Nom commun : Otocinclus

Famille : Loricaridés

Nom scientifique : Macrotocinclus affinis

Genre : Otocinclus

Origine : Amérique du Sud : Argentine, Brésil, Pérou

Taille : 3-4 cm

Durée de vie : 6-10 ans

Statut juridique : Aucune protection juridique connue. Il provient exclusivement de pêche en milieu naturel où il est abondant

1. LES CARACTÉRISTIQUES

C’est un poisson long et mince de petite taille : 3 cm en moyenne pour le mâle et 4 cm pour la femelle. Comme la majorité des loricaridés, il ne possède pas d’écailles. Il est recouvert de 23 à 24 plaques osseuses qui s’imbriquent pour remplacer les écailles. Il est gris avec le ventre jaune ou blanc, et possède une ligne noire qui sépare son corps, depuis la bouche jusqu'au pédoncule caudale.  L’otocinclus est une espèce pacifique, calme et timide qui ne se préoccupe pas des autres habitants de l’aquarium. Il est grégaire et devra être maintenu au minimum par groupe de 5 à 6 individus. Il peut parfaitement cohabiter avec des corydoras ou des crevettes de petite taille. Attention toutefois à ne pas le faire cohabiter avec des espèces trop turbulentes ou trop grosses qui pourraient le stresser et/ou créer de la concurrence alimentaire.

Il possède une petite ventouse qui lui permet de s’accrocher et de se déplacer en cas de fort courant, mais également à « brouter » les micro-algues sur les plantes et les décorations. Dans la nature, sa ventouse lui permet de remonter les cours d’eau à contre-courant.

Comme tous les poissons sans écaille, il est sensible aux nitrates, aux traitements médicamenteux, et aux bains de sel, qui peuvent être potentiellement mortels.

Il apprécie les eaux fortement brassées et oxygénées, avec du courant.

Lorsqu’ils se sentent en sécurité, les otocinclus se séparent dans l’aquarium. Ils se rassemblent en cas de stress, pour partager une cachette, se reposer ou même manger. 

2. SON HABITAT

Un aquarium de 50 L très planté pourra accueillir 5 à 6 individus. La température devra être comprise entre 20 et 28 °C, avec un pH compris entre 6 et 7,5 maximum. Les otocinclus ne doivent pas être introduits dans un aquarium nouvellement démarré, dans lequel les micro-algues n’ont pas encore eu le temps de se développer. En effet elles font majoritairement partie de son régime alimentaire.

Comme pour la plupart des loricaridés, les racines tourbières sont nécessaires à sa digestion. Pensez à en ajouter une, même de petite taille dans le bac de maintenance.

Nocturne il apprécie les lumières tamisées et les eaux tourbées.

3. SON ALIMENTATION

L’otocinclus est végétarien à dominance alguivore. Souvent introduit en tant que « mangeur d’algues » dans l’aquarium, ils ne les mangent pas toutes : les algues filamenteuses et pinceaux ne seront pas consommées. Cependant il dévorera les algues brunes et vertes. Afin d’éviter les carences il est nécessaire de varier son alimentation. Des comprimés enrichis en spiruline, des légumes bouillis (courgette, pois, épinards, concombre) sont recommandés. L’apport de protéines se fera à l’aide de comprimés et/ou de vers de vase et tubifex congelés, séchés ou vivants.
Un apport en cellulose est également nécessaire. Celui-ci ne pourra se faire que grâce aux plantes aquatiques présentes dans l’aquarium.

4. SA REPRODUCTION

En aquarium la reproduction est difficile et rare. Cependant elle n’est pas impossible. Le dimorphisme sexuel n’est pas évident : la femelle est un peu plus grosse que le mâle. Parmi le groupe d’individu, un couple peut se former. Le déclenchement de la reproduction est sensiblement identique à celui des corydoras. Un nourrissage à base de vers de vase vivants et légumes bouillis, ainsi qu’un gros changement d’eau de 2 °C de moins que la température de l’aquarium peut déclencher le frai. Le changement d’eau stimule les poissons car il reproduit la saison des pluies dans leur milieu naturel. L’idéal est alors d’installer le couple dans un aquarium d’eau douce voire légèrement acide de 50 litres très planté, bien oxygéné et filtré. L’otocinclus est un poisson ovipare qui pond sur substrat découvert. Les oeufs (une cinquantaine) sont éparpillés dans tout l’aquarium et adhèrent aux plantes. L’éclosion aura lieu 3 jours plus tard. Les alevins devront être nourris à base de zooplancton et de spiruline. C’est la phase la plus difficile, mais aussi la plus importante pour le développement de l’alevin, avec beaucoup de perte.

Notre Boutique en ligne

  • Litière "Silice bleu 5%" - 20kg - SANCAT

    59,99 €

  • Litière "Silice PH Control" - 20kg - SANCAT

    69,99 €

  • Litière "Bentonite" - 20kg - SANCAT

    13,99 €

  • Litière "Bentonite 3 en 1" - 20kg - SANCAT

    16,99 €