Les plantes de bassin

Lieu de détente par excellence, le bassin procure une sensation de bien-être et de calme. La plupart du temps, on a tendance à penser que les bassins attirent les moustiques, mais avec quelques poissons, vous limiterez la présence de ces petits insectes. Beaucoup de personnes se cantonnent à n’utiliser que des végétaux aux teintes vertes alors qu’il existe une multitude de couleurs qui égayeront votre extérieur au fil de la saison estivale.

1. LES IRIS

Il existe plus de 200 espèces d’Iris réparties dans l’hémisphère nord. Certaines vivent dans des sols quasiment secs alors que d’autres se plaisent dans les marais ou les bassins. Autrefois on utilisait le mot Iris pour désigner les arcs-en-ciel mais sa véritable signification vient du grec iridos qui signifie « messagère des dieux». L’Iris est souvent employé comme emblème pour certaines villes ou pays comme Bruxelles, le Québec ou l’Angleterre. Il est également utilisé de nos jours dans la composition des notes de fond des parfums.

Il existe des Iris avec bulbes mais on en trouvera plus fréquemment avec des rhizomes. Cette espèce vivace atteint aisément les 80 cm de hauteur. Ses fleurs, blanches et violettes, en font une des stars des plantes de bassin. Elle fleurit à l’arrivée de l’été jusqu’à fin août. On dit d’elle que c’est une plante marécageuse, il est donc souhaitable de placer son pied dans un terrain humifère. Attention toutefois à ne pas dépasser les 15 cm d’eau.

L'Iris est une plante robuste puisqu’elle résiste à des températures allant jusqu'à -15°C. Son feuillage est caduc mais reviendra régulièrement à la belle saison si les conditions s’y prêtent.

Ses ennemis sont les escargots, qui peuvent manger la plante, et parfois les mouches blanches, aleurodes, qui pondent sur les feuilles et peuvent provoquer des dégâts considérables sur celle-ci.

Si vous souhaitez apporter une touche de couleur à votre bassin, l'Iris est la plante idéale !

1.2. Iris Anne Chowing

Un des plus esthétiques : Iris 'Anne chowin'. Il a obtenu la plus haute distinction en Louisiane, le prix ‘Mary Swords Debellon’, grâce à ses couleurs pures et éclatantes. Pour la petite histoire, Mary Swords Debaillon était une pionnière en matière d’Iris et la première collectionneuse de Louisiane, elle fonda en 1941 la société "Mary Swords DeBaillon Iris Society." Cet iris est particulièrement remarquable par son aspect et son rouge intense, il préférera un ensoleillement complet dans une zone humide à détrempée. Il résiste à de très basses températures. Sa floraison est abondante avec de nombreuses fleurs de juin à début août. Une fois installé près de votre bassin, vous ne pourrez plus vous en passer.

PLANTES-BASSIN-iris_anne_chowning

1.3. Iris Versicolor

L’Iris versicolor présente quelques particularités. Tout d’abord, il est utilisé en homéopathie: on fait macérer le rhizome de cette plante à plusieurs reprises afin d’obtenir une solution concentrée capable de soulager différents maux en gastro-entérologie. Il guérit des douleurs de l’œsophage et de l’estomac. Il est aussi utilisé contre les migraines, les douleurs articulaires, la dyspepsie et certaines coliques. On le prescrit aussi en rhumatologie.

Il fut également choisi en 1999 comme nouvel emblème du Québec, remplaçant ainsi le lys blanc.

Autre particularité, chaque tige peut porter jusqu’à 5 grandes fleurs longues et fines. Celles-ci font en effet près de 8 cm pour les sujets adultes. Ses couleurs vont d’une dominante violet bleu avec un centre dégradé de vert, blanc et jaune. Il aime avoir le pied dans l’eau, c’est un très grand Iris car il peut mesurer jusqu’à près d’un mètre. Il est résistant aux maladies et à des températures allant jusqu'à -10°C. Sa floraison est précoce puisque ses fleurs apparaissent dès le mois de mai.

L'Iris est aussi une plante épuratrice. Elle nettoiera votre bassin des matières organiques.

PLANTES-BASSIN-iris-versicolor

2. PRIMEVERE PRIMULA VIALII

Son parfum fera votre bonheur pendant les longues heures passées au bassin. Aux premiers abords on pourrait la comparer à un lupin mais ce n’est pas le cas. Elle est appelée fréquemment Primevère des marais ou Primevère Orchidée à cause de la ressemblance avec les feuilles de sa cousine. Primula vient du latin Primus qui signifie premier, sûrement parce qu’elle est la première à fleurir entraînant ainsi les autres végétaux pour la saison suivante. Bicolore, cette plante d’une cinquantaine de centimètres à taille adulte, adore les endroits frais et humides comme votre bassin. Au bout de chaque tige se trouve un épi conique rouge carmin de 15 cm où se dressent des petites fleurs de 1 cm couleur lilas, le bout du cône restant quant à lui rouge. Rustique elle résiste au froid jusqu’à -15°C. C’est une plante que l’on retrouve fréquemment dans les ambiances zen avec érables, point d’eau et petit pont.

PLANTES-BASSIN_primula_vialii

3. ORCHIDEE BLETILLA STRIATA

On a tendance à croire que les Orchidées sont très difficiles à entretenir, mais certaines espèces sont plus simples à cultiver que d’autres. D’ailleurs, dans le nord de la France, certains particuliers les cultivent dans leur jardin. Avec la Bletilla striata vous aurez le plaisir d’avoir une magnifique orchidée terrestre près de votre bassin. Elle fut découverte au 18ème siècle. Le genre compte une dizaine d’espèces.

En Chine on utilise ses pseudobulbes pour lutter contre la tuberculose, les saignements internes et pour vaincre la douleur causée par les brûlures.

Cette plante aime les sols frais, légers mais non humides et c’est une espèce qui devient de plus en plus belle avec le temps. Les feuilles mesurent une quarantaine de centimètres et c’est au mois d’avril que les premières fleurs apparaissent sur une hampe, embellissant ainsi votre bassin jusqu’au début du mois d’octobre. Elle devra être exposée à la mi-ombre, voire totalement à l’ombre. Sa couleur rose pourpre éclatante est intensifiée par la taille de la fleur qui peut mesurer jusqu’à 5 centimètres.

Ses fleurs dégagent un léger parfum qui attirera les abeilles dans votre jardin.

Vous pourrez bouturer cette orchidée en prenant un morceau de son tubercule comprenant au moins 4 à 5 feuilles et juste avant la floraison. La seule recommandation sera de protéger son pied pendant l’hiver par un paillage ou un voile d’hivernage mais cela dit, elle résiste assez bien au froid. A la saison suivante elle repartira avec le double de fleur par rapport à l’année précédente.

Pour une première plantation, prévoir un trou de 15 centimètres avec autant de sable que de terre. Attention aux excès d’eau, cela freinerait la croissance de la plante et ferait pourrir la hampe.

La Bletilla striata est une petite merveille pour les inconditionnels des plantes originales !

PLANTES-BASSIN-bletilla_striata

4. ECHORNIA CRASSIPES

Voici une plante flottante de bassin très originale. On l’appelle aussi souvent Jacinthe d’eau alors qu’elle n’a rien de comparable à la plante terrestre que nous connaissons. C’est une plante d’un vert brillant à larges feuilles épaisses munies d’aérenchymes, sortes de petites poches, à sa partie inférieure. Ces aérenchymes sont composés à l’intérieur de micro-poches d’air ce qui permet à l’Eichornia de flotter. Les racines plumeuses et noires peuvent atteindre les 25 cm, elles tombent à la verticale sous l’eau, servant de cache pour les alevins et la micro faune du bassin. C’est une plante qui aime le soleil mais surtout elle se met à fleurir lorsqu’il fait chaud, on observera ce phénomène principalement en juillet et en août. C’est alors que la fleur bleue parfumée avec une pointe de jaune apparaîtra au bout d’une hampe. C’est une plante à croissance rapide dès qu’elle se plaît dans le milieu aquatique, veillez à bien contrôler son développement afin de ne pas vous laisser envahir. Elle fait partie de la liste des plantes épuratives qui désintoxiquera votre bassin. Elle se reproduit par stolons à partir du pied mère mais produit également des graines qui peuvent se conserver plusieurs dizaines d’années. C’est la plante idéale pour faire une zone d’ombre au bassin.

Ne laissez pas l'Eichornia au bassin durant l'hiver car elle risquerait de geler.

L'Eichornia crassipes fait partie des plantes  à prix modeste qui apporte une belle touche de couleur à votre plan d'eau.

Prenez garde si vous avez des canards car ils raffolent de cette plante !

PLANTES-BASSIN_eichhornia-crassipes

5. LOTUS

La plus belle de toutes les plantes aquatiques : le Lotus. On touche ici à l’exotisme et au parfum doux de cette nature florifère qui ensoleillera votre bassin de juin à septembre. En Inde, les bouddhistes racontent qu’un jour une plante s’est enracinée dans les eaux boueuses du Gange et qu'une magnifique fleur en est sortie. Depuis le Lotus symbolise la pureté. Ses couleurs sont très lumineuses allant du rose pâle au rose intense en passant par le jaune et le blanc. Il existe deux espèces, le Lotus indien: Nelumbo nucifera typique de l’Asie méridionale et le Lotus jaune d’Amérique : Nelumbo lutea qui est plus petit et plus rustique (conseillé pour les débutants).

Comme le Nénuphar il faudra une eau calme, loin de tout remous et cascades pour apprécier la sérénité de la plante. Ce qui fait la différence entre le Nénuphar et le Lotus c’est que seul le Lotus est capable d’ériger sa fleur au dessus de l’eau. Les feuilles rondes et vertes du Nelumbo sont très particulières : elles sont très grandes pouvant mesurer jusqu’à 50 cm de diamètre mais et sont recouvertes de pruine comme certains fruits. Faites l’expérience si vous le pouvez, versez délicatement quelques gouttes d’eau sur une feuille, vous constaterez que celles-ci ne mouilleront pas la plante.

Cette vivace aquatique à des feuilles caduques, à la veille de l’automne, avec la baisse des températures, les feuilles vont commencer à noircir. C’est à ce moment précis qu’il faudra les couper sinon elles finiront par pourrir. Placez le rhizome du Lotus hors gel si votre plan d’eau ne dépasse pas 1 m de profondeur. Le Nelumbo peut atteindre 1,50 m du fond du bassin à la surface. La fleur, elle, est proportionnelle à la plante elle est très grande et esthétique. Elle peut atteindre 25 cm lorsqu’elle est complètement ouverte. Parfois la fleur peut être double. Son cœur est en forme de pomme d’arrosoir où chaque trou contient une graine. Le Lotus dégage un parfum subtil qui ne vous laissera pas indifférent. Le Lotus aime la lumière, choisissez lui donc un bel endroit où il pourra pleinement s’épanouir et profiter du soleil du matin au soir.

Comme les Nénuphars, il existe différentes tailles de Lotus. Prenez une variété qui sera adaptée à la grandeur de votre bassin car avec le temps le Lotus peut devenir envahissant. Les jeunes Lotus devront être achetés dans des pots ajourés de 4 litres pour les petites variétés et  10 à 20 litres pour les plus grandes. Sachez qu’il existe des Lotus miniatures pour les petits bassins de 200 litres. Il faudra parfois le rempoter lors de l'achat, prévoyez alors une terre argileuse et un contenant plus grand sans oublier un engrais riche en azote.

Pour une première acquisition le Lotus est à mettre dans le bassin dès que l’eau a dépassé les 18°C.

Les Lotus reflètent calme et sérénité tout comme leur culture, ils sauront vous récompenser en vous offrant leurs fleurs.

lotusx3

6. MIMULUS BONFIRE RED

C’est la plante idéale pour faire de belles bordures colorées de bassin. Rampante, elle étoffe rapidement les endroits frais et humifères. De cette végétation verte persistante et dense mais éphémère, sortira des fleurs aux couleurs rouge vif, ce qui donnera un bon coup d’éclat à votre plan d’eau. Un endroit à la mi-ombre sera recommandé. Sa floraison, atteignant les 20 cm de haut, aura lieu de juin jusqu’à l’automne. Le Mimulus est également utilisé en bassin de lagunage pour ses propriétés d’épuration et de rétention des polluants.

PLANTES-BASSIN_mimulus_bonfire-red

7. SCHIZOSTYLIS COCCINEA

Le Schizostylus coccinea est sûrement la dernière plante à fleurir. C’est au mois d’octobre et jusqu’au début du mois de décembre, si l’arrière saison est belle, qu’elle vous donnera ses plus belles fleurs : rose et rouge sur une tige de 40 à 60 centimètres de haut donnant 5 à 8 fleurs de 4 à 5 cm par hampe. Il est fortement conseillé de la mettre en bordure de bassin car elle affectionne les terrains humides et frais. Elle est à planter à raison de 6 pieds au m². Le soleil du début de l’automne lui sera préférable, choisissez lui donc un emplacement ensoleillé. Si vous souhaitez planter ses graines, sachez qu’il vous faudra attendre  quasiment 3 ans pour avoir des fleurs. Préférez donc des plants déjà bien démarrés au rayon « plantes de bassin ». Malgré ses origines africaines le Schizostylis résiste à des températures hivernales allant jusqu'à -10 °C, toutefois les premiers coups de froid altèreront les fleurs, il sera bon, alors, de mettre un paillage ou un voile d’hivernage à son pied. Le Schizostylis coccinea est très apprécié en bouquets : les couleurs existantes sont le rouge, le rose et le blanc.

PLANTES-BASSIN_shizostylis_coccinea

8. LES NENUPHARS

Voici sûrement une des plantes phare du bassin, le Nénuphar. Beauté, robustesse, ne craignant pas le gel, avec un panel de couleur très diversifié, c’est la plante de bassin par excellence. Comme les Iris, ils se développent  grâce à leurs rhizomes horizontaux qui sont immergés et qui peuvent atteindre 10 centimètres de diamètre, seules les feuilles et la fleur vont apparaître en surface. Cela nécessite un plan d’eau calme avec pas ou peu de courant. Pour avoir une belle floraison il vous faudra un ensoleillement d’au moins 7 à 8 heures par jour. La fleur pourra ainsi sortir de l’eau et se mettre à la surface avec de bonnes conditions. En été le Nénuphar prend environ une surface d’un m², l’hiver il perd ses feuilles.Les Nénuphars se trouvent partout en France, pendant l’hiver ils sont à l’état végétatif pour mieux repartir au printemps. Les Nénuphars sont classés en quatre grandes catégories qui déterminent la profondeur à laquelle leur panier doit être placé.

nymphea

9. ERIOPHORUM ANGUSTIFOLIUM

Cette plante attire tout de suite le regard grâce à ses petits «pompons blancs» rappelant les pays nordiques. Ce végétal supporte en effet des températures de l’ordre de – 35°C, on le trouve en Alaska, en Sibérie et au Groenland entre autres, car il se plaît dans des sols marécageux et tourbeux. C’est une plante originale de bord d’eau, son pied devra être planté dans 10 cm d’eau pour un bon développement et dans 5 à 10 cm de terre aquatique sur les bord du bassin. L'Eriophorum angustifolium ne perd pas ses feuilles l’hiver, elles sont de couleur paille et vert doré. Sa croissance à lieu surtout au moment des beaux jours, atteignant une hauteur de 30 à 40 centimètres mais elle peut aller jusqu’à près de 1 mètre. Les feuilles se tiennent droites telles des bambous et se plient au vent sans casser. La floraison débutera au mois d’avril et jusqu’au mois de mai. La fleur discrète de couleur brune va ensuite se transformer en petites huppes duveteuses de couleur blanc soyeux en forme de plumes de 3 cm.

Pour un bel effet, plantez un groupe de 5 plantes espacées de 30 cm.

PLANTES-BASSIN_eriophorum_angustifolium

10. LYCHNIS FLOCUCULIS

Cette plante herbacée vivace légèrement velue et à rhizome est connue sous plusieurs noms : Œillet des près, œil de perdrix  mais également fleur de coucou car sa floraison débute en mai en même temps que le chant de celui-ci. 'Lycnis' signifie lampe en référence à la couleur très lumineuse de sa fleur. Ce végétal fleurira ainsi jusqu’à fin août. Le genre Lychnis comporte une cinquantaine d’espèces. Son feuillage est semi-persistant, cette plante de bord d’eau préfère une exposition à l’ombre voire semi ensoleillée, un sol riche et humide. Ses fleurs rose vif de cinq pétales finement découpées et portées par une tige rouge en font une plante très appréciée. Il faudra cependant veiller à tailler les parties sèches des fleurs fanées durant sa floraison afin de prolonger celle-ci. à la fin de la saison pensez à rabattre la touffe pour qu’elle reparte de plus belle au printemps. C'est une plante rustique résistant à des températures de  – 20°C.  De culture facile cette petite plante discrète de 40 cm apportera une note de charme à votre bassin.

PLANTES-BASSIN_lychnis_floscuculi

11. TYPHA ANGUSTIFOLIA

Connu sous les noms communs de roseau, canne de jonc ou quenouille, le Typha est une plante pérenne vivant de très nombreuses années grâce à des réserves lui permettant de passer les hivers sans difficultés. Les Typhas constituent généralement des masses de végétaux dans un plan d’eau (mare, étang, bassin), servant de lieu de ralliement pour certains poissons et batraciens et de cachette pour les ragondins. Ils consolident aussi les berges afin que les bords tiennent d’eux même grâce à leurs longs rhizomes immergés. Plantés à environ 40 cm de profondeur, les Typhas purifient l’eau et établissent un équilibre biologique dans le milieu aquatique. On les utilise souvent dans les zones de lagunage, dans des piscines écologiques, ou dans les zones ou la pollution humaine à pris une telle ampleur que seules les plantes arrivent à les dépolluer. On appelle cela la phytorestauration. Les bactéries anaérobies et aérobies se fixent sur les racines et assainissent l’eau transformant tous les déchets en substances nutritives qui vont être absorbées par les plantes. Ainsi les nitrates, ou les phosphates vont être progressivement éliminés et vont empêcher les algues de s’installer. L’action dépolluante va encore plus loin car c’est une des rares plantes qui neutralisent les hydrocarbures, les composants à base de chlore et les métaux lourds. Ses longues tiges vertes de 1 cm de large peuvent atteindre 2 à 3 m. Lors de la floraison, de  juillet à septembre, apparaissent les inflorescences mâles et femelles. Celles-ci ressemblent vulgairement à des cigares de couleur chocolat faisant le charme et l’originalité de la plante. On reconnaît aisément sur la partie supérieure une forme cylindrique de couleur paille et longue de 15 à 20 cm environ puis un espace de 5 cm environ et enfin la partie mâle de couleur brune. Le Typha donne un fruit sec appelé akène. Au Sahara les animaux et les enfants mangent les jeunes pousses car elles sont sucrées. Dans d’autres pays on consomme les rhizomes pour leur coté féculent ainsi que le pollen riche en sucre. Les feuilles servent, une fois tressées, à faire des tapis. Plante aux multiples avantages, le Typha habillera votre bassin d’un beau mur végétal original avec sa fonction épuratrice de l’eau, pensez y !

PLANTES-BASSIN_typha_angustifolia

12. PERSICARIA BISTORTA

Plus connue sous le nom de «  langue de bœuf » à cause de sa couleur, la Persicaria bistorta possède une grande qualité : faire des fleurs du début de l’été jusqu’à l’automne. Un feuillage vert et dense de 30 cm, de magnifique épillets roses en forme de cylindre mesurant  6 cm, voici une vivace aquatique résistante et sans entretien, idéale pour ceux qui n’aurait pas trop la main verte. Elle se reproduit simplement par stolons. On utilise aussi cette plante en phytothérapie car son rhizome est riche en nitrate de potassium, saponine et divers tanins utiles, on les emploie pour leur valeur dépurative et sudorifique mais également pour stimuler le foie. Ses feuilles sont consommées en salade, les racines se mangent également mais il faut les faire cuire car elles sont très amères. La Persicaria bistorta est appréciée des abeilles. Elle est à disposer espacée d’une trentaine de cm entre chaque plan. Elle sera parfaite pour orner votre bassin et apporter une jolie couleur rose.

PLANTES-BASSIN_persicaria_bistorta

13. CALTHA PALUSTRIS MULTIPLEX

C'est la première plante de bassin à fleurir dès les beaux jours au mois de mars. Cette vivace très rustique adore le soleil et se plaît dans les sols humides et riches, partiellement détrempés ou dans les faibles profondeurs du bassin. Seul inconvénient, sa croissance est lente.  Ses fleurs d’une largeur de 4 cm sont jaunes et sont toujours par paires. Son feuillage est vert. Sa taille adulte avoisine les 20 cm. Pour le bouturage il suffit simplement de diviser les touffes avant le printemps ou après la floraison c'est-à-dire à l’automne, période où il ne faut pas hésiter à bien tailler pour redonner de la vigueur à la plante pour l’année d’après sinon celle-ci pourrait devenir envahissante. Attention si à l’automne l’arrière saison est belle ,elle peut se remettre à fleurir. Elle devra être plantée en massif de  4 ou 5 pieds au m² pour obtenir un bel effet visuel. On la trouve souvent en haute altitude car elle résiste très bien à des températures allant jusqu’à -35°C. à l'inverse, on ne la trouvera pas dans le sud de la France où le climat est trop chaud. Dans certains pays on consomme les fleurs ainsi que les jeunes pousses en salade.

PLANTES-BASSIN-caltha_palustris_multiplex

14. SISYRINCHIUM BELLIUM

Cette magnifique vivace, facile à planter, pousse en buisson de 30 cm d'envergure pour 40 cm de haut. Ne nécessitant que très peu d’entretien elle pourra facilement servir de décoration aux abords de votre plan d’eau. Elle demande un sol frais et humide, mais sans avoir les pieds dans l’eau, donc en bordure du bassin et de préférence au soleil. La Sisyrinchium bellium perd ses feuilles en hiver, attention aux fortes baisses des températures, protégez le pied avec un voile d’hivernage. Ses fleurs sont violettes avec le cœur jaune, elles apparaissent à partir du mois de mars et jusqu'à la fin de l’été. La forme de ses fleurs rappelle celle des iris mais en miniature. Cette aquatique ornementale rustique fera le bonheur des amoureux de plantes sans contraintes.

PLANTES-BASSIN_sisyrinchium_bellium

 

Notre Boutique en ligne

  • Set de mousses de rechange Oase - Pour BioPress 6000-10000

    19,99 €