Véritable fléau durant la période estivale, les moustiques se montrent souvent voraces à notre égard. Ces insectes véhiculent de nombreuses maladies et leurs piqures désagréables démangent durant plusieurs jours. Pour les éloigner ou les éliminer, plusieurs techniques existent.

1. UN DÉVELOPPEMENT SIMPLE ET RAPIDE

Il est vrai que certains endroits, propices à leur développement, n’aident pas à s’en débarrasser. Ils n’ont pas besoin de grand-chose pour vivre et se reproduire et c’est bien pour cela qu’ils ont été capables de survivre depuis des millions d’années aux différentes extinctions animales et végétales.

Il n’existe pas qu’une seule espèce de moustiques mais bien des centaines. Il est toutefois important de ne pas les confondre avec les tipules qui sont parfois appelés moustiques en raison de leur forme mais ne piquent pas l’homme et sont beaucoup plus gros.

La plupart des espèces ont besoin d’eau pour se reproduire et nul besoin d’un grand volume pour les satisfaire, une simple flaque d’eau stagnante leur convient. Les œufs sont pondus dans un premier temps dans l’eau puis les larves (photo ci-dessus) se développent durant une période allant de 5 à 90 jours avant de se transformer en nymphes puis en adultes qui s’éloigneront de l’eau grâce à leurs ailes.

Les adultes mâles et femelles se rencontrent pour s’accoupler. Le mâle meurt après quelques jours et la femelle continue sa vie en recherchant des hôtes à piquer pour leur prélever du sang, indispensable à la maturation de ses œufs. Les femelles vivent quant à elles environ 2 mois durant lesquels elles pourront pondre jusqu’à 150 œufs !

Vous l’aurez donc compris, seules les femelles piquent.

2. LES PLANTES ANTI MOUSTIQUES

Au jardin, l’implantation de certaines plantes favorise l’éloignement des moustiques. Vous pourrez ainsi :
- les planter en pot sur vos fenêtres en guise de barrage naturel,
- les intégrer aussi à vos jardinières de saison,
- les utiliser pour la conception d’une armoire à aromatiques sur un balcon ou une terrasse. Vous aurez ensuite votre panoplie de plantes condimentées à portée de main tout en reproduisant le principe de barrage : une double utilité très créative.

2.1. Lesquelles ?

La plante phare de la lutte contre les moustiques est la citronnelle. Plusieurs plantes sont vulgairement appelées citronnelle en raison de l’odeur citronnée qu’elles dégagent.

La véritable citronnelle est celle de Madagascar connue sous le nom scientifique de cymbopogon citratus. Cette plante médicinale est malheureusement gélive et fait partie de la famille des poacées, c’est donc une graminée. Chez vous, vous ne pourrez la planter qu’en pot et l’utiliser aussi dans vos plats.

Une seconde citronnelle, bien rustique au froid, est la mélisse citronnelle. L’odeur qu’elle dégage est tout aussi forte lorsque l’on frotte son feuillage. Ses feuilles sont plus rondes et elle peut tout à fait se planter en pot comme en pleine terre. Lors d’un dîner en extérieur l’été, n’hésitez pas à en cueillir quelques feuilles que vous placerez dans un petit récipient et broierez légèrement. Les émanations s’associeront très bien avec les odeurs de cuisine et formeront un répulsif complètement naturel.

À savoir : sur le même principe, il existe dans le commerce des bougies de table à la citronnelle utilisées elles aussi en répulsif.

Enfin, la menthe citronnée ou la verveine citronnelle peuvent parfois aussi être associées à la citronnelle car leur odeur s’en rapproche un peu.

Cependant, ce ne sont pas les seules plantes à faire preuve d'une efficacité répulsive. Le thym citron, le basilic, les géraniums odorants ou encore la rue (ruta graveolens) exhalent aussi des odeurs citronnées qui ont un très bon effet répulsif.

2.2. Les soins à leur apporter

Pour assurer un maximum d’efficacité, de petites techniques simples sont à mettre en place :

                  - Accentuer un maximum la production de feuillage

Pour cela, vous devrez faire en sorte que les plantes ne fleurissent pas. Effectuez alors des pincements réguliers du bout des tiges afin de forcer la plante à se ramifier et produire de nouvelles feuilles parfumées. Cette technique peut vous paraître bizarre mais les floraisons se produisent au détriment des odeurs produites par le feuillage.

                  - Arroser au bon moment

L’odeur produite par le feuillage vient non seulement de sa fraîcheur et de sa quantité mais aussi de l’exposition chaude et ensoleillée. L’arrosage du soir est aussi préférable pour obtenir les meilleurs résultats possibles. En effet la plante absorbera l’eau durant la nuit puis transpirera dans la journée en laissant s’échapper des molécules odorantes ce qui ne serait pas le cas avec un arrosage en pleine journée car la plante serait dans un état de stress en cas de chaleur.

3. LES TECHNIQUES DU QUOTIDIEN

3.1. Surveiller les eaux stagnantes

La technique de régulation la plus basique est directement applicable dans votre jardin. Nous l’avons vu, les moustiques ont besoin d’eau, même en faible quantité pour se reproduire. Une simple soucoupe laissée dans un coin du jardin, une bassine destinée à la récupération d’eau de pluie ou un bassin d’agrément suffisent à leur propagation. Les bonnes méthodes sont donc les suivantes :
- ne pas laisser traîner des objets qui pourraient recueillir de l’eau qui stagnera ensuite,

- intégrer dans votre bassin de la faune comme des poissons, qui se nourriront des larves de moustiques, empêchant de ce fait leur développement,

- recouvrir votre bassine d’eau de pluie d’un couvercle ou opter pour les colonnes à réserve d’eau pour leur en empêcher l’accès.

3.2. Dormir avec une moustiquaire

Bien évidemment, la moustiquaire formera une barrière physique aux moustiques mais ne les tuera pas. Plusieurs modèles existent dans le commerce, à installer au-dessus du lit ou à utiliser au niveau des fenêtres pour les empêcher d'entrer.

Les seuls côtés négatifs viennent du côté fastidieux de l’installation et de l’aspect esthétique.

3.3. Les huiles essentielles

Beaucoup d'huiles existent mais une est véritablement efficace comme répulsif anti-moustiques, il s’agit de l’huile d’eucalyptus citronné que vous pourrez utiliser de différentes façons :
- en diffuseur d’huiles essentielles,

- dans un mouchoir imbibé,

- en l’incorporant à votre shampooing ou votre crème pour le corps. Vous les dissuaderez de venir vous piquer avec cette dernière astuce avec une odeur plutôt agréable pour nous.

3.4. Le piège à moustique

Il a été prouvé que les pièges à UV ou à ultrasons sont totalement inefficaces sur les moustiques. Vous pouvez en revanche fabriquer votre propre piège maison avec quelques ingrédients simples.

Pour ce faire, vous devez vous munir d’une bouteille en plastique, de plastique ou de papier noir, de 50 g de sucre brun, de levure de boulanger et de 20 cl d’eau.

Coupez la bouteille en deux un peu à la manière d’un piège à guêpe pour dissocier le fond du dessus de la bouteille. Faites chauffer l’eau et le sucre puis laissez refroidir. Versez ensuite le mélange dans le fond de la bouteille puis replacez la partie haute de celle-ci, goulot vers le bas. Saupoudrez ensuite la levure sur le dessus du mélange sans homogénéiser l’ensemble puis enveloppez votre piège dans du plastique noir. Seule la partie haute restera à l’air pour permettre aux moustiques de pénétrer dans le piège.

La fermentation du sucre émettra des gaz inoffensifs pour l’homme qui attireront les moustiques, les piégeant ensuite dans la bouteille.

3.5. L'hygiène du corps

Une plaisanterie d’enfance veut que l’on attire les insectes lorsque l’on ne s’est pas lavé, il n’en est rien.  Au contraire, les moustiques sont attirés par les odeurs contenues dans les produits d’hygiène parfumés comme les déodorants ou les parfums. Ils viendront donc plus facilement vous piquer si vous abusez un peu de trop des odeurs artificielles. Privilégiez plutôt les produits d’hygiène peu parfumés ou composés d’odeurs comme la lavande, le thym, l’eucalyptus ou autres plantes aromatiques qu’ils détestent.

3.6. La lumière

Durant les chaudes journées d’été, vous profitez de la fraîcheur du crépuscule pour aérer votre maison tout en laissant les lumières allumées, rien de tel pour attirer tous nos petits amis volants et rampants. Les moustiques faisant partie du lot, le fait de laisser le plus possible les lumières éteintes permettra déjà de ne pas les attirer. C’est une technique toute simple mais qui vous évitera bien des démangeaisons.

 

Vous l’aurez donc compris, beaucoup d’alternatives aux produits chimiques très nocifs pour l’environnement et notre santé existent. Vous pourrez ainsi joindre l'utile à l'agréable.

Notre Boutique en ligne

  • Fontaine - DESJARDINS

    1 599,00 €

  • Entourage gonflable "Pure Spa" rond - INTEX

    69,99 €

  • Entourage gonflable "Pure Spa" octogonal - INTEX

    86,99 €