Les Pittosporum sont des arbustes reconnaissables à leur port et leur feuillage si particulier. Ils ne sont pas connus pour être très résistantS au gel mais sont adaptés à la culture en pot, ce qui permet ainsi de pouvoir profiter de leurs atouts partout en France.

1. DESCRIPTION

Originaire d’Australie, de Nouvelle Zélande, de l’Asie du Sud ou encore d’Afrique du Sud, les Pittosporum sont des arbustes de la famille des Pittosporacées dont ils sont les plus grands représentants. Ils ne sont pas connus sous un autre nom vernaculaire.

1.1. Caractéristiques

source wiki Becky Jones

Tous les Pittosporum sont reconnaissables à des caractéristiques propres à leur genre. Tout d’abord au niveau de leur feuillage bien souvent de petite taille. Il est très souvent ondulé sur son pourtour, coriace, luisant et persistant. Le choix de coloriS est important puisqu’il existe des Pittosporum aux feuilles vert foncé, vert clair, panachées de blanc, de rose, pourpres… bref, il y en a pour tous les goûts.

Ensuite au niveau de leur port, c’est lui qui donne tout l’attrait à l’arbuste puisqu’il permet d’agencer l’ensemble des feuilles en une forme très compacte. L’arbuste forme alors une boule lorsqu’il est jeune, qui s’érige avec le temps mais toujours en demeurant opaque tant il est branchu. Inutile de vouloir le contraindre à cela par le biais de tailles inappropriées puisqu’il cet aspect naturellement. En revanche, il serait tout à fait possible de le conduire selon certaines formes taillées ou petites haies, ce qui mettrait justement sont côté compact en avant.

Du point de vue développement, il est plutôt rapide lorsqu’il est jeune mais en atténuation avec le temps. Son milieu d’origine, il dépasse facilement plusieurs mètres de hauteur mais chez nous, un sujet adulte pourra seulement avoisiner les 2 m de hauteur pour 1.50 m d’envergure. En pot, il est bien évident qu’il n’atteindra que très difficilement ces dimensions.

source wiki Krzysztof Ziarnek

La floraison, lorsqu’elle s’épanouit, forme de petites bouquets de fleurs blanches ou pourprées très souvent parfumées. Elles exhalent alors un doux parfum de miel très reconnaissable. A la suite de cette floraison, se développent des fructifications en forme de capsules rondes renfermant de nombreuses graines noires ou orangées.

Leur résistance aux gelées varie en fonction des espèces et cultivars mais ils ne tolèreront en moyenne et au minimum que des températures de l’ordre de -5 à -7 °C.

1.2. Les différentes variétés

Il existe près de 200 espèces de Pittosporum recensées mais peu d’entre elles peuvent se cultiver en Normandie. Parmi les plus belles que nous pourrions vous proposer en rayon, vous trouverez :

Pittosporum tenuifolium

source wiki S.G.S

Hauteur x Largeur : 2 m x 1.50 m

Caractéristiques :Cette première espèce est l’une des plus répandue. Son feuillage est vert luisant. Néanmoins, cette espèce type n’est pas la plus appréciée du fait qu’elle se décline en un grand nombre de cultivars, plus colorés ou aux caractéristiques idéales en petits jardins.

Son atout premier vient alors de sa floraison rouge pourprée à l’odeur de miel bien plus abondante que sur les cultivars surtout appréciés pour leur feuillage.

Pittosporum tenuifolium’elizabeth’

Hauteur x Largeur : 2 m x 1.50 m

Caractéristiques : Il s’agit d’un cultivar très coloré de par son feuillage. En effet, une subtile panachure compose l’ensemble du feuillage, dans un premier temps vert bleuté accompagné d’un liseré blanc sur le pourtour qui sera petit à petit complété de rose.

Pittosporum tenuifolium ‘emerald dome’

Hauteur x Largeur : 1.50 m x 1 m

Caractéristiques : Ce Pittosporum est assez proche de l’espèce type si ce n’est que son feuillage est un peu plus foncé. Son port est quant à lui plus compact et surtout conique.

Pittosporum tenuifolium ‘irene paterson’

Hauteur x Largeur : 1.20 m x 60 cm

Caractéristiques :  Ce cultivar est sans l’ombre d’un doute le plus lumineux de tous. En effet, on le distingue par ses jeunes rameaux aux feuilles presque intégralement blanches. La couleur verte arrive ensuite lorsque chaque feuille devient mature. L’ensemble offre alors un dégradé de vert et de blanc tout à fait remarquable.

Pittosporum tenuifolium ‘purpureum’

Hauteur x Largeur : 2 m x 1.50 m

Caractéristiques :  Ce cultivar de Pittosporum est rare dans le monde végétal du fait qu’il expose un feuillage pourpre persistant. Il est lui aussi au port compact mais haut.

tenuifolium ‘variegatum’

Hauteur x Largeur : 2 m x 1.50 m

Caractéristiques :  Il s’agit d’un cultivar à la panachure traditionnelle mais éblouissante. Lorsqu’elles sont jeunes, ses feuilles montrent une teinte verte et crème qui vire en cours de saison vers un blanc intense. Leur forme est aussi franchement ondulée, ajoutant à leur grâce. Son port est compact mais haut. C’est sans doute le plus résistant après l’espèce type.

Pittosporum tobira

source wiki KENPEI

Hauteur x Largeur : 1.50 m x 2 m

Caractéristiques :  Cette espèce pourrait ressembler à un Oranger du Mexique avec ses feuilles vert luisant, arrondies et sa floraison blanche en bouquets terminaux. Celle-ci est également parfumée et se déploie durant tout le mois de mai. C’est un arbuste persistant sans soucis qui n’a qu’une exigence, ne pas avoir froid l’hiver.

Pitosporum tobira ‘nana’

Hauteur x Largeur : 80 cm x 80 cm

Caractéristiques :  Ce cultivar dispose des mêmes caractéristiques que l’espèce type mis à part qu’il est nettement plus petit et compact. C’est grâce à cela qu’on peut facilement l’installer en pot.

Pittosporum tobira ‘variegata’

source wiki David J. Stang

Hauteur x Largeur : 1.50 m x 2 m

Caractéristiques :  Lui aussi est identique à l’espèce type mais offre un feuillage vert largement et irrégulièrement panaché de blanc, le rendant alors bien plus lumineux.

2. LA CULTURE

Etant donné leur rusticité moyenne, la culture des Pittosporum doit s’envisager principalement en pot. Pour l’exception en pleine terre, vous devrez impérativement remplir toutes les exigences en termes de sol et d’exposition pour ne pas aboutir à une mauvaise surprise.

  • L’exposition : La première exigence en termes de situation est le froid susceptible de venir durant l’hiver. Les Pittosporum sont capables de résister à de faibles périodes où les températures s’approchent des -7 °C. En dessous, ils n’y résisteraient pas surtout si le temps est humide. La seconde exigence est l’ensoleillement qui doit être le plus important possible surtout dans nos régions fraîches. La dernière est l’absence de vents forts, froids ou desséchants. En revanche, les embruns ne leur portent pas préjudice.
  • Le sol : Les Pittosporum ne sont que peu regardants sur la nature du sol tant qu’il n’est pas humide à l’excès. Préférez les sols riches, très bien drainés et surtout en hiver. Le calcaire ne leur pose pas de problèmes particuliers.

Lorsque vous les plantez en pots, utilisez un mélange de terre végétale, de compost et de terreau de plantation. N’oubliez pas non plus le drainage de billes d’argiles au fond du pot. Le choix du pot est purement esthétique car ils pousseront tout autant dans un pot en plastique que dans un pot en terre cuite. Respectez cependant un diamètre suffisant et un rempotage tout les 3 ans minimum afin de le garder en bonne santé.

3. L’ENTRETIEN

3.1. la taille

source wiki Nadiatalent

Avec un port naturellement esthétique et très dense, les Pittosporum sont des arbustes qui ne nécessitent pas de tailles particulières. Les plus tatillons pourront retirer les brindilles mortes mais le travail s’arrête ici. En revanche, les Pittosporum tenuifolium se prêtent très bien aux tailles suivant l’art topiaire ou bien les moutonnements. Dans les deux cas, vous contrôlerez leur croissance en les taillants à l’aide d’une cisaille en vous rapprochant de formes symétriques ou arrondies.

3.2. L’arrosage et la fertilisation

Pour ce qui est de l’arrosage, veillez à le suivre au moins la première année en pleine terre et en tout temps en pot (au moins 2 fois par semaine l’été). Quant à la fertilisation, nous l’avons vu, les Pittosporum aiment les sols riches. Un apport de compost mûr chaque année au printemps leur sera donc tout à fait profitable. En pot, tournez vous vers un engrais liquide spécial plantes méditerranéennes car l’apport en sera d’autant plus simple. Apportez le fertilisant dans ce cas au moins 3 fois par an de mars à octobre.

3.3. Les Cochenilles et la Fumagine

Les maladies et ravageurs sont peu nombreux à s’attaquer aux Pittosporum. Seule la Cochenille peut facilement leur porter atteinte. On remarque ces petits insectes à leur couleur blanche et leur texture parfois laineuse. Ils se développent en dessous des feuilles, d’où la vigilance à avoir. Ils s’accompagnent aussi de Fumagine, un champignon qui apparaît sous la forme d’une poudre noire sur le feuillage. Microscopique, il se développe sur les déjections que rejettent les Cochenilles et qui tombent sur les feuilles inférieures. La présence de cette fumagine est donc obligatoirement accompagnée de Cochenilles. Vous pourrez les éliminer à l’aide d’une pulvérisation de savon noir ou de Pyrèthre végétal en cas d’attaque plus importante.

Une fois les Cochenilles éliminées, la fumagine disparaîtra en étant lessivée par la pluie au fil des semaines.

4. LA MISE EN SCÈNE

L’association du feuillage coloré, persistant, de la floraison discrète mais parfumée et du port compact donne aux Pittosporum un côté « passe partout ».

Vous pourrez alors les associer avec une grande quantité d’arbustes ou plantes vivaces s’il vous est possible d’en planter un sujet en pleine terre et en massif. Choisissez tout de même des plantes qui apprécient le soleil et évitez les gros arbustes qui pourraient l’étouffer. Le choix en termes de graminées et plantes vivaces vous offrira déjà un large panel.

Si vous désirez installer un Pittosporum en massif mais que vous doutez de la rigueur des hivers, plantez-le en pot que vous installerez dans votre massif puis rentrerez en serre froide durant l’hiver.

Pour une culture en pot traditionnelle, il est alors préférable de planter le Pittosporum seul dans son pot mais pourquoi pas accompagné d’autres plantes dans d’autres pots. Vous vous offrirez alors un petit massif hors sol idéal en balcon ou terrasse.

Notre Boutique en ligne