Nom Latin : spiraea
Famille : rosacées
Port : arbustif
Les spirées représentent un groupe d’arbustes d’une centaine de variétés aux tailles, formes et couleurs variées. Indispensables au jardin, elles vous apporteront une diversité ornementale en toute saison. Il y en a pour tous les goûts et tous les espaces !

1. LES CARACTÉRISTIQUES

Ces espèces d’arbustes ou d’herbacées, forment des touffes compactes aux feuillages plus ou moins découpés. Elles sont classées en deux catégories selon leur période de floraison. Il y a tout d’abord les arbustes à floraison de printemps, uniquement blanches. Leur forme d’aspect plutôt pleureur, et leur hauteur proche des 2m/2,50m, mais aussi par leurs fleurs aux inflorescences plus petites et en forme de grappe.
Certaines variétés de spirae à floraison d’été sont d’ailleurs recherchées pour les couleurs de leur feuillage : or, orange ou vert clair, qui égaient les massifs lorsque arrivent les premiers rayons de soleil. Leurs fleurs sont petites, de couleur blanche, rouge ou rose et forment des bouquets ronds voire des sortes d’épis à l’extrémité des tiges. Leur hauteur est comprise entre 50 cm et 1,50 m.
Toutes les spiraea sont caduques et peuvent être plantées au soleil ou à la mi-ombre.
Vous pourrez sans problème planter deux à trois variétés différentes les unes à côtés des autres tant les floraisons et les formes sont variées. Cet arbuste facile de culture, rustique et peu exigeant conviendra parfaitement à n’importe quel jardinier, qu’il soit amateur ou confirmé.
Les spirées de printemps, très majestueuses, peuvent être laissées en isolé quant aux autres, plus petites, elles peuvent être mises en valeur dans un massif ou dans une petite haie.

2. LES PRINCIPALES VARIÉTÉS

tableau-spirées-printemps-été

3. L’ACHAT

Les spirées sont en vente toute l’année en conteneurs dans votre pépinière, elles peuvent donc être plantées quand bon vous semble. Pour les feuillages décoratifs et les floraisons blanches il y aura plus de choix au printemps et durant l’été, vous pourrez trouver toutes les autres floraisons facilement.

4. LA CULTURE DE LA PLANTE
4.1. La plantation

• Quelle exposition ?
Les spirées même si elles se plaisent à la mi-ombre, seront plus belles et offriront une floraison plus intense plantées en plein soleil. Par contre si vous choisissez d’acheter une variété au feuillage clair, (vert pâle ou doré), il risque de brûler au soleil comme de nombreux autres arbustes. Evitez alors les expositions trop ensoleillées.
• Quel sol ?

spirees

On rencontre souvent ces arbustes au dessus de la Loire, car la spirée aime les sols riches, humides et drainants.
Si vous habitez dans le sud, que votre sol est léger ou caillouteux il est conseillé de fertiliser votre terre afin que la plante pousse dans de bonnes conditions. Un apport de fumier ainsi que du compost amélioreront la texture et la structure de votre sol.
• Quand ?
La plantation des spirées s’effectuera de préférence en hiver (voir ci-dessous) mais comme la plupart des végétaux, il faudra éviter de les implanter durant les périodes de gel.

Tableau des périodes de plantation des spirées :

Période-de-plantation• Comment ?
La plantation en terre
Pour réussir votre plantation en pleine terre vous pouvez suivre les étapes suivantes :
- trempez la plante dans une bassine d’eau avant de la planter,
- creusez un gros trou d’au moins 3 fois le volume de la motte que vous avez achetée, les spirées aiment les sols frais et riches, donc il faut fertiliser votre terre si elle est pauvre, en ajoutant de l’engrais organique de préférence de style fumier de cheval.
Pour les terres lourdes, incorporez du compost ou du terreau plantation afin d’alléger le sol.
La plantation en pot
La plantation en pot est tout à fait possible en utilisant des variétés de spirées à petit développement ou croissance lente. Pour la méthode, vous pouvez suivre les étapes ci-dessous :
- utilisez un bac d’au moins 80 cm de hauteur et de profondeur que vous aurez préalablement percé dans le fond afin que l’eau puisse s’évacuer.
- remplissez votre pot à l’aide de terreau plantation ou terreau bac dans lequel vous pourrez ajouter un peu de terre de jardin si vous en avez. Profitez-en pour fertiliser votre terre en apportant de l’engrais osmocote à diffusion continue, du fumier de cheval ou de la corne broyée etc.
Pour finir, arrosez aussitôt.

4.2. La taille

La taille des spirées n’est pas obligatoire et la floraison n’en dépendra pas car elle se fait uniquement sur les pousses de l’année. Celle-ci permettra en revanche d’équilibrer le port de votre arbuste qui ne poussera pas toujours de façon uniforme. Une petite taille chaque année suffira alors pour qu’il garde un aspect compact et esthétique.
Il faudra également enlever les grosses branches trop vieilles et encombrantes ainsi que le bois mort à l’intérieur.spireesTableau des périodes de taille des spirées de printemps :

Période-de-plantation-2

Tableau des périodes de taille pour les spirées d’été :

Période-de-plantation-3

La taille d’environ 1/3 de la plante, se fera toujours après la floraison.
Taillez en automne les variétés à floraison précoce d’été. Au printemps suivant, une fois les gelées passées, taillez celles à floraison tardive se finissant en octobre.

5. L’ENTRETIEN AU COURS DE L’ANNÉE

5.1 Les insectes ravageurs

Les spirées sont des arbustes réputés pour être résistants aux maladies et ravageurs. On note cependant quelques attaques de pucerons l'été, qui se manifestent par une feuille collante et parfois recroquevillée. Ces ravageurs se trouvent principalement sous les feuilles des jeunes pousses. De couleur verte, ils sont de toutes les tailles et forment de petites colonies.
Les cochenilles sont parfois présentes mais se font plus rares. Comme les pucerons, il s'agit d'insectes suceurs de sève. Elles sont aussi minuscules mais blanches et se placent également sous les feuilles de la plante attaquée.
Les traitements biologiques pour y remédier
Dans les deux cas, vous pourrez installer des coccinelles sur les plantes infestées, elles raffolent de ces insectes ! Taillez la plante en enlevant les parties infestées par la cochenille, puis brûlez-les. Il existe dans votre jardinerie des traitements à pulvériser qui sont utilisables pour une méthode biologique.
Les traitements chimiques
Il existe des traitements polyvalents à pulvériser en curatif dès que les premiers insectes apparaissent. Traitez toujours dans de bonnes conditions climatiques. Eviter de le faire lorsqu’il fait trop chaud, qu’il y a du vent ou quand il risque de pleuvoir dans les heures qui suivent le traitement.

5.2. Les maladies

La principale maladie rencontrée est l'oïdium. Celle-ci infeste les plantes en été lorsque le climat est propice. Une alternance de chaleur et d'humidité favorise très souvent l'apparition de cette maladie cryptogamique (petits champignons d'aspect velouté et blancs). Elle est surtout présente dans les régions au dessus de la Loire.
La maladie ne risque pas de faire périr l'arbuste cependant elle affaiblira sa floraison et sa croissance.
Pour vous en débarrasser, utilisez à faible dose du souffre (en poudre à diluer ou bien du purin d'ortie par exemple), ou encore de la bouillie bordelaise. Si l’infestation est limitée, coupez les branches malades et brûlez-les afin que la maladie ne se propage pas sur d’autres plantes.
La méthode préventive consiste à limiter les écarts d'humidité dans l'air qui entoure votre plante. Un paillage au pied limitera l'évaporation du sol. N'arrosez jamais à l'arrosoir ou au tuyau directement sur les feuilles mais plutôt au pied de la plante, sur les racines.

5.3. La multiplication

La principale façon de multiplier la spirée est le bouturage, vous n'aurez aucun mal à le réaliser et vous obtiendrez déjà un bel arbuste fleuri au bout de 3 ou 4ans.
Vous pourrez utiliser cette technique en fin d'été, en août principalement sur des tiges semi ligneuses, c'est à dire des pousses de l'année mais qui ont déjà commencé à se durcir et à former du «bois». Comme pour beaucoup de bouture il vous suffira de choisir une pousse de l'année n'ayant pas fleuri, sans boutons floraux aux extrémités.
Vous pouvez suivre la méthode suivante :
- prenez votre sécateur et coupez un morceau entre 5 et 10cm de long, avec vos doigts supprimez les 2/3 des feuilles du bas. La première année comme la bouture n'est pas très grande, vous pourrez la planter dans un godet d'un litre environ, cela devrait suffire.
- faites un mélange très fin à base de terreau plantation et de sable ou bien de terreau semis,
- remplissez votre godet de terre, trempez le bout de la tige de la spirée dans de la poudre d'hormone de bouturage (elle facilite le développement racinaire), puis plantez la délicatement,
- tassez les bords avec vos doigts, puis arrosez.
Si vous voulez obtenir un résultat plus rapide vous pourrez couvrir votre pot d'un plastique transparent, il accélérera la pousse. Placez-le à la mi-ombre afin qu’il ne brûle pas en plein soleil et replantez votre jeune plant au printemps prochain.

5.4. La protection l’hiver

Pas besoin de protection pour cet arbuste très rustique ! Même en cas de neige il ne sera pas nécessaire de tout enlever.

Notre Boutique en ligne