La plupart du temps, nous ne regardons sur un arbuste que sa taille, son port, son feuillage persistant ou non, sa couleur et sa floraison. Bien d’autres peuvent paraître classiques au premier abord mais dévoilent un atout de taille lorsque vient l’automne et que les floraisons se raréfient. Les baies qu’ils produisent embelliront à coup sur votre jardin, ne laissons plus ces si jolis arbustes en second choix !

1. ARBUTUS UNEDO


 

 
Hauteur X Largeur : 3 m X 3 m

Exposition : plein soleil

Sol : sec et léger

L’arbre aux fraises, comme son nom l’indique est un petit arbre qui peut atteindre plus de 5 m en tous sens dans son milieu d’origine. Dans notre région au nord de la Loire, les conditions humides et fraiches font qu’il est naturellement plus trapu et délicat à faire pousser. On considère sa rusticité aux alentours de -10 °C. Son feuillage est persistant et son écorce s’exfolie joliment sur les sujet d’un certain âge. Sa floraison automnale en clochettes blanches produit un an plus tard, également en automne, des fruits de la grosseur d’une cerise à l’aspect rugueux mais comestibles. Vous aurez donc les fleurs et les fruits présents en même temps sur le branchage en automne. Une double attractivité automnale tout à fait originale.

2. ARONIA MELANOCARPA


 

 
Hauteur X Largeur : 1.80 m X 2 m

Exposition : toutes les expositions mais à l’ombre une plus faible floraison et donc fructification

Sol : plutôt acide, humide et riche. Surtout pas calcaire

Voici un arbuste à la fois magnifique en automne et aussi très utile. Au printemps, il produit d’innombrables fleurs blanches en bouquets, semblables à celles de pommier mais d’une plus petite taille. Très mellifères, elles produisent ensuite de belles corymbes de baies noires et comestibles. Leur goût rappelle le cassis. Néanmoins, les oiseaux ne les dévorent pas en raison de leur couleur. Ce n’est pas pour autant qu’ils ne les mangeront pas mais pas aussitôt, ce qui vous permettra d’en profiter si vous ne souhaitez pas vous-même les déguster. Le feuillage de l’arbuste est lui aussi très coloré en cette saison, passant du vert au rouge écarlate.

3. CALLICARPA BODINIERI 'PROFUSION'


 

 
Hauteur X Largeur : 2.50 m X 2.50 m

Exposition : ensoleillée à mi- ombragée et abritée des vents dominants

Sol : riche en humus et bien drainé

Couramment connu sous le nom d’arbuste aux bonbons, ce qualificatif correspond en tous points à son aspect automnal. Cela débute en fin de printemps par de minuscules fleurs rose lilas groupées en bouquets. A la suite apparaissent de petites fructifications violettes également en grappes. La couleur de celles-ci se marie à merveilles avec le feuillage vert qui se pare de belles teintes mauves avant de chuter.  Les fruits perdurent quant à eux sur l’arbuste après la chute des feuilles et ce, jusqu’à ce que les oiseaux les prennent pour des bonbons.

4. ILEX AQUIFOLIUM 'ARGENTEOMARGINATA'


 

 
Hauteur X Largeur : 4 m X 3 m (peut pousser bien plus haut mais ce Houx a une croissance relativement lente)

Exposition : ensoleillée à mi- ombragée

Sol : riche, drainant, légèrement acide et surtout profond

Facilement reconnaissable parmi les autres Houx par son feuillage largement marginé de jaune et ses feuilles aux formes piquantes. Il s’agit d’un cultivar persistant, femelle et produisant ainsi bon nombre de petites baies rouge vif emprisonnées au cœur de ses branches. Ces baies peuvent persister jusqu’en février étant donné qu’elles résistent au gel et qu’elles sont beaucoup moins accessibles aux oiseaux en raison des feuilles coriaces et piquantes.

Attention :Étant donné qu’il s’agit d’un cultivar femelle, un autre Houx mâle devra être dans les environs pour poloniser les fleurs et ainsi produire les fruits !

 

5. MALUS


 

 

 
Hauteur X Largeur : 5 à 7 m X 4 à 6 m

Exposition : bien ensoleillée

Sol : riches, drainé et profond

Ce genre englobe tous les pommiers qu’ils soient à couteau, à cidre ou d’ornement. Ce sont les pommiers d’ornement qui nous intéressent ici car les pommes seront toujours laissées sur l’arbre en raison de leur petite taille n’incitant pas à la consommation. Elles sont en revanche très prisées des oiseaux qui viendront les picorer lorsqu’elles seront arrivées à maturité. Les cultivars sont très nombreux et produisent des pommes d’une taille plus ou moins petite et bien sûr de couleurs différentes. Ce sont de petits arbres qui peuvent toutefois se cultiver en cépées comme de grands arbustes. Plantez-les dans un arrière-plan de massif qu’ils embelliront avec une belle originalité quand viendront les premières fraicheurs automnales.

Parmi les cultivars les plus jolis, vous trouverez en magasin :

- Red sentinel

- Yellow siberian

- cheal's weeping

- Everest


 

6. NANDINA DOMESTICA 'RICHMOND'

Hauteur X Largeur 1.50 m X 1.20 m

Exposition : toutes les expositions tant qu’elle n’est pas brulante et ventée

Sol : frais mais bien drainé

Le Bambou sacré est un arbuste tout à fait remarquable et agréable toute l’année. Son feuillage fin fait penser à celui du bambou, d’où son nom, et est persistant. Au printemps, les jeunes pousses démarrent rouge pourpré puis passent au vert en cours de saison. Sa floraison apparait en début d’été sous la forme de panicules de petites fleurs blanches étoilée. Elle est suivie durant l’automne de fruits rouges vif, bien sûr eux aussi disposés en panicules. Les oiseaux n’en raffole pas et c’est pour cela qu’il peuvent perdurer sur l’arbuste une bonne partie de l’hiver.

L’espèce type dispose d’un développement de plus de 2 m avec les mêmes caractéristiques. ‘richmond’ n’est qu’une variante plus trapue et utilisable en pot ou en petit jardin.

 

7.PERNETTYA MUCRONATA


 

 

 
Hauteur X Largeur : 50 cm X 1 m

Exposition : ombre, mi-ombre. Peut-être planté sur le littoral

Sol : acide, drainant, riche et léger (typique des besoins d’une plante de terre de bruyère)

Ce petit arbrisseau peu connu appartient à la famille des éricacées et est, de ce fait, assez proche des célèbres Bruyères. Lui aussi persistant, il est recouvert de feuilles coriaces, brillantes et vert foncé. Il produit au printemps des petites fleurs blanches en forme de clochettes qui rappelle énormément la fleur de Muguet. Ensuite, ces fleurs fructifient pour obtenir des baies rondes et plus ou moins colorées en fonction des cultivars. Vous pourrez ainsi en trouver des blanches, roses ou rouges qui persisteront jusqu’aux premières gelées significatives. Une très belle originalité à installer en bordure de massif de terre de bruyère.

 

8. PYRACANTHA


 
Hauteur X Largeur : 3 m X 2 m

Exposition : soleil, Mi-ombre

Sol : frais, ni trop humide, ni trop sec. Tolère la plantation en bord de mer

Incontournable en la matière, le Pyracantha est le roi de la fructification d’automne tant ses fruits (baies) sont abondant(e)s. Il existe différents cultivars offrant des couleurs de baies différentes. Rouge, orange ou jaune, un large choix s’offre à vous. À ces baies aux couleurs vives succèdent de grandes inflorescences blanches très prisées des insectes pollinisateurs. Elles se trouvent à leur tour fortement appréciées des oiseaux mais demeurent toutefois présentes longtemps au cœur des branches tant elles sont abondantes.

Le charme du « buisson ardent » de son nom vernaculaire se poursuit avec un feuillage persistant. Malheureusement, ses branches sont très épineuses, ce qui peut à la fois être un avantage défensif comme un inconvénient lors de la taille.

 

9. ROSA RUGOSA


 
Hauteur X Largeur : 1.50 m X 1.50 m

Exposition : soleil

Sol : ordinaire, non calcaire et frais. Riche en potasse et phosphore pour une abondance de fleurs et de fruits.

Il s’agit d’un rosier botanique appelé aussi Rosiers rugueux. Il drageonne beaucoup, ce qui fait qu’il peut s’étendre sur une zone relativement grande. Les tiges sont fortement épineuses mais avec beaucoup de petites épines. Une de ses autres caractéristiques est d’être remontant, pour la plupart des cultivars, ce qui fait que la floraison se poursuit durant de longues semaines. En automne, lorsqu’elle se termine, elle laisse place à de drôles de fruits oranges ou rouges, ovales aux extrémités fines et allongées. Malheureusement, ces fruits se dégradent assez vite pour libérer les graines mais le résultat est tout de même très attractif.

 

10. VIBURNUM TINUS 'GWELLIAN'


 
Hauteur X Largeur : 1.50 m X 1.50 m

Exposition : soleil, mi-ombre

Sol : riche, frais mais drainant

Plus connu sous le nom de laurier tin, le Viburnum tinus est un must chez les arbustes persistants simples à cultiver. Le cultivar ‘gwellian’ se remarque à son port plus compact et sa plus grande abondance de floraison. Elle s’effectue en bouquets de dizaines de petites fleurs blanches. Les boutons floraux chez ‘gwellian’ sont roses, faisant son originalité. De même, il dispose d’une bonne capacité de fructification avec d’innombrables baies bleutés et brillantes. Vous pourrez l’utiliser en pot comme en pleine terre.

Chez les Viburnum, vous trouverez aussi une autre espèce persistante, plus basse puisqu’elle s’étale au sol avec elle aussi de belles baies bleutées : le Viburnum davidii.

Notre Boutique en ligne

  • Fontaine - DESJARDINS

    1 599,00 €

  • Entourage gonflable "Pure Spa" rond - INTEX

    69,99 €

  • Entourage gonflable "Pure Spa" octogonal - INTEX

    86,99 €