Les origines du braque de Weimar sont assez récentes. La race est apparue eu XIXème siècle, développée par les Autrichiens et les Allemands. Les programmes de sélection ont débuté à cette époque afin de développer pour la noblesse de Weimar, un chien capable de chasser du gros gibier. Il en résulte un pisteur exceptionnel, rapide, courageux et endurant. La race est inscrite au livre des origines françaises (LOF) depuis 1890.

1. LES CARACTÉRISTIQUES

1.1. Le caractère

Le braque de Weimar est un chien qui s’intègre très bien à la vie de famille, en tant que chien de compagnie. Il n’en reste pas moins un chien de chasse, très sportif, et a donc besoin d’exercice régulier ainsi que d’une bonne éducation.

Il est très affectueux et dévoué à son maître. Il se montre en général doux avec les enfants.

Cependant, c’est un chien très expressif qui peut se montrer têtu et qui joue très bien la comédie lorsque cela l’arrange.

Il ne faudra pas négliger ses besoins sportifs : longues promenades, footing, sorties à vélo, agility ou encore canicross. C’est également un bon gardien, ans être agressif (les Américains l’utilisent en tant que chien de défense, et chien de police).

1.2. Son physique

Chien de chasse de taille moyenne à grande (entre 30 et 40 kg). Il est musclé, robuste et svelte. Sa tête est longue et ses oreilles tombantes. Les yeux des chiots sont bleu ciel et deviennent ambrés en grandissant.

Sa robe est grise, il n’existe qu’une couleur dans cette race, bien qu’il y ait plusieurs nuances. Le braque de weimar à poils courts est le plus connu, mais il existe aussi le braque de Weimar à poils longs.

Sa queue est longue à la naissance, mais généralement coupée par les éleveurs lorsque le chien est destiné à la chasse.

2. VIVRE AVEC UN BRAQUE DE WEIMAR

2.2. Ce qu'il lui faut

Le braque de Weimar a besoin d’un jardin pour s’épanouir. Le jardin n’est pas suffisant pour ce grand sportif qui aura besoin de balades régulières pour entretenir sa musculature.

Mais ce qu’il aime par-dessus tout c’est la compagnie de son maître. Bien que ce soit un chien de chasse, il ne sera pas heureux dans une niche et préfèrera le confort d’un panier dans la maison.

A savoir : Prévoyez des jeux d’occupation à ronger ou à mâchouiller durant votre absence car le braque de Weimar supporte mal les longues séparations et peut devenir destructeur s’il se sent abandonné. Les cornes de cerfs, oreilles et pieds de cochon, et jouets intelligents et ou d’occupation sont les bienvenus

3. SON ALIMENTATION

Deux repas par jours sont conseillés pour ce grand chien. Afin d’éviter les risques de distorsion de l’estomac, il ne doit pas faire d’exercice avant ou après les repas. C’est un chien qui mange beaucoup, et sa ration doit être ajustée en fonction de sa dépense physique. Sa ration journalière devra être riche en protéines (minimum 25%), vitamines et minéraux.

4. LES SOINS À LUI APPORTER

4.1. Sa santé

Ses oreilles tombantes demandent un entretien régulier afin d’éviter les otites. Un nettoyant pour l’œil sera également nécessaire, à appliquer au minimum une à deux fois par semaine.

4.2. Sa reproduction

Il est préférable d’attendre âge de deux ans avant de faire reproduire deux individus. La femelle et féconde deux fois par an, durant la période des chaleurs, tandis que le mâle, lui peut se reproduire toute l’année. La gestation dure 63 jours, et la famille donnera naissance de deux à douze petits. Durant la gestation l’alimentation de la chienne gestante reste inchangée. Cependant à partir de la 5è semaine de gestation, la ration alimentaire sera augmentée de 10% et les repas devront être répartis en 3 fois.

Notre Boutique en ligne

  • Litière "Silice bleu 5%" - 20kg - SANCAT

    59,99 €

  • Litière "Silice PH Control" - 20kg - SANCAT

    69,99 €

  • Litière "Bentonite" - 20kg - SANCAT

    13,99 €

  • Litière "Bentonite 3 en 1" - 20kg - SANCAT

    16,99 €