Reconnus depuis des siècles pour toutes leurs vertus, les Tilleuls sont des arbres majestueux pouvant vivre plusieurs centaines d’années. Ils sont omniprésents en France autant dans nos arboretums que dans nos villes et ce depuis le XVIe siècle bien avant les Platanes ou les Marronniers.

1.DESCRIPTION

Originaire d’Europe et d’Asie, les Tilleuls sont des arbres bien de chez nous qui se développent souvent en compagnie des Hêtres, des Chênes et des Érables. Ils appartiennent à la famille des tiliacées dont ils sont le plus grand représentant.

1.1. Caractérisques

Les Tilleuls sont des arbres de haut jet, c’est-à-dire qu’ils peuvent atteindre, à taille adulte, (plusieurs centaines d’années) des hauteurs de 30 à 40 mètres selon les variétés. Ils poussent relativement vite et c’est pour cela que vous devrez prévoir une place suffisante pour en accueillir un dans votre jardin.

Leur port est assez caractéristique du fait qu’il est naturellement arrondi avec un houppier (haut du branchage) plutôt large et dense. Chez les vieux sujets, ce houppier monte vers le ciel et les branches en périphérie ne se développent plus beaucoup, ce qui lui donne un aspect plus élancé et donc moins arrondi.

Si l’on y regarde de plus près, on verra des feuilles plutôt rondes, à l’extrémité en pointe, un peu à la manière d’un cœur. Le feuillage est caduc, c’est-à-dire que l’arbre se dénude complètement en hiver. Selon les espèces, certaines sont légèrement duveteuses, d’autres bicolores selon la face de la feuille ou bien encore ont une coloration automnale flamboyante.

Quant à la floraison, elle s’épanouit en mai/juin sous une forme plutôt originale mais pas forcement spectaculaire. Les inflorescences se regroupent en grappes de 2 à 10 fleurs, décorées d’une longue bractée verte pâle odorante. La floraison est tout de même relativement importante pour un arbre et ne manque pas d’attirer en masse les insectes pollinisateurs et plus particulièrement les abeilles. Les Tilleuls font ainsi la joie des apiculteurs en cette saison de l’année car leurs fleurs sont extrêmement mellifères.

Au-delà de ce côté mellifère, le Tilleul s’emploie souvent en tisanes pour favoriser le sommeil mais aussi réduire le stress, l’angoisse ou même soulager les états grippaux. Les tisanes s’élaborent avec l’inflorescence et sa bractée qui doivent être cueillies en début d’été lorsque quelques fleurs sont épanouies et que d’autres sont toujours en boutons sur le bouquet. Elles sont ensuite séchée sur un linge propre puis ciselées avant d’être infusées à la demande.

Malgré une floraison intense, les Tilleuls dispersent très peu de pollen dans l’air, c’est pour cela qu’ils ne sont que très peu allergisants. Ensuite, la fructification voit le jour sous forme de petites boules ailées qui se dissémineront plus facilement avec le vent.

1.2. Les différentes variétés

Le genre des Tilia compte 45 espèces différentes avec toutes des variantes leur donnant un charme unique. Parmi les plus beaux, vous pourrez acquérir :

2. PLANTATION

Au vu de sa taille et de sa croissance, la plantation d’un Tilleul doit être réfléchie, petits jardins s’abstenir. Prévoyez au minimum une vingtaine de mètres entre l’arbre et la maison ou une terrasse car il deviendrait vite gênant.

Votre sol ne devra pas être acide mais plutôt calcaire, assez frais à humide et surtout profond car c’est cette profondeur qui lui assurera un bon maintient lorsqu’il aura pris une taille conséquente.

L’exposition va de pair avec l’espace que vous devrez lui apporter. Il n’y aura quasiment pas de concurrence si vous respecter les distances de plantation et c’est pourquoi il sera au soleil comme il le demande.

La période de plantation est importante pour assurer une bonne reprise. Effectuez cela en automne d’octobre à mars, or période de gel, en conteneur ou en racines nues.

Éviter de planter ces arbres dans le sud de la France. Ils n’apprécient pas les atmosphères trop sèches et le soleil écrasant.

3. L’ENTRETIEN

Un arbre d’une telle proportion ne nécessite pas de gros entretien hormis un arrosage surveillé la première année suivant sa plantation. Arrosez toujours en bonne quantité mais de manière espacée. N’apportez pas l’eau en excès sans quoi vous favoriserez un développement racinaire de surface qui affaiblirait l’arbre par la suite ou pire, conduirait à une asphyxie racinaire.

3.1. La taille

Pour garder son port et son coté majestueux intacts, évitez de le tailler mis à part durant son jeune âge si des branches maîtresses se croisent, ce qui risquerait de le rendre disgracieux à l’âge adulte. Taillez aussi l’ensemble du bois mort tant que cela reste possible.

Si au contraire vous souhaitez le former en arbre têtard pour le garder d’une taille réduite et produire du bois de chauffe comme le faisaient nos aïeux, c’est tout à fait possible car c’est un arbre qui supporte très bien la taille répétée. Coupez-le tous les 2 ou 3 ans à environ 2.50 m pour lui donner cette forme de ‘têtard’ si caractéristique du bocage normand.

En ville, leurs proportions n’étant pas adaptées, ils sont maintenus en grands rideaux rectangulaires taillés à la manière d’une haie droite. Parfois, ils le seront également comme les platanes en ne gardant que quelques branches charpentières puis toujours coupé au même endroit ce qui forme avec l’âge des boursouflures caractéristique de cette façon de tailler. Pour toutes ces formes où la taille est forte, mieux vaut privilégier les espèces comme platyphyllos, cordata ou tomentosa qui s’y prêtent plutôt bien.

3.2. Les ravageurs

Même pour un genre de cette taille, les Tilleuls sont souvent la proie de ravageurs. Les plus récurrents sont les Pucerons qui apprécient leur sève. On les repères facilement même sur des vieux sujets car ils rejettent un miellat qui se colle sur les feuilles et les rendent très collantes. Vous pourrez ainsi recevoir des gouttes en restant sous un sujet contaminé ; une raison supplémentaire de ne pas les planter aux abords de la maison.

Le deuxième ravageur courant est un acarien microscopique qui se fait rapidement démasquer à cause des galles qu’il forme sur les feuilles des Tilleuls. Ces galles sont des sortes de tumeurs que forme l’arbre en réaction de l’attaque des acariens. De petites protubérances recouvrent alors une partie des feuilles de manière plus ou moins importante en fonction de l’intensité de l’attaque.

Ce n’est pas forcément très grave pour l’arbre et les attaques sont très rarement dévastatrices. Pour les éliminer, il vous suffit d’enlever les feuilles contaminées dans la mesure du possible ou bien de traiter avec du purin d’ortie ou du souffre en préventif dès le printemps suivant, encore une fois dans la mesure du possible, suivant la taille du sujet.

Un autre côté positif de cet arbre est qu’il n’est pas sensible aux maladies récurrentes chez d’autres espèces comme l’Oïdium ou toute autre maladie cryptogamique.

4. LA MISE EN SCÈNE

Les Tilleuls représentent des scènes à eux seuls comme tous les arbres que l’on utilise en isolé. Ils doivent être laissés seuls pour dévoiler au mieux leur charme au beau milieu d’une surface engazonnée. Évitez de planter des arbustes à ses côtés car il finira tôt ou tard par les décimer en raison d’une trop forte concurrence de son système racinaire.

En revanche vous pourrez créer un zone végétalisée tout autour de son tronc sur plusieurs mètres carrés en y installant des vivaces couvre-sol supportant la concurrence racinaire, les conditions sèches, et l’ombre que le tilleul produira avec le temps. Pour vous citer quelques exemples, choisissez Pachysandre terminalis, Vinca major ou minor ou encore Euphorbia amygdaloïdes ‘robbiae’.

Au-delà de cette association, vous pourrez vous aussi les tailler de toutes les façons expliquées précédemment si votre espace est plus petit ou tout simplement si ce style vous plaît.

Notre Boutique en ligne

  • Ensemble table bois ovale 150/200x90 cm + 6 chaises - DESJARDINS

    479,00 € 599,93 €

  • Ensemble "Bristol" marron 1 table + 4 fauteuils - DESJARDINS

    549,00 € 619,95 €

  • Ensemble ''Cube'' - 4 places - Gris - DESJARDINS

    599,00 € 799,00 €

  • Ensemble "Cube" - 4 places - Marron - DESJARDINS

    649,00 € 799,00 €

  • Ensemble "Cube" - 6 places - Marron - DESJARDINS

    799,00 € 999,00 €

  • Ensemble table 90x90 + 4 tabourets - DESJARDINS

    799,00 € 1 098,96 €

  • Ensemble table 180x90 + 2 bancs - DESJARDINS

    799,00 € 997,00 €

  • Ensemble "Casablanca" 1 table + 6 fauteuils - DESJARDINS

    1 199,00 € 1 598,94 €

  • Ensemble "Cardiff" gris anthracite 1 table extensible + 8 fauteuils - DESJARDINS

    1 999,00 € 2 698,92 €

  • Ensemble "Cardiff" marron 1 table extensible + 8 fauteuils - DESJARDINS

    1 999,00 € 2 698,92 €

  • Ensemble "Liverpool" marron 1 table + 8 fauteuils - DESJARDINS

    2 199,00 € 2 698,92 €

  • Ensemble "Liverpool" gris anthracite 1 table + 8 fauteuils - DESJARDINS

    2 199,00 € 2 698,92 €