dsc_2747


A quel moment le « têtard » respire-t-il pour la première fois ? Doit-on baisser le niveau de l’eau à ce moment-là ? Etc…Toutes ces questions peuvent parfois poser problème lorsque l’on souhaite « étudier » une nouvelle espèce afin de pouvoir l’accueillir chez soi dans de bonnes conditions. Vous trouverez donc dans cette fiche le résultat d’une expérience de plusieurs mois qui vous apportera certaines réponses à vos questions pour que vos Dendrobates Auratus soient entre de bonnes mains.

Nom scientifique : Dendrobate auratus

Nom commun : Dendrobate doré ou grenouille vénéneuse

Famille : Dendrobatidae

Genre : Dendrobate

Origine : Amérique centrale et Amérique du Sud

Taille : de 2,5 à 4,2 cm

Durée de vie : 5 à 7 ans

Statut juridique : espèce menacée

1. LES CARACTERISTIQUES

dsc_3825

Son biotope se situe en Amérique centrale et en Amérique du sud. Il existe de genres de grenouilles vénéneuses : les Dendrobates et les Phyllobates. En pratique seulement 3 espèces de Phyllobates sont réellement dangereuses dans la nature, les autres provoqueront des irritations surtout au niveau des muqueuses c’est pour cela qu’il faut impérativement, toujours dans leur milieu naturel, les manipuler avec des gants. En captivité, les dendrobates, faute d’un régime alimentaire identique au leur lorsqu’elles vivent en forêt tropicale, perdent leur toxicité. Les dendrobates aiment la chaleur,26°Cen moyenne dans la journée et un taux d’humidité élevé 85 à 90 % .Ces grenouilles tropicales ont des mœurs diurnes et arboricoles, ce qui est très intéressant pour l’observation. Les adultes ont une tête pointue avec des yeux proéminents. Leur tympan n’est pas visible et leur corps est plutôt de forme allongée. La couleur de leur dos varie de vert clair à bleu clair ou doré avec des tâches sombres. Ces teintes très vives préviennent les éventuels prédateurs qu’elles ne sont pas comestibles car toxiques. Leurs doigts sont munis de disques adhésifs, ce qui leur permet de grimper sur n’importe quelle surface même lisse et verticale.

2. L’HABITAT

dsc_3512

Pour un couple il faudra privilégier les terrarium faisant 50x50x50 cm, luxuriant et chauffé. Pour la mise en vous pouvez commencer par mettre des billes d’argiles sur le sol, elles servent à récupérer l’excédent d’eau, ainsi qu’un morceau de tulle pour que la terre ne se mélange pas aux billes. La terre en fibres de coco est recommandée car elle est acide et convient parfaitement aux milieux humides : pas de développement de moisissures. Des plantes tropicales, seront disposées (une fois bien rincées) dans le terrarium. Si vous implantez des orchidées botaniques, vous aurez peut être la chance de les voir fleurir d’ici quelques mois.

Une partie aquatique avec pompe et cascade est très utile pour conserver le taux d’humidité dans la journée. De plus, les Dendrobates Auratus aiment bien s’y baigner. Prévoir des cailloux de formes rondes ou une pierre plate pour qu’elles puissent sortir aisément de l’eau. Le niveau de l’eau doit être très bas afin d’éviter d’éventuelles noyades.. Si vous n’optez pas pour la cascade d’eau, un système de brumisation automatisé de type « MOONSON » est très utile. Vous pouvez mettre un cordon chauffant de 25 watts ou un tapis chauffant sous le bassin ou à un endroit peu épais du substrat pour chauffer le terrarium.


On peut aussi mettre du Xaxim sur les parois du terrarium pour la pousse des plantes grimpantes. Le xaxim est de la fibre agglomérée de fougères forestières, arrosé régulièrement on a parfois la bonne surprise de voir des petites plantes tropicales sortir. Vous pouvez aussi et c’est vivement conseillé, installer des petites cachettes (type boite de pellicules photos) ou petites coques de noix de coco, les Dendrobates adorent cela. Il existe également des cachettes spéciales pontes dendrobates, plus pratiques et qui se marient bien avec le décor.L’éclairage est réalisé par des tubes PL : économique en énergie, c’est un éclairage de 10 000 kelvins (excellent pour la pousse des plantes) et qui ne dessèche pas l’atmosphère du terrarium. Pour une bonne pousse des plantes une ampoule JBL Reptil jungle daylight 24 watts est recommandée. Cette ampoule à faible dégagement de chaleur et à spectre complet assure une croissance saine aux plantes de votre biotope tropicale ; de plus elle favorise l’activité des grenouilles, leur appétit et leur reproduction. Les ampoules chauffantes sont à proscrire car elles assèchent le terrarium sauf si vous mettez un brumisateur programmable qui diffusera tout au long de la journée l’humidité nécessaire ; dans ce cas une ampoule de 50 watts sera suffisante. Bien que les Dendrobates Auratus vivent sous un feuillage très luxuriant et comme pour beaucoup d’amphibiens, les UV sont relativement inutiles, cela pourrait avoir plus de dégâts sur leur fine peau que de bienfaits positifs.

Maintenant que vous avez le terrarium et qu’il est fonctionnel, vous n’avez plus qu’à vérifier vos paramètres de chauffage et d’humidité (à réaliser sur 48h à une semaine environ). 12 heures d’éclairage sont nécessaires pour une bonne croissance des plantes. Cette durée pourra être évolutive, à réduire notamment l’hiver pour bien reconstituer les saisons et ainsi mettre toutes les chances de votre côté lors de la période de reproduction du printemps à la fin de l’été. Quelques jours avant de mettre vos pensionnaires, introduisez des collemboles. Cet arthropode est très utile à la décomposition des matières organiques du sol puisqu’elles sont saprophages et phytophages, régulant ainsi l’équilibre du terrarium et participant à la circulation des nutriments au niveau du sol. En plus c’est une excellente nourriture ; très riches en protéines et en lipides idéal pour la roissance des dendrobates. Préférez la souche fromica sp pour les terrariums.

dsc_2783

dsc_2223

3. L’ALIMENTATION

Les Dendrobates auratus ont un appétit féroce qu’il faut, une fois adultes, raisonner en ne distribuant leur nourriture que 3 fois par semaines sinon il y a risque d’obésité. Elles se nourrissent exclusivement d’insectes : collemboles, drosophiles et micro grillons pour les Dendrobates adultes. Veuillez à mettre régulièrement des vitamines : une fois par semaine et du calcium avec vitamines D3, 3 fois par semaines sur leur proies qui seront rapidement mangées.

Les têtards, eux, sont cannibales et se nourriront d’insectes morts et œufs non fécondés que leur mère leur déposera.

4. LA REPRODUCTION

Pour les Auratus le dimorphisme sexuel est relativement facile à repérer. Le mâle est plus svelte et généralement plus petit que la femelle et il possède des disques au bout des doigts plus larges. De plus, seul le mâle chante.

La femelle a le bassin plus large, est plus trapue et sa taille est légèrement plus grande. Il faut dire que parfois, quand les Dendrobates sont bien nourries, les mâles sont tout aussi gros que les femelles et là les détails ont vraiment leur importance.

dsc_2736

4.1. Quand la reproduction commence

dsc_2788

La parade amoureuse dure de 2 à 3 heures.C’est le mâle qui dirige généralement la danse, appelant la femelle par un petit cri long et particulier. Même si vous ne l’avez jamais entendu il retiendra votre attention et vous saurez que c’est vos Dendrobates qui paradent.

Le mâle incite la femelle à le suivre dans une de ses cachettes. La femelle pond environ 30 œufs, que vous retrouverez quelques heures plus tard sous forme de grappe dans une gélatine : chaque œuf est dans une poche transparente gélatineuse, c’est la gangue. N’y touchez pas ! Car parfois ils ne sont pas encore fécondés, le mâle peut y revenir plusieurs fois, attendez 48h ; du moment qu’il y a une bonne humidité dans le terrarium cela ne risque rien. Vous saurez au bout de 2 à 3 jours s’ils sont bons. Vous pouvez préparer quelques jours avant une mixture d’eau minérale, de fruits d’aulnes séchés et de feuilles de Catappa séchées : cela donne une eau très acide. (Certains appellent cela l’eau de thé) Les œufs récupérés dans le terrarium seront placés dans une petite boite transparente avec un petit fond de cette eau acide qui empêchera les œufs de moisir. Peu à peu les alevins se dessinent dans l’œuf c’est bon signe mais rien n’est encore gagné, les pots sont laissés à température de 23 à 25°C environ.

Le petit têtard se dessine peu à peu dans la gangue et l’on distingue les petits vaisseaux sanguins des branchies. Ensuite le têtard va percer son enveloppe, il faut laisser cette poche qui est très bénéfique pour « l’alevin » car il l’a mange; les éleveurs confirmés assurent que la substance qui compose cette poche est très nutritive.

En milieu naturel, le mâle transporte les œufs sur son dos pendant tout le temps de leur développement, une fois qu’ils sont capables de nager, ils les dépose dans l’eau.

La prochaine étape consiste à isoler chaque têtard dans un pot individuel, ce qui évitera que certains ne soient tués.. C’est le début de leur nutrition, les jeunes têtards sont pourvus d’une sorte de cartilage (« dents »), qu’ils perdront en devenant grenouille, ce qui leur permet de manger des paillettes à poisson, de la spiruline etc…Ils sont alors « carnassiers ».

Il est important de bien les nourrir mais sans excès et de changer l’eau régulièrement avec la préparation ci-dessus. Toujours très peu d’eau dans le pot (un demi-centimètre suffit). Le têtard va ainsi grandir et devenir peu à peu grenouille en passant par plusieurs phases.

Une fois les 4 membres sortis il faut baisser un peu le niveau de l’eau : la future grenouillette doit pouvoir sortir la tête de l’eau sans effort. C’est le passage de « poisson » à amphibien.

La queue va ensuite peu à peu disparaitre, le marquage et les couleurs de l’animal vont faire leur apparition. La grenouille aura bientôt son aspect définitif.

5. MIEUX CONNAITRE LES DENDROBATES

Le record de longévité pour les Auratus et Azureus est de quasiment 10 ans mais la moyenne de vie est plutôt de 5 à 7 ans.

dsc_3624

5.1. Les sens

dsc_3442

Le toucher : Les dendrobates ont un toucher très développé, comme nous, elles possèdent des terminaisons nerveuses au bout de chaque doigt.

Le goût : Les spécialistes s’accordent à dire que les dendrobates perçoivent le goût salé et l’acide mais « les narines » possèdent l’organe de Jakobson présent chez de nombreux reptiles. Les odeurs sont donc très bien captées notamment en période de reproduction là où les phéromones sont en actions.

La vision : Elle est médiocre mais très efficace car dès que quelque chose se déplace son instinct de chasse se met en route et elle ne rate que très rarement sa proie.

En bref elle voit les formes et les mouvements. Elle possède des paupières et glandes lacrymales. Pour les têtards c’est différent ; la vision est comme celle des poissons. Pas de paupières et l’organe des sens est identique à celui des poissons : la ligne latérale fonctionne comme un radar détectant les mouvements dans l’eau.

copie-de-dsc_3620

L’audition : A défaut d’une bonne vision, l’ouïe est très performante, utile lorsque le mâle émet les sons pour appeler la femelle lors de la parade ou bien entendre une éventuelle proie ou un

prédateur approcher.

Il existe plusieurs tailles de grenouille ; les auratus mesure en moyenne4.5 cmce qui est très grand pour une grenouille tropicale. Pour ce qui est des plus petite Psyllophryne didactyla ou

Eleutherodactylus iberia 9.8 mm(moins d’un centimètre !) De nouvelles espèces sont découvertes régulièrement

!

Notre Boutique en ligne

  • Tetra Tube fluo 11W - pour aquarium Tetra AquaArt 20L et 30L

    13,99 €