Septembre est là, c’est la rentrée ! Le jardin prend un nouveau tournant avec l’été qui va bientôt se terminer, laissant place à des journées plus courtes en termes d’ensoleillement, mais surtout aux nuits plus fraîches.

1. LE JARDIN AU MOIS DE SEPTEMBRE

Le jardin du mois de septembre reste dans la continuité estivale mais avec toutefois quelques changements non négligeables pour toutes les plantations du jardin. Que ce soit au niveau de l’humidité plus importante que les températures moins élevées. Rentrée ou pas, le travail n’attend pas !

2. LES TRAVAUX À RÉALISER

2.1. Les arbres, arbustes et plantes vivaces

2.1.1. Les plantations

En septembre, les plantations peuvent reprendre tranquillement. Vous devrez tout de même être prudent et faire en fonction de la météo. Il est de moins en moins rare que les arrière saisons soient de plus en plus belles en France. Une sécheresse qui perdure peut mettre à mal la reprise d’un arbre fraîchement planté.

Les arbustes et plantes vivaces devront suivre aussi cette tendance. Adaptez-vous en fonction des températures du moment mais surtout de l’humidité autant au niveau du sol que des précipitations.

2.1.2. Les fertilisations

Autant les plantations doivent être reprises avec prudence que la fertilisation peut continuer sur la lancée estivale. Continuez ainsi de fertiliser régulièrement vos potées fleuries et vos massifs de plantes annuelles, très gourmandes en éléments minéraux.

Du coté des massifs d’arbustes, la reprise de la fertilisation peut, elle aussi, s’amorcer avec prudence. N’effectuez un apport que si le sol est frais et qu’il pleut au moins une à deux fois par semaine. En effet, les engrais en granulés ne peuvent se décomposer que si le sol est humide.

Choisissez selon le cas de la corne broyée, du fumier ou tout autre mélange organique en granulés.

2.1.3. Les tailles

  • les arbres et arbustes fruitiers :

Valable durant tout l’été, la taille de transparence pour les grands arbustes ou petits arbres s’effectue encore en ce mois. Il est par contre encore trop tôt pour toutes les tailles automnales de rabattage ou d’entretien.

Les tailles de fructification des arbres fruitiers se terminent. Place à présent à la taille en crochet pour les Pêchers et Nectariniers. Chez ses arbres fruitiers, une tailler estivale d’après récolte s’impose car elle permet d’augmenter la durée de vie de l’arbre et surtout sa productivité sur le long terme.

Pour plus d’informations, tournez-vous vers notre fiche sur la taille des arbres fruitiers.

  • Les rosiers :

Septembre est toujours propice à la floraison des rosiers si leur taille est suivie depuis le début de l’été. Ne vous arrêtez donc pas en si bon chemin et continuez de couper les fleurs fanées. Vos rosiers se concentreront toujours sur la remontée de leur floraison. Utilisez toujours un sécateur propre, désinfecté et bien affûté afin de faire une coupe franche et nette.

N’oubliez pas d’apporter aussi une fertilisation suivie à vos rosiers, ils en seront d’autant plus généreux !

Si vous voulez les multiplier, le mois de septembre est aussi propice à leur bouturage.

  • Les arbustes :

Les conditions redeviennent propices aux tailles d’arbustes. Vous pourrez donc entreprendre la taille de vos haies linéaires comme les Troènes, Hêtres, Charmes, Eleagnus ou encore Photinias. Ces derniers produiront alors une nouvelle pousse bien colorée pour l’automne, donnant un aspect plus vif à votre jardin. Faites aussi en fonction des espèces puisque certaines comme les Hêtres préféreront être taillés avant l’été pour accentuer le côté marcescent de leur feuillage l’hiver suivant.

Au jardin d’ornement, continuez la taille de vos arbustes après leur floraison. Il seront d’autant plus beaux et florifères l’année suivante. 

  • Les plantes vivaces :

Chez les vivaces, le bouturage est toujours possible durant tout le mois de septembre suuivant le procédé expliqué pour le mois d’Août. Ces bouturages peuvent se faire au même moment que la taille de certaines espèces. Profitez alors d’un coup de nettoyage pour prélever quelques boutures bien fraîches.

En ce qui concerne ce nettoyage, il devient possible pour toutes les vivaces ayant terminé leur floraison. Coupez les hampes florales fanées de façon à éviter que la plante ne monte en graine inutilement. C’est le cas des Hémérocalles, Hostas, Roses trémières ou encore Pivoines si ce n’était toujours pas fait.

Septembre est aussi le bon moment pour commencer à planter les bulbes à floraison printanière, actuellement en dormance. Crocus, Narcisses, Perce neige ou Muscari, le choix est vaste !

Tuteurez enfin les vivaces hautes à floraison automnale si elles le nécessitent comme les asters ou les anémones japonaises.

2.1.4. Les traitements

Le désherbage est toujours de rigueur durant le mois de septembre. Utilisez pour ce faire les substances homologuées pour vos allées. Oubliez donc le glyphosate, interdit en jardins particuliers et choisissez l’acide Pelargonique, substance naturelle extraite des pelargonium. Faites les traitements à la fraîcheur du soir, ils seront nettement plus efficaces.

N’essayez plus de combattre l’Oïdium sur les cucurbitacées, la fin de saison approchant, il devient inutile de traiter inlassablement des plantes qui seront arrachées sur le mois d’octobre. L’usage des purins, macérations ou décoctions est toujours recommandé sur les plantes sensibles au stress ou aux maladies cryptogamiques.

Surveillez aussi les ravageurs plus traditionnels comme les pucerons et cochenille. Utilisez toujours dans un premier temps une solution de savon noir et ne traitez surtout pas en présence d’auxiliaires. Ce sont les insectes comme les syrphes, coccinelles ou chrysopes qui se nourrissent des pucerons mais succomberont de la même façon à un traitement insecticide, même biologique car non sélectif.

2.2. Le gazon

Généralement, le gazon commence à reprendre quelques couleurs avec le retour des nuits plus fraîches. Une petite fertilisation azotée (sang desséché, guano, etc.) peut à présent s’envisager mais seulement s’il pleut. Dans le cas contraire et par défaut d’humidité, un fertilisant n’aurait aucune utilité puisqu’il ne pourrait pas être absorbé par votre pelouse. Pire, si vous utilisez un engrais chimique ou osmocote, il risquerait de brûler le gazon et aurait donc l’effet inverse.

La tonte, même si elle est espacée doit toujours se faire pour éviter que les graminées du gazon ne montent en graines et s’affaiblissent d’autant plus.

2.3. Les balcons et terrasse

Contrairement au jardin d’ornement qui évolue en ce mois, les plantes en pots ou jardinières suivent la continuité de ce début d’été. L’entretien à leur accorder est toujours le même. Arrosage, nettoyage et fertilisation doivent toujours suivre une cadence régulière car c’est justement à ce moment de l’année que les plantes annuelles sont les plus prolifiques.

Toutes les plantes en pots doivent être particulièrement bichonnées car elles sont complètement dépendante de vous.

2.4. Le potager

Au potager, septembre amorce là aussi un grand changement. Avec l’humidité plus importante, la terre retrouve une structure idéale, facile à travailler et toujours chaude. Profitez de cette occasion pour la travailler un peu et l’aérer avant de pailler si votre potager n’est pas entièrement occupé.

Vous récolterez aussi les derniers légumes du soleil, tomates, aubergines ou poivrons. Vous pouvez stopper l’arrosage sur ces cultures qui profiteront de toute façon des fraîcheurs nocturnes.

La plantation ou le semis des légumes d’hiver continue. C’est sans doute le meilleur mois pour les débuter ; mâche, épinards, poireaux ou choux par exemple.  La plantation des fraisiers bat aussi son plein, ils rapporteront dès l’année suivante avec des meilleurs rendements qu’avec une plantation printanière.

Septembre est aussi un mois d’abondance au verger. Les cueillettes battent leur plein que ce soit pour les pommes, les poires, les pêches ou les prunes. Ramassez les fruits malades tombés aux pieds pour les jeter.

Pensez enfin à isoler vos cucurbitacées du sol en plaçant une planche ou une ardoise en dessous. Ils seront ainsi préservés de l’humidité et des risques de pourriture.

3. LE PROVERBE DU MOIS

« En septembre, aux mares arrive l'eau. »

Comme évoqué précédemment, septembre se démarque vraiment des deux premiers mois d’été par son climat bien différent et plus humide. La durée d’ensoleillement diminue, ce qui induit des nuits fraîches et une bonne rosée le matin. Les points d’eau peuvent alors refaire le plein tout en ayant toujours des journées fort agréables. Le mois de la cueillette laissera place à la fraîcheur puis aux couleurs automnales.

Notre Boutique en ligne

  • Ensemble "Sofa" - DESJARDINS

    599,00 € 799,00 €

  • Ensemble ''Mauritius'' - marron - DESJARDINS

    799,00 € 999,00 €

  • Ensemble "Malaga" gris - DESJARDINS

    799,00 € 999,00 €