Arbustes de taille moyenne, les sarcococcas restent discrets toute l’année et déploient toute leur splendeur lors de l’hiver. Peu connus mais pourtant très simples à cultiver tout en étant insensibles aux maladies, les sarcococcas sont accessibles à tous les jardiniers même les débutants.

Originaires de Chine, d’Asie de l’Est et d’Inde, ces arbustes sont complètement rustiques sous notre climat Français jusqu’à -15°C et même -25°C pour une espèce venue de l’Himalaya.

Ils appartiennent à la famille des Buxacées tout comme les Buis auxquels ils ressemblent légèrement.

1. LES CARACTERISTIQUES

Les sarcococcas sont des arbustes à port compact et dense. Leur feuillage vert foncé, persistant et très brillant est composé d’une multitude de petites feuilles elliptiques au bout pointu. Celles-ci sont disposées le long de grandes tiges droites, elles aussi vertes.

La plante évolue en touffe, c’est pourquoi ses tiges pousseront naturellement à partir de la base pour s’élargir au fil des années. En règle générale, les sarcococcas auront des dimensions de 1.20m pour 1m de diamètre.

Sarcoccocca_fleur

En ce qui concerne la floraison, c’est l’atout majeur de la plante. Elle se produit de janvier à mars sous la forme de petites inflorescences fines et blanches réparties le long des tiges à l’aisselle des fleurs. Même si elles n’ont rien d’extraordinaire, le parfum qu’elles dégagent est absolument envoutant et se diffuse largement tout autour de l’arbuste.

Une fois la floraison terminée, apparaît une fructification sous forme de petites boules écarlates puis noires de la taille d’un petit pois. Ces baies sont surtout visibles en fin d’été lorsqu’elles sont à maturité. Les baies ne sont pas toxiques mais elles ne sont pas pour autant comestibles.

Sarcoccocca_fruits

Quant à la croissance, elle est plutôt lente, vous devrez donc patienter quelques années pour obtenir une plante digne de ce nom. En revanche, la floraison se produit même lorsque l’arbuste est jeune

2. LES DIFFERENTES VARIETES

Il existe onze espèces de Sarcococca ainsi que quelques hybrides sélectionnés pour leur taille mais aussi pour la couleur de leur floraison. Parmi les plus courantes, et celle que vous trouverez facilement en magasin, il y aura :

tab_Sarcoccocca

3. L'ACHAT

Les sarcococcas sont des arbustes que l’on peut trouver toute l’année en rayon. Leur présence sera plus forte lorsqu’ils sont en fleurs, soit de janvier à mars. Ils se trouveront bien souvent à l’état juvénile avec une hauteur de 50 cm à 1 m.

Sarcoccocca_achat

4. LA CULTURE DE LA PLANTE

4.1. LA PLANTATION

Sarcoccocca_plantation

Où ?

Même pour les espèces à petit développement, mieux vaut planter les Sarcococcas en pleine terre car leur végétation sera plus dense et compacte. Si vous souhaitez toutefois en cultiver en pot pour profiter de leurs effluves, utilisez-les en compositions hivernales, après leur achat, en compagnie de quelques plantes vivaces puis replantez-les au jardin une fois le printemps revenu.

Dans quelle exposition ?

Plantez les sarcococca à la mi-ombre ou l’ombre même très dense. Malgré un feuillage épais et une touffe robuste, ils ne supportent pas le plein soleil surtout au Sud de la Loire.

Evitez aussi l’exposition aux vents froids, non pas pour sa rusticité, mais pour sauvegarder plus longtemps sa floraison.

Ils résistent aussi à la pollution, c’est pourquoi ils pourront être plantés en ville.

Dans quel sol ?

Les sarcococcas ne sont pas exigeants en matière de sol, ils redoutent simplement les sols gorgés d’eau et asphyxiants. La sècheresse même à l’ombre n’est pas forcément un problème, mais ils seront plus beaux si vous leur offrez un sol riche et drainé.

Pour ce qui est du pH, il sera idéalement acide, mais ils pourront aussi prospérer en sol neutre et même légèrement calcaire.

Quand ?

La plantation des sarcococcas peut se faire toute l’année, hormis lorsqu’il gèle ou pendant l’été, car vous devrez arroser plus souvent pour favoriser la reprise.

Sarcoccocca_plantation

Comment ?

Comme vous l’avez sans doute compris, ces arbustes ne sont pas très exigeants, c’est pourquoi leur plantation sera elle aussi très simple. Apportez-leur simplement ce qu’ils demandent pour être dans les meilleures conditions. Entre autre :

- faites un trou d’au moins trois fois le volume de la motte,

- au besoin, vous pourrez concevoir un drainage de 10 cm de billes d’argile si votre sol à naturellement tendance à retenir l’eau,

- plantez-le ainsi en apportant de la terre de bruyère et du compost pour enrichir la terre et l’acidifier,

- étalez un paillis organique pour terminer puis arrosez le pied abondamment.

4.2. L'ENTRETIEN

Sarcoccocca_entretien

Il vous sera difficile de trouver un arbuste avec si peu d’entretien. En effet, il peut vivre seul sans aucune action humaine une fois qu’il est enraciné mais il sera tout de même plus beau avec une fertilisation annuelle.

L’arrosage

Il sera nécessaire uniquement après la plantation pour permettre à la plante de s’enraciner en profondeur rapidement. Par la suite, l’arrosage naturel sera amplement suffisant, d’autant qu’ils ont une très bonne résistance à la sécheresse !

La fertilisation

En aucun cas obligatoire, la fertilisation permettra cependant d’enrichir le sol au fur et à mesure de la croissance de l’arbuste. Avec cela, ils seront plus florifère et leur couleur verte plus intense. Préférez les engrais organiques équilibrés ou le compost mais jamais de fertilisants trop riches en azote qui les feront pousser en hauteur et en feuillage au détriment de la floraison.

La taille

Aucune taille n’est à prévoir pour les Sarcococca hormis bien sûr les branchages cassés ou morts, pour le côté inesthétique qu’ils occasionnent.

Les maladies et ravageurs

Aucune maladie ni aucun ravageur n’est connus sur les Sarcococcas, ce qui rend cette plante d’autant plus facile à cultiver.

La multiplication

Il existe trois façons relativement simples de multiplier ses sarcococcas :

- le semis en plein air : c’est dès l’automne, lorsque les baies sont arrivées à maturité, qu’il est possible de le faire. Vous le verrez facilement car elles sont bien souvent noir intense lorsqu’elles sont mûres. Mettez-les donc simplement sous 1 ou 2 cm de terre et de sable dans un coin du potager jusqu’à la levée. Une fois qu’ils seront arrivés à une taille suffisante, vous n’aurez plus qu’à les replanter définitivement.

Sarcoccocca_plantation_2

Sarcoccocca_bouturage

- le bouturage de pousses de l’année : vers le mois de juin, il est tout à fait possible de bouturer les sarcococcas. Coupez simplement un rameau d’environ 7 cm sous un bourgeon. Ne conservez que les deux feuilles à l’extrémité supérieure et enduisez d’hormone de bouturage l’extrémité inférieure. Plantez les boutures dans de petits godets de terreau, sous serre, en maintenant une bonne humidité pour que la bouture forme des racines.

Sarcoccocca_bouturage

- le marcottage : c’est la technique la plus simple car elle se fait bien souvent spontanément sur l’arbuste. En effet, son port en touffe produit de nombreuses tiges qui forment des racines à partir de la base de l’arbuste. Dégagez simplement une tige que vous supposez enracinée et coupez la en dessous de belles racines. Replantez ensuite la marcotte dans un pot pour finaliser l’enracinement. Vous pourrez aussi rabattre de moitié les tiges dans le but d’éviter la déshydratation par les feuilles.

Sarcoccocca_marcottage

5. LES BONNES ASSOCIATIONS

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour mettre en scène les sarcococcas :

- un lieu passager : nul besoin de vous dire qu’il est très intéressant de placer les sarcococcas à proximité d’un lieu de passage. En hiver, ils dégageront leurs effluves sous votre nez sans forcément être obligé d’aller dans le jardin. Utilisez-les par exemple en bord d’allée ombragée ou même sous une fenêtre. Gardez toujours en tête qu’il ne faut pas les planter seuls dans un lieu trop ensoleillé, les associations avec d’autres arbustes seront donc nécessaires.

- massif fleuri toute l’année : ce sont les plantes de terre de bruyère qui seront bien souvent choisies pour venir rejoindre les sarcococcas, du fait qu’ils apprécient eux aussi les sols acides. Choisissez par exemple les Azalées, Pieris, Cornouillers à fleurs ou rododendrons.

Sarcoccocca_associations

- couvre-sol ou tache persistante sous de grands arbres caducs : l’avantage de planter les sarcococcas sous des arbres caducs est que les derniers apportent naturellement l’ombrage et le drainage que les sarcococcas aiment tant. De plus ces petits arbustes laisseront des points de verdure persistants durant tout l’hiver lorsque les arbres n’auront plus de feuilles.

- petits jardins de ville : comme ils résistent à la pollution ils s’acclimatent parfaitement. Les sarcococcas ont l’avantage de pouvoir cacher de petits murs bien souvent omniprésents, tout en nécessitant peu de soins.

Sarcoccocca_association_2

Notre Boutique en ligne