Plante aromatique connue et reconnue, la Menthe est utilisée depuis des siècles pour ses nombreuses vertus médicinales et son goût unique en son genre. Elle se démocratise de plus en plus en se déclinant en de nombreuses variétés pour des goûts et des subtilités uniques. Plante facile à vivre, à la portée de tous, laissez-vous tenter par sa culture.

1. DESCRIPTION

Riche de ses 25 espèces, la Menthe ou Mentha en latin est une plante originaire des montagnes européennes, elle y pousse autant en prairies pâturées que dans des zones plus fraîches à humides. Les hybrides y sont bien plus nombreux, les botanistes créent sans cesse de nouvelles formes et saveurs pour le plus grand plaisir des consommateurs.

1.1. Caractéristiques

La Menthe est une plante vivace qui peut paraître passe-partout lorsqu’on la regarde. Elle n’a rien de vraiment très tape à l’œil autant dans sa couleur que dans la forme de son feuillage. Ce dernier, de forme ovale, plus ou moins dentelée en fonction des variétés est vert. L’ensemble est porté part des tiges d’abord souples puis se durcissant en cours de saison. Ces tiges peuvent être vertes ou pourprées plus ou moins intensément. C’est justement grâce aux feuilles, à la couleur des tiges mais aussi au parfum que l’on parvient à les différencier les unes des autres.

Ce parfum est de ce fait plus ou moins intense passant d’odeurs fruitées à plus piquantes mais toujours sur un fond mentholé.

La floraison se produit en été à la cime des tiges seulement si vous la laisser prospérer naturellement. Ce sont de petits épis cylindriques garnis de fleurs blanches ou mauves qui se succèdent durant plusieurs semaines. Bien évidemment, si vous choisissez de récolter votre Menthe pour une utilisation quelle qu’elle soit, vous risquez de manquer l’apparition des fleurs ou alors de la retarder.

Au niveau de l’enracinement, vous devez prendre en compte que la Menthe est une plante certes de petite taille mais très traçante. C’est par le biais de ses racines épaisses et garnies de bourgeons que ce phénomène est possible. Un pied peut rapidement devenir envahissant s’il n’est pas contrôlé.

1.2. Vertus et utilisations

La Menthe s’utilise de tellement de façons différentes qu’il serait long de toutes les énumérer. Tout d’abord, il faut savoir que si cette plante est si bénéfique, ce n’est pas seulement pour son odeur ou son goût dans les cocktails, rien n’est possible sans la substance qu’elle contient : Le Menthol.

Ses vertus médicinales sont le fruit de cette substance et sont bénéfiques dans les cas suivants :

- Problèmes respiratoires, que ce soit pour la guérison de bronchites que directement à respirer pour dégager les bronches.

- Toux et rhume, une nouvelle fois pour son côté apaisant.

- Certains problèmes de peau, notamment pour soulager les piqûres d’insectes ou prévenir la formation de crevasses.

- Troubles digestifs, surtout en cas de diarrhée ou de constipation.

- Problèmes urinaires, avec un effet diurétique.

- Antidouleurs, qu’elles soient articulaires, musculaires ou cérébrales en application.

Pour l’utiliser en soin de tous ces maux, les choix sont très vastes. Vous trouverez la Menthe et son menthol dans des gélules, crèmes, lotions ou encore directement en huiles essentielles pour un produit brut. La posologie ou le dosage devront être évalués par un pharmacien pour éviter de sur-doser, ce qui n’est pas conseillé même s’il s’agit d’une substance naturelle car pouvant provoquer des troubles intestinaux.

En infusion ou en inhalation, les préparations maisons sont possibles avec 150 ml d’eau pour 15 g de feuilles.

Le gargarisme est aussi possible avec 50 g de feuilles sèches pour un litre d’eau, en laissant bouillir le tout 10 minutes.

Dans la vie de tous les jours et non pas pour soulager d’éventuels symptômes, la Menthe est très populaire pour ses atouts aromatiques à consommer. Vous pourrez alors l’utiliser fraîche ou séchée afin d’apporter une note mentholée à certains plats, salades ou soupes. Utilisez-la de la même façon, fraîche en mojito, pour ne citer que ce célèbre cocktail. Les infusions de feuilles sèches sont aussi très populaires, bien souvent accompagnées d’un thé vert. Le sirop et la glace sont eux aussi possible … Bref, vous l’aurez compris, la Menthe est réellement une plante aromatique passe-partout qui s’utilise autant pour du sucré que du salé, chaud ou froid, en liquide ou en solide.

1.3. Les différentes variétés

Vous l’aurez peut-être sans doute remarqué en arpentant le rayon des plantes aromatiques en magasin que les variétés de Menthes sont de plus en plus nombreuses et promettent des saveurs proches de certains fruits ou encore d’intensité de fraîcheur variable. Nous pouvons vite nous laisser tenter par une collection tant la surprise et l’originalité peuvent être au rendez-vous.

Menthe ananas

Parfum : Fruité et doux

Particularité : Une Menthe aux feuilles panachées !

Menthe aquatique

Parfum : Trop fort pour la déguster

Particularité : Cultivar qui pousse exclusivement dans l’eau avec de belles proportions

Menthe chocolat

Parfum : Intense et subtile rappelant le chocolat « after eight »

Particularité : Tige pourprée et taille modeste, sa croissance est aussi limitée

Menthe corse

Parfum : Très intense à piquant

Particularité : Menthe couvre-sol de taille minuscule bien différente des autres

Menthe eau de cologne

Parfum : Proche de la célèbre eau de toilette

Particularité : Idéale pour son parfum mais peu utilisable au-delà de son odeur

Menthe fraise

Parfum : Fruité et sucré

Particularité : A découvrir pour les sirops ou pour accentuer le goût d’une salade de fruit

Menthe glaciale

Parfum : Givré et très rafraichissante

Particularité : Menthe à tige foncée et croissance modérée

Menthe hollywood

Parfum : Intense et rafraichissant

Particularité : Grande vigueur pour ce cultivar aux petites feuilles et à bonne production

Menthe mojito

Parfum : Agréable et prononcé

Particularité : Hybride entre la verte et la poivrée réunissant les caractéristiques de ses 2 parents

Menthe orange

Parfum : Agrume et épicé

Particularité : Menthe à feuille veinée et bonne croissance

Menthe pamplemousse

Parfum : Doux

Particularité : Grosses feuilles rondes et plates

Menthe poivrée

Parfum : Epicé et assez fort

Particularité : Seconde Menthe la plus populaire pour ses caractéristiques épicées

Menthe pomme

Parfum : Fruité mais peu intense

Particularité : Feuilles assez grandes et rondes, grand développement plutôt ligneux

Menthe réglisse

Parfum : Proche du réglisse avec une pointe rafraichissante

Particularité : Croissance faible mais jolie avec les tiges plus foncées que le feuillage

Menthe verte

Parfum : Doux

Particularité : Menthe la plus connue aux saveurs passe partout.

2.LA PLANTATION

Nous l’avons brièvement vu, la Menthe est une plante qui peut rapidement se propager si elle est laissée libre. Selon les variétés, la vitesse d’étalement varie mais prenez toujours vos précautions avant pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

En pot, le souci n’est pas trop grave puisque la Menthe ne pourra pas sortir de son contenant. Elle peut en revanche s’avérer un peu trop opulente si vous la plantez avec d’autres plantes aromatiques à croissance lente ; l’idéal étant de la planter seule.

En pleine terre, les choses sont différentes car elle peut s’étaler à sa guise. Choisissez alors un endroit où cela ne vous gênera pas à l’avenir. Sinon, vous avez toujours une solution, de la planter dans un grand pot que vous enterrerez. Grâce à cette technique, votre Menthe sera moins stressée, plus fraîche et elle n’aura pas de problèmes de voisinage. Veillez toutefois à ne pas enterrer complètement le pot sans quoi les racines passeront par-dessus et continueront leur course en pleine terre.

En ce qui concerne ses exigences, elles ne sont pas bien nombreuses. La Menthe s’acclimate à quasiment toutes des expositions et sols. Vous pouvez jouer avec les différentes variétés qui, de ce fait colonisent tous les milieux, de l’aquatique aux terrains secs. La Menthe verte ou poivrée pour citer les deux plus populaires, demandent un sol frais et riche en situation ensoleillée afin de donner le meilleur d’elles-mêmes. En pot, utilisez toujours un mélange de terreau et de terre de jardin à raison de 50 % chacun, un mélange qui assure une meilleure rétention d’eau tout en étant suffisamment riche.

3. L’ENTRETIEN

Selon la plantation choisie, les méthodes d’entretien seront différentes. Dans la plupart des cas, si vous cultivez la Menthe, c’est dans un but productif, quelques soins la rendront alors plus fraîche et aromatique.

Pensez tout d’abord à apporter un arrosage suivi, surtout en pot si vous voulez la voir prospérer sainement. La Menthe est tout de même une plante qui apprécie l’humidité mais en cas de restriction, les arômes des feuilles s’en trouvent décuplés. Une petite astuce donc si vous souhaitez accentuer ses arômes, stoppez les arrosages quelques jours avant de prélever ou bien apportez vraiment le strict nécessaire.

La fertilisation en pleine terre n’est pas vraiment nécessaire puisqu’elle ne ferait qu’accroître un peu plus une croissance déjà très rapide. En pot, ceci est différent car des carences peuvent vite apparaître du fait qu’il s’agit d’une plante gourmande avec des réserves limitées dans le substrat. Utilisez toujours des fertilisants organiques et utilisables en agriculture biologique, vous consommerez tout de même les feuilles régulièrement !

La transplantation est fortement conseillée en pot et en pot enterré. Chaque année en sortie d’hiver, sortez le pied complet puis démêlez l’ensemble des racines drageonnantes.  Prélevez-en quelques-unes d’extrémité et bien saines que vous transplantez ensuite. Avec cette technique, vous vous assurez d’avoir un pied sain et fort chaque année. Pensez évidemment à changer entièrement le substrat afin de repartir toujours sur une base saine et riche.

4. LA RÉCOLTE

Vous pouvez récolter la Menthe du printemps à l’automne, il n’y a pas de moment déconseillé dès lors que vous ne la laissez pas monter en floraison. Si elle n’est jamais taill2E, elle vous donnera des fleurs estivales au détriment du feuillage. Il est donc très important de ne pas se limiter à un simple prélèvement mais aussi une taille de rabattage courant Juin. Celle-ci consiste à couper complètement la plante au ras du sol avant que les fleurs ne se forment. Vous pouvez profiter de cette récolte abondante pour concevoir votre sirop de Menthe maison.

Après cette taille, la Menthe produit de nouvelles feuilles fraîches plus savoureuses que vous pourrez prélever de nouveau durant l’été. Pour la culture en pot où la croissance est restreinte, pincez simplement les extrémités régulièrement afin d’éviter que les fleurs ne viennent.

Prenez soin après la récolte de laver les feuilles à l’eau claire avant de les consommer. Vous les débarrasserez ainsi des poussières ou éventuels insectes.

Notre Boutique en ligne