Nom Latin : Cynara scolymus

Famille :  Astéraceaes

Finie l’idée reçue disant que l’on ne peut cultiver les artichauts que dans le sud de la France ! Cette plante potagère, facile à produire, pousse partout en France à condition de lui donner le sol qui lui convient. Qu’ils soient verts ou violets, ils sont excellents pour la santé avec de réels effets sur le diabète, les troubles hépatiques, urinaires et intestinaux.

1. LES CARACTERISTIQUES

L’artichaut est une plante vivace qui peut mesurer jusqu’à 1,50 m de haut. Elle a une durée de vie de plusieurs années mais ne produit réellement que pendant que pendant 4 années environ, aux terme desquelles elle se trouve souvent arrachée et remplacée. Cette plante aime particulièrement les climats chauds, c’est pour cela qu’on la retrouve souvent dans le bassin méditerranéen. Elle supporte difficilement les températures négatives, mais avec un sol drainant et une protection il est tout à fait possible de la cultiver dans le nord de la France. La partie consommée de l’artichaut est la fleur qui n’est pas encore arrivée à maturité, entourée d’écailles. La première cueillette se fera en fin de printemps – début d’été. Pour ceux qui désirent avoir des fleurs dans le potager il est possible d’attendre plus longtemps et de ne rien cueillir. L’artichaut vous offrira de magnifiques fleurs violettes, comparables à de gros chardons.

2. LES PRINCIPALES VARIETES

Camus de Bretagne : issu du terroir breton, il offre de gros fruits verts charnus. Principalement cultivé en bretagne car son climat lui convient tout à fait (craint le gel en hiver et les fortes chaleurs en été).

Vert de Laon : artichaut vert aux pointes violacées. Variété résistante au froid, elle produits de gros fruits charnus et larges.

Vert Globe : artichaut vert et bien rond. Il est très compact et contient beaucoup « d’écailles » serrées.

Variété résistante au froid.

Violet de Provence : variété précoce. Le fruit est de plus petite taille et de forme conique.

Améthyste : cet artichaut est de couleur vert-violacé. Il s’agit d’une variété précoce mais également productive.

3. L’ACHAT

Les pieds vendus dans le commerce sont uniquement présentés en godet. Cette plante est assez fragile lorsque qu’elle est jeune, c’est pourquoi elle ne peut être vendue en racine nue. Vous la trouverez en début de printemps. Il est également possible de la trouver sous forme de graines mais l’artichaut sous cette forme est plutôt rare.

4. LA CULTURE DE LA PLANTE

4.1. La plantation

La plantation en terre

C’est la plus conseillée. En effet la plante en terre est moins vulnérable au froid et aux variations hygrométriques. Pour les régions au climat doux, il est possible de planter dès l’automne. En effet il y a moins de risque que la plante gèle ou pourrisse en hiver. Pour les autres régions il est préférable d’attendre le printemps. La récolte sera plus tardive la première année (fin d’été) mais il est plus raisonnable d’attendre que la terre soit réchauffée. Tout d’abord il faut planter dans de bonnes conditions, c'est-à-dire dans un sol riche, profond et léger. La plante est extrêmement gourmande en azote et potassium. Idéalement il faudrait avoir préparé la terre plusieurs mois avant la plantation. Préparez la terre idéale avec 1/3 de terre de jardin argileuse si possible, 1/3 de sable et 1/3 de terreau. Ajoutez du fumier bien décomposé afin d’enrichir le sol. Faites un trou d’au moins 60 cm de profondeur. Plus la terre est profonde et plus la plante fera de nombreuses racines pour chercher ses nutriments. Il va de soi que cette plante sera à planter en plein soleil et abritée des vents froids. Espacez l’artichaut d’au moins un mètre avec les cultures avoisinantes. S’agissant d’une vivace qui va rester en place plusieurs années, il est préférable de la mettre sur le coté de votre potager ou dans un massif. La plantation sous serre est possible et le rendement sera plus important. Mais faites d’avantage attention au développement des maladies !

La plantation en pot

Elle est tout à fait possible mais le pot doit être assez gros. Il doit faire au moins 50-60 cm de hauteur et de largeur. Il faut principalement surveiller l’arrosage qui doit être régulier tout au long de l’année.

4.2. La taille

Aucune taille n’est nécessaire pour l’artichaut, il suffit simplement de couper les feuilles fanées en sortie d’hiver afin de redonner un peu de vigueur à la plante et un bel aspect esthétique.

4.3. L'entretien au cours de l'année

L’entretien est moindre, il faut simplement apporter à chaque printemps, au pied, une petite dose de fumier décomposé ou autre engrais organique à diffusion longue. Grattez la surface afin de mélanger avec la terre de surface. Il faut biner régulièrement pour éliminer les nombreuses mauvaises herbes car le sol est souvent humide au pied et à l’ombre des feuilles. Le binage permet aussi à la terre de respirer en cassant la croute qui se forme en surface lors de l’arrosage ou des pluies fortes.

 

L’arrosage

Il est très important car cette plante aime les terres humides (mais drainées !). L’arrosage doit surtout être pratiqué la première année lorsque la plante possède encore de petites racines. Les années suivantes, les profondes racines suffisent généralement à approvisionner la plante en eau. Arroser uniquement en cas de sécheresse. Attention à ne pas arroser les feuilles car l’artichaut est sensible au mildiou (champignon blanc sur les feuilles).

Les maladies-parasites

La principale maladie rencontrée est le mildiou. Elle survient principalement au printemps lorsque les nuits sont encore fraîches et humides. Les symptômes sont facilement repérables car les feuilles se couvrent rapidement d’un duvet blanc. Appliquez de la bouillie bordelaise en préventif dans les régions humides. L’été, les pucerons font souvent leur apparition. Qu’ils soient verts ou noirs ils sont vite nombreux. Utilisez alors un insecticide naturel car vous allez consommer des parties de la plante. L’introduction de coccinelles n’éradique pas totalement les populations de pucerons mais régulent réellement leur prolifération.

5. LA MULTIPLICATION

La manière la plus facile mais aussi la plus réussie est le prélèvement d’œilleton. Il s’agit d’enlever un morceau du pied, une excroissance qui pousse à la base de la plante, qui possède des racines et qui est facile à retirer. Prenez un couteau bien aiguisé ou un cutter afin d’endommager le moins possible de racines. Il est également possible de semer des graines, mais ce processus est plus long. Dès le printemps semez-les dans un endroit tempéré et lumineux. Vous pourrez replanter les jeunes sujets en pleine terre en fin d’été ou au printemps prochain selon leur force. Il est préférable tous les deux à trois ans de planter de jeunes pieds et d’avoir ainsi une rotation à faire sur au moins deux sujets. Tous les 4 ans environ séparez vous des gros pieds qui vont de moins en moins produire.


5.1. La récolte

En fonction de la région, de l’âge de la plante et du type de sol, la récolte peut être totalement différente. Elle peut commencer dès le mois de juin et s’étendre jusqu’en octobre. La production est remontante, c'est-à-dire qu’il y aura des récoltes tout au long de l’été. Il faut les cueillir au bon moment avant que les écailles ne s’ouvrent de trop et que les fleurs apparaissent. Coupez à l’aide d’un sécateur car les tiges sont assez dures. Laissez une petite « queue » afin que l’artichaut ne se dessèche pas trop et se conserve plus longtemps. Lorsque les années sont bonnes on peut espérer récolter une dizaine d’artichauts.


5.2. La protection de l'hiver

En fin d’automne, à l’approche des premières gelées, prenez le plus gros des feuilles et rassemblez les dans votre main afin d’en faire un bouquet. Ne les coupez pas mais attachez-les avec un lien souple afin de protéger le cœur de la plante. Ne serrez pas trop fort afin de laisser un peu d’air passer et que le centre ne pourrisse pas. Le pied quant à lui peut être protégé avec de la paille ou des feuilles mortes, qui laissent passer l’air. Dès le début du printemps, enlevez le tout afin de redonner de l’air et de la lumière à cette plante. Taillez les tiges mortes.

 

Notre Boutique en ligne

  • Fontaine - DESJARDINS

    199,99 €

  • Fontaine - DESJARDINS

    199,99 €

  • Fontaine - DESJARDINS

    229,00 €

  • Fontaine - DESJARDINS

    229,00 €

  • Fontaine - DESJARDINS

    599,00 €

  • Fontaine - DESJARDINS

    299,00 €

  • Fontaine - DESJARDINS

    379,00 €

  • Fontaine - DESJARDINS

    279,00 €

  • Fontaine - DESJARDINS

    249,00 €

  • Fontaine - DESJARDINS

    299,00 €