Le delphinium aussi appelé pieds d’Alouette est surtout connu pour ses grandes inflorescences bleues. Son aspect très gracieux et sa floraison malheureusement éphémère, font de cette plante un vrai spectacle de juin à juillet !

Originaire des zones tempérées de l’hémisphère Nord, le delphinium, est une plante vivace rustique très facile à cultiver du moment qu’elle n’est pas en plein vent. Elle appartient à la famille des  renonculacées tout comme les ancolies, les clématites ou les roses de noël.

1. SES CARACTÉRISTIQUES

Nous l’avons évoqué, le delphinium doit son succès à sa floraison spectaculaire et parfois haute chez certains hybrides. Il fleurit chaque année entre juin et juillet selon les conditions climatiques. Les fleurs sont parfois groupées par plusieurs dizaines sur une même hampe florale droite légèrement ramifiée à sa base. Plus ou moins serrées, elles s’épanouissent successivement de bas en haut donnant en fin de floraison un spectacle fabuleux. Ses fleurs peuvent être simples ou doubles, nuancées et au cœur blanc ou noir. Les couleurs les plus répandues sont dans des teintes de bleu, du plus pâle au plus foncé mais peuvent aussi être blanches ou même roses.

Au-delà de la floraison, le delphinium se reconnaît à ses feuilles vert intense disposées régulièrement autour d’une souche robuste maintenant la tige florale. Ce feuillage est bien découpé et assez cassant au touché. Le delphinium se plante pour le plaisir des yeux .

Caduque, la plante disparaît l’hiver pour repousser le printemps suivant dès les premières douceurs climatiques revenues. La croissance du delphinium est comme beaucoup de plantes vivaces assez rapide. Même un très jeune pied donnera une fleur dès les premières années, d’une taille proportionnelle à l’âge de la plante bien évidemment. En vieillissant la souche devient coriace un peu comme le ferait celle d’un Lupin.

Enfin, sa taille varie beaucoup en fonction des espèces et des hybrides. De 25 cm pour les plus petits jusqu’à plus de 2 m parfois pour les plus grands.

2. LES DIFFÉRENTES VARIÉTÉS

Avec ses 250 espèces recensées, le genre des delphiniums est bien plus grand qu’il n’y paraît. Peu d’espèces sont commercialisées car seuls les hybrides aux grandes fleurs denses intéressent les jardiniers d’aujourd’hui.

3. LA PLANTATION

Il est recommandé de planter les delphiniums au printemps. Non seulement le choix des variétés en rayon est plus grand mais les meilleures conditions climatiques sont réunies pour une reprise et une croissance optimales. Par contre, si vous voulez les semer car vous avez acheté des graines ou bien récolté les vôtres, faites-le en fin d’été.

ATTENTION : Soyez attentif à ce que vous achetez si vous les choisissez en graines car certaines espèces sont annuelles !

Le delphinium apprécie un sol assez drainant, c’est pourquoi vous devrez éviter ceux asphyxiants et trop argileux,  qui pourront entrainer un dessouchage de la base lorsqu’il sera en fleurs, car le sol sera trop ‘mou’. À l’inverse, les sols trop secs et pauvres ne lui sont pas non plus favorables. Préférez les terres fertiles, fraîches en été et profondes, encore une fois pour pouvoir qu’il puisse s’ancrer correctement. Rappelons-le, le delphinium est relativement cassant et malheureusement vite à terre s’ils ne s’ancrent pas correctement et que le vent est trop présent.

C’est pour cette raison que vous devrez les planter dans des endroits assez confinés, à l’abri des vents dominants et avec une exposition bien ensoleillée. Le delphinium est très rustique et les hivers froids lui permettent ensuite de fleurir abondamment. En revanche, l’humidité hivernale est à éviter. Ne le plantez pas dans un point bas ou bien associez-le à des plantes vivaces persistantes qui assècheront un peu le sol l’hiver.

4. L’ENTRETIEN

Vous l’avez sans doute compris, la générosité du delphinium est directement liée à la richesse du sol, c’est pourquoi nous vous conseillerons d’épandre chaque année, en sortie d’hiver, quelques pelletées de compost à son pied, ou bien du fertilisant organique en granulés. Installez aussi un paillis organique qui conservera l’humidité l’été et offrira à nouveau une bonne dose de matières organiques lorsqu’il se sera décomposé.

Arrosez en fonction des précipitations et si nécessaire, afin de maintenir la plante bien hydratée.

Coupez les hampes florales dès qu’elles sont fanées afin de ne pas affaiblir inutilement la souche. Vous pourrez ainsi, grâce à cette taille, voir réapparaître une remontée en fin d’été. Même si vous souhaitez conserver quelques graines pour les ressemer, vous pourrez de toute façon ne conserver qu’une seule hampe et tailler les autres car vous disposerez de suffisamment de graines dans une seule d’entre elles. Sachez que, si votre pied est issu d’hybridation, le semis ne sera pas nécessairement fidèle au pied mère.

ATTENTION : Ne coupez jamais entièrement la plante après sa floraison sans quoi la souche pourraît pourrir si l’eau s’infiltrait dans les tiges fraîchement sectionnées.

Divisez les souches tous les deux ou trois ans en sortie d’hiver lorsque les premières feuilles apparaissent. Choisissez les plus jeunes rejets. Cette division vous permettra de rajeunir les pieds et ainsi de les conserver plus longtemps en évitant qu’ils ne dégénèrent.

Enfin, pensez si possible à tuteurer les hampes florales dès qu’elles se formeront pour éviter tout risque de cassure, même s’ils ne sont pas dans un endroit venté … Mieux vaut prévenir que guérir !

5. LES MALADIES ET RAVAGEURS

Si le delphinium est très attractif pour nous, il l’est tout autant pour les nuisibles ainsi que pour les maladies en tous genres.

Au niveau des ravageurs, ce sont les limaces et les escargots qui en sont les plus friands, surtout en début de printemps lorsque les feuilles sont jeunes et tendres. De fortes attaques peuvent même tuer un pied qui sera beaucoup trop affaibli pour fabriquer de nouvelles tiges si toutes les siennes ont été dévorées. Chaque année au printemps, épandez des granulées de Ferramol dès que les gelées cesseront.

L’oïdium est la maladie la plus courante chez le delphinium. Il se remarque sous la forme d’une poudre blanche qui recouvre une partie ou la totalité du feuillage lorsque les conditions climatiques sont sèches, chaudes et accompagnées d’une humidité atmosphérique comprise entre 70 et 80 %. Selon l’intensité de l’attaque, l’Oïdium pourra simplement affaiblir la plante mais aussi éradiquer une souche entière. La seule façon d’éviter ce fléau est de pulvériser du soufre micronisé en préventif dès le mois de juin, période propice à l’installation du champignon.

6. LES BONNES ASSOCIATIONS

L’aspect graphique du delphinium fait sensation dans les scènes d’aspect sauvage, comme pourrait l’être une prairie fleurie, en l’associant avec une large gamme de plantes vivaces multicolores. Vous pourrez aussi choisir de concevoir un thème de couleur bleu, gris et blanc ou bien en associant des nuances pastel.

Pour citer quelques exemples, utilisez des sauges, des chardons bleues, des aconits, des asters, des campanules, des iris, des gauras ou des penstemons.

Plantez-les aussi aux côtés de graminées comme les fétuques, les stipa ou les miscanthus qui avec leurs feuillages fins mettront en valeur les hampes florales et dissimuleront le pied une fois que la floraison sera terminée. A ce moment, les Delphiniums ne sont plus particulièrement attractifs !

Les arbustes ne sont pas forcément de bons compagnons de proximité mais peuvent avoir une utilité s’ils en sont un peu éloignés car ils ne leur cacheront pas le soleil et pourront même atténuer un peu les vents.

À savoir :

La plantation d’un delphinium en pot n’est pas une très bonne idée en soi car son attractivité est de courte durée (plus ou moins 1 mois). Vous pourrez cependant l’offrir en composition mais il devra être rapidement replanté en terre une fois défleuri, et surtout bien arrosé. 

Notre Boutique en ligne

  • Barbecue gaz "Genesis II LX S-440 GBS" inox - WEBER

    2 299,00 € 2 499,00 €

  • Ensemble "Liverpool" gris anthracite 1 table + 8 fauteuils - DESJARDINS

    2 199,00 € 2 698,92 €

  • Ensemble "Liverpool" marron 1 table + 8 fauteuils - DESJARDINS

    2 199,00 € 2 698,92 €

  • Pack barbecue gaz "Genesis II LX E-440 GBS" noir + thermomètre iGrill 3 - WEBER

    2 099,00 € 2 299,00 €

  • Barbecue gaz "Genesis II LX E-440 GBS" noir - WEBER

    2 099,00 € 2 299,00 €

  • Barbecue gaz "LEX 730" inox - NAPOLEON

    1 999,00 € 2 399,00 €

  • Pack barbecue gaz "Genesis II LX S-340 GBS" inox + plancha + housse - WEBER

    1 999,00 € 2 235,98 €

  • Ensemble "Cardiff" gris anthracite 1 table extensible + 8 fauteuils - DESJARDINS

    1 999,00 € 2 698,92 €

  • Ensemble "Cardiff" marron 1 table extensible + 8 fauteuils - DESJARDINS

    1 999,00 € 2 698,92 €

  • Barbecue gaz "Genesis II LX S-340 GBS" inox - WEBER

    1 849,00 € 1 999,00 €