L’été bat son plein, la chaleur estivale aussi, pas de doute, le mois d’août s’installe. Entre les vacances et le jardin, des compromis s’imposent car le travail ne manque pas.

1. LE JARDIN AU MOIS D'AOÛT

Le jardin du mois d’août reflète un peu celui de juillet puisque les conditions climatiques sont très souvent similaires. Les floraisons et les récoltes se succèdent mais il n’est pas rare que quelques plantes souffrent des possibles chaleurs en condition sèche, l’attention du jardinier est donc plus que nécessaire.

2. LES TRAVAUX À RÉALISER

2.1. Les arbres, arbustes et plantes vivaces

2.1.1. Les plantations

Le mois d’août est sans doute le mois le moins propice aux plantations car toutes les conditions sont réunies pour assurer une mauvaise reprise : chaleur excessive, manque d’humidité, fort ensoleillement avec un soleil de plomb, sol dur et sec...

Seul le potager dérogera à cette règle puisque vous suivrez jour après jour le bon développement de vos plantations dans un sol travaillé, paillé et régulièrement arrosé. Mieux vaut donc vous abstenir de toutes autres plantations durant cette période et remettre cela à plus tard.

2.1.2. Les fertilisations

Tout comme pour l’arrosage, la fertilisation doit être suivie au mois d’août. Il s’agit principalement d’une fertilisation florale destinée à toutes vos plantes en pots ou vos plantes annuelles et vivaces de longue floraison. Préférez des fertilisants liquides et organiques qui s’assimileront plus facilement. Bien entendu, vous devrez aussi continuer les fertilisations sur toutes vos plantes en pot, pas seulement celles à fleurs ! Pour vos massifs d’arbustes, la fertilisation estivale est inutile puisqu’il est conseillé d’utiliser des engrais organiques en granulés qui sont secs. Ils ont besoin d’humidité pour se dégrader et d’un sol en pleine activité, chose qui n’est pas le cas durant ce mois.

2.1.3. Les tailles

  • les arbres et arbustes fruitiers :

Chez les arbres fruitiers, l’été est synonyme de taille de fructification. Cette dernière aura sans doute été faite au mois de juillet, mais si ce n’est pas le cas, c’est encore le moment de la réaliser. Pour ce faire, vous devrez soulager l’arbre en arrêtant les pousses qui s’allongent inutilement après les fruits. Pincez leurs extrémités de façon à stopper la croissance. Le but étant de concentrer le maximum d’énergie dans le fruit et non dans la formation de nouvelles branches.

Chez les arbres, la taille de transparence est toujours possible. Elle est même conseillée sur les érables de Japon mais doit être réalisée suivant la bonne méthode. Quoi qu’il en soit, vous devrez toujours désinfecter vos outils de taille à l’alcool à 90° avant de couper quoi que ce soit. Cela évitera de transmettre des éléments pathogènes dans les blessures occasionnées, et aussi de garder toujours vos outils en bon état de fonctionnement.

  • Les rosiers :

Chez les rosiers, la taille reste la même, que depuis quelques mois c’est à dire couper les fleurs fanées au fur et à mesure de manière à induire de nouvelles tiges porteuses de fleurs. Cette taille permet aussi d’éviter que vos rosiers ne s’épuisent inutilement en tentant de monter en graines. Quoi qu’il en soit, un rosier ne se sème pas mais se greffe, vous n’obtiendrez donc aucun résultat en essayant de semer d’éventuelles graines récoltées.

  • Les arbustes :

Les tailles d’arbustes au mois d’août sont moins courantes qu’au printemps ou à l’automne. Comme pour chaque mois, vous pourrez tailler les arbustes qui viennent de finir leur floraison. Cette taille aura un double impact, non seulement pour induire une éventuelle remontée si l’arrière-saison est propice, mais elle permettra surtout à celle de l’année suivante d’être tout autant voir plus abondante.

Un dicton de nos anciens affirme aussi qu’il faut tailler thuja et cyprès de Leyland durant les mois en A, soit donc Avril ou Août, chose qu’il est donc possible de réaliser en ce mois.

  • Les plantes vivaces :

Pour une bonne partie des vivaces, le mois d’août rime toujours avec bouturage. Cette méthode de multiplication sur de jeunes tiges non ligneuses a fait ses preuves puisqu’elle est majoritairement utilisée par les professionnels. Le taux de reprise y est très élevé et la technique en ne peut plus simple.

- Prélevez des extrémités de tiges dépourvues de fleurs et d’environ 5 à 7cm,

- Placez-les ensuite dans des plaques de semis avec un mélange de substrat spécial semis,

- Arrosez de façon régulière pour ne pas que ce dernier ne sèche,

- Patientez jusqu’à l’émission des premières racines,

- Rempotez en godets après quelques semaines pour fortifier ces jeunes plants durant tout l’automne/hiver

- Plantez vos plants « maison » dès le printemps en pleine terre.

Pendant le mois d’août, vous pourrez aussi tuteurer celles qui ont une croissance haute et une floraison de fin d’été afin d’éviter qu’elles ne se couchent par terre par la suite. C’est notamment le cas des asters

2.1.4. Les traitements

Plusieurs traitements sont possibles en cette période. À commencer par les désherbages de vos allées gravillonnées. Même si les conditions sont sèches, les adventices continuent tout de même leur colonisation sur ce type de surface. Traitez de préférence le matin de bonne heure ou bien le soir à la fraîcheur nocturne, le traitement sera alors plus efficace. Utilisez un produit à base d’acide pelargonique.

La pulvérisation de purin est toujours d’actualité sur vos légumes sensibles. Il permettra un renforcement des défenses immunitaires naturelles de la plante.

Du côté des ravageurs, vous pourrez encore trouver quelques colonies de pucerons ou de chenilles qui s’installent çà et là que ce soit au potager ou dans le jardin d’ornement. Les premiers s’élimineront avec une pulvérisation de savon noir, quant aux seconds il faudra utiliser une solution de bacille de Thuringe.

2.2. Le gazon

Tout comme pour les mois précédents, les chaleurs estivales se font ressentir en premier sur le gazon. Il a tendance à jaunir, se dessécher et même entrer en dormance pour protéger son système racinaire du manque d’eau. Gardez toujours les mêmes réflexes de la tondre moins courte que vous ne pourriez le faire qu’au printemps. L’arrosage n’est toujours pas conseillé à ce stade. Il reprendra sa vigueur lors des prochaines pluies.

2.3. Les balcons et terrasse

Tout comme pour le jardin, les plantations en jardinières ne se font plus à cette période. C’est pourquoi vous trouverez en rayon des jardinières et pots déjà plantés et prêts à poser.

L’entretien doit quant à lui être suivi :

-L’arrosage, toujours le soir ou tôt le matin, ce sont ces arrosages qui seront les plus efficaces et profitables pour vos plantations.

- La fertilisation, une à deux fois par semaine pour vos plantes fleuries et une fois par mois pour les arbustes et plantes méditerranéennes. Utilisez des fertilisants liquides, plus facilement assimilable par vos plantes.

- Le nettoyage, réservé surtout aux plantes annuelles pour encourager la remontée continue de nouvelles fleurs.

Surveillez régulièrement votre système d’arrosage en goutte à goutte si vous avez choisi la simplicité de cette installation pour l‘été.

2.4. Le potager

Août au potager est semblable à juillet car les récoltes sont toujours très généreuses. C’est d’ailleurs ce travail qui domine largement. Quelques semis ou repiquages sont possibles pour toute la gamme des légumes d’hiver comme les choux, salades, mâches, épinards...

Commencez également à multiplier vos plants de fraises en sélectionnant des stolons forts qui vous serviront de jeunes plants. Placez-les en godets dans un premier temps, ils seront ensuite plantés dans un autre endroit du potager en fin d’été. Ces jeunes pieds produiront l’année suivante, vous permettant de maintenir de bonnes récoltes au fil du temps.

Maintenez toujours votre sol paillé. Utilisez pour cela des déchets organiques non acides. L’idéale étant de la paille, celle-ci est facile à installer et à retirer en fonction des besoins.

Veillez enfin à un arrosage suivi et régulier surtout pour les cultures fraîchement semées ou repiquées qui sont d’autant plus fragiles à une sécheresse de surface.

3. LE PROVERBE DU MOIS

« Jamais d'août la sécheresse n'amènera la richesse »

On peut en conclure par ce dicton que les étés chauds, juillet et donc août ne sont guère fructueux pour les plantations ornementales ou potagères surtout lorsqu’ils sont combinés à la sécheresse. Gardez en tête qu’une attitude écoresponsable sera toujours plus pérenne que de vouloir lutter contre la nature en arrosant bêtement les plantations qui peuvent s’en passer. L’eau devient rare, il faut adapter son jardinage à la distribution naturelle de cette ressource.

Notre Boutique en ligne

  • Fontaine - DESJARDINS

    1 599,00 €

  • Entourage gonflable "Pure Spa" rond - INTEX

    69,99 €

  • Entourage gonflable "Pure Spa" octogonal - INTEX

    86,99 €