photo-2_0



Les plantes vivaces représentent un groupe très vaste de plantes. Les formes, les couleurs, les grandeurs, les parfums sont plus nombreux les uns que les autres.

1. LES PLANTES VIVACES

photo-1

C’est une plante herbacée qui ne formera jamais de tronc, tout au plus des petites tiges, et qui est capable de résister aux rigueurs de l’hiver.
Contrairement aux plantes annuelles ou bisannuelles, les plantes vivaces repoussent et grandissent d’une année sur l’autre. C’est un investissement sur le long terme.


Le plus souvent ces plantes forment des feuilles et des tiges qui dessèchent en hiver. Ce sont des plantes caduques (qui perdent leur

photo-3

feuillage en hiver), elles reformeront des feuilles une fois le printemps venu. Cependant il en existe des persistantes (qui gardent leur feuillage en hiver). Elles produiront également de nouvelles feuilles après l’hiver. Ces quelques vivaces persistantes, comme les Heuchères à feuillage coloré et Hellébores à floraison hivernale, permettent de composer de très jolis décors en hiver.

2. LE CHOIX DE VOTRE VIVACE

Il existe des vivaces pour des lieux secs, humides, ombragés, ensoleillés, ventés, froids. Vous pouvez les mettre dans n’importe quelle situation, il faudra juste bien choisir les espèces et les associer ensuite avec goût.

Le choix est tellement grand qu’il faudra tout d’abord se poser quelques questions principales :

Qu’est-ce que je veux faire ? Un massif de vivaces, une composition en pot, donner un volume, mettre une couleur en avant, … ?

Dans quelles conditions et quelle exposition seront-elles plantées ?

Est-ce que je veux une floraison avec une couleur déterminée, une époque déterminée ?

Quelle forme doit avoir ma vivace ? Plutôt couvre sol, érigée et haute, trapue, ronde, légère, … ?

Quel budget ai-je à y consacrer ?

Une fois que les réponses à ces questions sont données, votre choix sera déjà plus orienté. Cependant pour des conseils plus avisés, un vendeur conseil pourra vous guider davantage.
Ci-dessous quelques exemples parmi les plus connues, classées selon leur période de floraison :

tableau_1

Cette liste est relativement courte du fait du nombre incroyable de vivaces qui pourraient la compléter. Vous avez tout de même un ordre d’idée sur les variétés les plus courantes que vous pourriez installer dans votre jardin. Chaque espèce demande des conditions incontournables à son développement, ne mettez pas n’importe quelle vivace n’importe où.

3. LA PLANTATION

photo-8-a-gauche-euphorbia-en-godet-a-droite-en-conteneur

Les plantes vivaces sont le plus souvent vendues en godets (petits pots de moins de 10cm de diamètre). C’est le conditionnement offrant le meilleur rapport qualité/prix mais la plante est de petite taille et demandera 2 ans de culture avant d’être de taille respectable.

On peut en trouver également en conteneur (pouvant aller d’un volume d’un à plusieurs litres). Elles seront déjà plus développées et peut être même en fleurs. Le prix est également plus élevé mais l’effet dans votre jardin en sera d’autant plus important.

3.1. La periode de plantation

La meilleure période de plantation des plantes vivaces à floraisons printanière est l’automne. A partir de septembre, les sols sont plus souvent arrosés et ils ne sont pas encore refroidis. L’enracinement sera donc relativement rapide et la croissance sera généreuse, elles pourront s’installer avant l’hiver afin de fleurir plus abondamment le printemps suivant.

Attention : Ne les plantez pas à partir de Décembre car cela serait trop tard et la reprise moins bonne si l‘hiver est rude.

photo-9-plantation-dune-vivace

Quelques exceptions :

- Dans les régions où les hivers sont froids et humides comme au Nord de la Loire et dans les Massifs montagneux, vous préférerez plutôt une plantation printanière. L’humidité trop importante et le froid risqueraientt d’endommager les racines qui n’auraient pas eu le temps de s’enfoncer en profondeur. La plante viendrait donc à périr.

- La plantation printanière est également préférable si vous avez un sol lourd non drainant qui a tendance à garder l’eau. Si elles étaient plantées à l’automne, elles risqueraient de pourrir par asphyxie racinaire dut au surplus d’eau.

- Pour les vivaces fleurissant l’été, le choix est généralement beaucoup plus grand au printemps qu’à l’automne. Vous pourrez les planter dès le mois de mars mais il faudra juste être plus vigilant au niveau de l’arrosage lors de l’été suivant car l’enracinement sera encore relativement faible.

3.2. La technique

Certaines aiment les lieux humides, d’autres les milieux secs, d’autres un sol avec un pH acide ou bien calcaire. Vérifiez bien toutes les exigences des vivaces que vous souhaitez planter et les caractéristiques de votre sol au préalable. La technique de plantation reste ensuite toujours la même :

photo-10

- Creusez un trou de 2 à 3 fois le volume du godet ou du conteneur afin d’ameublir la terre et que les racines puissent ensuite pénétrer dans une terre qui ne soit pas trop tassée.

- Réalisez un mélange terre/terreau adapté à votre vivace si cela est nécessaire.
Par exemple :
Pour une vivace aimant la sècheresse des rocailles de plein soleil comme l’Aubrieta, disposez un drainage de 5 cm de billes d’argiles au fond du trou. Préparez ensuite un mélange composé d’1/3 de sable/petits graviers, 1/3 de la terre extraite et 1/3 de terreau.

Pour une vivace de bords de berges aimant l’ombre et la fraicheur,
comme l’Hosta, abstenez-vous de drainage. Préparez un mélange d’1/3 de terre extraite, 1/3 de terreau et 1/3 de compost bien décomposé. Vous ajouterez aussi une bonne poignée d’engrais organique en billes.

- Remplir la moitié du trou avec le mélange réalisé

photo-11


- Plongez votre vivace dans un seau d’eau de pluie et laissez la tremper 5 minutes. Faites la égoutter ensuite sur le sol quelques secondes.
- Comblez le trou avec le mélange réalisé- Sortez-la de son pot puis placez-la dans le trou de plantation de façon à ce que la base des tiges de la plante affleure le niveau du sol. Il n’est pas nécessaire de démêler les racines d’une vivace à la plantation car ces plantes régénèrent une bonne partie de leur système racinaire chaque année.
photo-12- Tassez à l’aide de vos pieds autour de la plante afin que les racines soient bien en contact avec la terre puis arroser généreusement à l’eau de pluie .- Epandez un paillage organique ou minéral.Pour la plantation en pot, la technique sera la même. Il faudra juste prendre soin de bien associer des plantes de mêmes exigences.

4. L'ENTRETIEN ET LA MULTIPLICATION DES PLANTES VIVACES

4.1. La fertilisation et l'arrosage

Certaines vivaces préfèrent les sols pauvres, la fertilisation n’est donc pas nécessaire. D’autres au contraire préfèrent les sols riches en humus et donc bien fertilisés.
Pour le choix du fertilisant si besoin est, choisissez en priorité des fertilisants organiques en granulés ou même sous forme de compost. Les engrais chimiques de synthèse sont généralement trop forts pour les plantes vivaces et donc vivement déconseillés.
Il va de même pour l’arrosage. Il devra être suivi régulièrement la première année si la pluie n’est pas au rendez-vous. L’enracinement ne sera pas encore très développé, il faudra donc préserver les plantes, même les plus résistantes, d’une sécheresse trop forte.

4.2. L'entretien

En ce qui concerne l’entretien, il est souvent très réduit. Seul deux ou trois choses sont incontournables pour préserver la beauté de vos plantes.

Le désherbage : afin d’éviter cette corvée, installez après la plantation un paillis organique pour les vivaces aimant la fraicheur et les sols riches, ou bien minéral pour les vivaces préférant les ambiances chaudes et les sols peu riches.

photo-14

Les désherbants chimiques s’avèrent vite inefficaces, très polluant et dangereux pour vous et l’environnement. Préférez le paillage qui aura un coût plus élevé au départ mais sera vite remboursé comparativement à l’achat régulier de désherbants. Il apportera aussi de l’esthétisme à vos massifs et mettra davantage vos plantations en valeur.

La taille : Pour la plupart des vivaces, la taille se fait en deux étapes :

- La taille des fleurs ou hampes florales fanées dès la fin de leur floraison. Cette taille va stimuler l’apparition de nouvelles fleurs avant l’hiver sur bon nombre d’espèces de vivaces.

photo-15-taille-dun-granium-vivace

- La taille annuelle de propreté. Tous les ans, fin février/début mars, procéder a cette taille sur toutes les vivaces avant l’apparition des nouvelles feuilles.
Vous couperez à raz toutes les feuilles qui auront fanées durant l’hiver afin de favoriser la la sortie de nouveaux feuillages. Les déchets pourront être compostés pour servir eux-mêmes de fertilisants par la suite. La taille sera plus douce pour les variétés persistantes, seules les feuilles les plus abimées seront supprimées au printemps.
Cette taille ne doit jamais être faite en fin d’automne. Les animaux des jardins ont besoin d’un refuge pour l’hiver et les feuilles mortes des plantes vivaces sont une aubaine pour eux. Ils peuvent s’y protéger du froid et de la pluie.
Le jardin propre pour l’hiver est un jardin qui sera stérile de vie. Les animaux utiles aux jardiniers iront se réfugier ailleurs et quitteront petit à petit votre jardin.

4.3. La division, la multiplication et le rajeunissement des touffes

Plus une vivace vieillit, plus sa souche prend de l’ampleur, et moins ses floraisons sont abondantes. Vous devrez donc de temps en temps la diviser afin de la rajeunir, cette action vous permettra aussi de les multiplier.

Vous pourrez réaliser une division tous les 5 ou 6 ans afin de maintenir une plante saine. Cette division se fera en fin février/début mars (hors période de gel) avant que la végétation ne réapparaisse.

schma-1-division-dune-vivace

Pour cela :

- Se munir d’une fourche à bêcher

- Déterrer l’ensemble de la souche de la plante concernée

- Planter la fourche dans la souche afin de la diviser en trois ou quatre parties

- Replanter un des morceaux récupéré à l’endroit initial et mettre les autres dans un autre massif de votre jardin.

- Arroser abondamment

Prenez garde car certaines espèces comme les Hellébores n’aiment pas être divisées de cette façon, renseignez-vous avant auprès d’un vendeur conseil en cas de doute.

Notre Boutique en ligne

  • Ensemble "Sofa" - DESJARDINS

    599,00 € 799,00 €

  • Ensemble ''Mauritius'' - marron - DESJARDINS

    799,00 € 999,00 €

  • Ensemble "Malaga" gris - DESJARDINS

    799,00 € 999,00 €

  • patricia

    Merci pour votre article, pas mal de bons conseils. J’ai toutefois une petite question, mon jardin est malheureusement très mal exposé et la luminosité n’est vraiment pas fameuse. On m’a conseillé les plantes vivaces mais sans me donner une variété en particulier. Et je ne suis pas experte. Auriez vous un type de plante à me conseiller ? Le sol est est assez riche pour info, bien noir. merci beaucoup