pour qu’il puisse prospérer. La proximité d’une fenêtre ou mieux, d’un puis de lumière lui permettra de ne pas trop s’étioler et de recevoir un éclairage suffisant. En revanche, luminosité ne veux pas dire non plus excès car vous le savez certainement, une fenêtre accentue l’intensité du soleil et peu risquer de causer de graves brûlures sur la plante. Utilisez donc un store pour tamiser cette lumière. Une situation au Sud ou à l’Est resteront les meilleurs conditions mais surtout ne choisissez pas un Dracaena si l’intérieur de votre maison est trop sombre, il ne le supporterait pas.

En terme de température, évitez qu’elles ne chutent sous les 17 °C car ces conditions ne leur sont pas favorables.

À savoir : Les Dracaenas sont aussi reconnus pour leurs qualités dépolluantes sur certains composés comme les substances nocives de fumées de cigarettes, le Xylène ou le Formaldéhyde.

2.2. Le pot et son substrat

Le Dracaena marginata est une plante peu exigeante en terme de substrat mais qui nécessitera un rempotage tous les 3 ou 4 ans de manière à renouveler la terre mais surtout augmenter le volume du pot si besoin est. Offrez-lui un pot proportionnel à sa taille que vous remplirez à l’aide d’un substrat spécialement conçu pour les plantes d’intérieur tout en ajoutant un peu de compost bien décomposé si vous en possédez. Chaque année, n’hésitez pas à procéder en complément à un surfaçage. Cette technique consiste à retirer les premiers centimètres de substrat de manière à les remplacer par du nouveau, plus riche.

Le drainage de billes d’argile est absolument indispensable pour ne pas que les racines d’extrémité baignent constamment dans l’excès d’eau d’arrosage. Les pots à réserve d’eau ne sont pas la meilleure solution pour les cultiver car mieux vaut surveiller l’arrosage soit même, il y aura ainsi moins de risque d’excès. L’utilisation d’une soucoupe peut être requisse pour recueillir les eaux excédentaires mais elle devra systématiquement être vidée.

3. L’ENTRETIEN

Nul besoin d’avoir une formation en botanique pour cultiver un Dracaena. Seules quelques opérations simples seront requises pour qu’il garde toute la fraîcheur des premiers jours et que son développement soit optimal.

3.1. L’arrosage et la fertilisation

L’arrosage est un élément très important dans la vie d’un Dracaena puisqu’il influe, tout comme la fertilisation, directement sur son développement. On observe à ce titre, deux grandes périodes où les apports ne seront pas les mêmes :

- De début avril à fin septembre :

Cette grande période qui englobe le printemps et l’été sont, pour beaucoup de plante les périodes de plus grande activité. C’est pour cela que l’apport en eau doit être plus régulier, soit environ 1 fois par semaine. Veillez toutefois à laisser sécher le substrat en surface entre 2 arrosages pour ne pas causer d’asphyxie racinaire due à un excès. Brumisez également ses feuilles plusieurs fois par semaine en veillant à toujours utiliser de l’eau non calcaire car ce dernier pourrait laisser des traces blanches sur la plante.

La fertilisation se fait quant à elle par un apport tous les 15 jours en liquide ou bien à l’aide de bâtonnés à dégradation lente.

- D’octobre à fin mars :

En automne et en hiver, les besoins de la plantes diminuent tant en eau qu’en éléments minéraux. C’est pourquoi 2 arrosages par mois seront amplement suffisants dans la plupart des cas et toute fertilisation devra être complètement arrêtée. Attendez les premiers centimètres de substrat soient secs.

Évidemment, les apports seront plus importants si votre dracaenas reçoit directement les rayons du soleil ou s’il est à proximité d’une source de chaleur.

3.2. La taille

Il n’est absolument pas obligatoire de tailler votre Dracaena. Cependant, lorsque l’on sectionne une tige, cette dernière déploie des ramifications environ deux mois plus tard. Ceci peut donc être une bonne solution pour densifier votre plante même si pendant un certain temps, on aura l’impression qu’il n’y a que des tiges sans feuilles. Pour éviter cela, il vous est conseillé de sectionner les tiges les unes après les autres pour ne pas dénuder complètement votre Dracaena de ses feuilles.

Appliquez toujours un mastic cicatrisant sur les plaies de taille et procédez en période de végétation !

3.3. Le bouturage

Comme pour beaucoup de plantes d’intérieur, il est possible de les bouturer. Le mode opératoire n’est pas très compliqué et peut même s’associer à une taille de ramification car vous pourrez récupérer les têtes afin de les bouturer.

La marche à suivre est la suivante :

                  - Au printemps, coupez la section en tête de manière à ce qu’elle soit d’environ 7 à 10 cm,

                  - Sectionnez à l’aide de ciseaux toute les feuilles de moitié,

                  - Enfoncez les boutures de la moitié de leur longueur dans des godets remplis d’un mélange de terreau pour plante d’intérieur et de sable humidifié pour faciliter la progression des petites radicelles,

                  - Placez chaque godet dans des sacs de congélation perforés que vous placerez ensuite dans un endroit chaud et ombragé où la température oscille entre 21 et 25°C, le tout pendant environ 5 semaines,

                  - Une fois cette durée écoulée, enlevez les godets des sacs et ne les arrosez à ce moment-là,

                  - Tous les 15 jours, apporter un fertilisant qui stimulera la croissance racinaire,

                  - Rempotez une fois que les premières racines deviennent visibles hors du pot,

                  - Ensuite, cultivez votre bouture comme une plante adulte.

3.4. Les problèmes les plus courants

- Mon Dracaena perd ses feuilles : La température n’est sans doute pas assez élevée pour lui. Trouvez lui un endroit plus approprié avec une température minimum de 17 °C et une très bonne luminosité.

- Mon Dracaena jaunit : La plupart du temps, il n’y a rien de bien grave, il s’agit tout simplement du renouvellement normal du feuillage de la plante. Tant que ce ne sont pas les jeunes pousses ou celle du milieu qui sont atteintes, il n’y a pas trop à s’inquiéter. En revanche, si tel est le cas, il se peut qu’il s’agisse d’une attaque d’acariens certainement en relation avec une atmosphère trop sèche.

Traitez donc avec un insecticide biologique et surtout brumisez-lui régulièrement le feuillage.

- Mon Dracaena est recouvert d’une poudre cotonneuse blanche puis les feuilles se décolorent : Voici une attaque de Cochenilles qui sont des insectes suceurs de sève. Si vous ne les éliminez pas, les feuilles vont peu à peu changer de couleur et fâner.

Pour les supprimer, nettoyez les feuilles de votre Dracaena avec une éponge trempée dans un mélange d’eau savonneuse (de préférence du savon noir car moins agressif pour la plante). Si l’attaque est pas contenue, utilisez un traitement insecticide systémique.

- Mon Dracaena pousse tout en longueur et les tiges semblent minces et chétives : Votre plante s’étiole sans l’ombre d’un doute à cause d’un manque de lumière. Trouvez-lui un endroit mieux approprié et surtout plus éclairé.

Notre Boutique en ligne

  • Ensemble table bois ovale 150/200x90 cm + 6 chaises - DESJARDINS

    479,00 € 599,93 €

  • Ensemble "Bristol" marron 1 table + 4 fauteuils - DESJARDINS

    549,00 € 619,95 €

  • Ensemble ''Cube'' - 4 places - Gris - DESJARDINS

    599,00 € 799,00 €

  • Ensemble "Cube" - 4 places - Marron - DESJARDINS

    649,00 € 799,00 €

  • Ensemble "Cube" - 6 places - Marron - DESJARDINS

    799,00 € 999,00 €

  • Ensemble table 90x90 + 4 tabourets - DESJARDINS

    799,00 € 1 098,96 €

  • Ensemble table 180x90 + 2 bancs - DESJARDINS

    799,00 € 997,00 €

  • Ensemble "Casablanca" 1 table + 6 fauteuils - DESJARDINS

    1 199,00 € 1 598,94 €

  • Ensemble "Cardiff" gris anthracite 1 table extensible + 8 fauteuils - DESJARDINS

    1 999,00 € 2 698,92 €

  • Ensemble "Cardiff" marron 1 table extensible + 8 fauteuils - DESJARDINS

    1 999,00 € 2 698,92 €

  • Ensemble "Liverpool" marron 1 table + 8 fauteuils - DESJARDINS

    2 199,00 € 2 698,92 €

  • Ensemble "Liverpool" gris anthracite 1 table + 8 fauteuils - DESJARDINS

    2 199,00 € 2 698,92 €