Nom Latin : Wisteria

Famille : Fabacées

Port de la plante : grimpant

Les glycines sont des plantes grimpantes à fort développement, originaires du Japon.

Elles sont très esthétiques sur les grandes pergolas, les murs et les tonnelles de jardin. Leur floraison est assez importante et leurs grappes dégagent un parfum intense.

Plantées sur des supports voutés, elles serviront d’écran pour garder la fraîcheur l’été, grâce à leur feuillage dense.

1. LES CARACTERISTIQUES DES GLYCINES

Selon les cultivars, la glycine peut mesurer entre 5 à 15 m. Sa floraison est abondante entre avril et juin, mais cela peut varier selon la région.

Elle se plait en plein soleil et des sols neutres à acides lui conviendront parfaitement.

Très rustique, elle résistera jusqu’à -15 / -20°C en période hivernale.

Les fleurs forment de grosses grappes de 10 cm à 1 m d’envergure. Les inflorescences peuvent être blanches, bleues, violettes ou roses. Elles dégagent un doux parfum durant toute la période de floraison. C’est une plante très vigoureuse, autant au niveau de son système racinaire qu’au niveau de ses tiges.

Elle peut pousser de plus d’un mètre chaque année en étant entretenue convenablement.

Ne possédant pas de crampons ou de vrilles comme les autres grimpantes, elle s’enroule simplement autour de son support. Avec l’âge, les tiges ligneuses vont former du bois et deviendront très robustes. A l’automne son feuillage vert s’éclairci, devenant presque doré.

Seul point négatif, la glycine est une plante toxique.

2. LES PRINCIPALES VARIETES DE GLYCINES

On notera plusieurs dizaines d’espèces différentes, dont deux principaux genres souvent présents dans le commerce :

glycines_1- Wisteria sinensis, la glycine de Chine, la plus connue.

Les grappes de fleurs sont compactes, mesurent entre 25 et 35 cm et sont parfumées. Elle peut fleurir une seconde fois au cours de l’été mais de façon beaucoup moins abondante. La floraison a lieu avant la pousse des feuilles.

Sa hauteur avoisinera les 10 m. Elle s’enroulera dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

glycines_2

- Wisteria floribunda, la glycine du Japon.

Les grappes de fleurs seront un peu plus imposantes, proches des 50 cm et plus fines.

La plante fleurira en même temps que la pousse de ses feuilles au printemps.

Celle-ci s’accrochera en s’enroulant dans le sens des aiguilles d’une montre.

Il existe aussi d’autres variétés, moins connues, telles que la Wisteria fructescens (glycine d’Amérique), la Wisteria venusta ou la Wisteria macrostachya. La plupart sont moins florifères, moins parfumées, elles sont remplacées progressivement.

3. L’ACHAT DES GLYCINES

Vous pourrez la trouver tout au long de l’année dans les pépinières, mais surtout au moment de la floraison, à partir du mois d’avril jusqu’au mois de mai.

Il existe des glycines vendues en racines nues mais préférez-les en containers car elles seront déjà bien enracinées. Elles auront une meilleure reprise ainsi qu’une floraison plus importante.

4. LA CULTURE DES GLYCINES

4.1. La plantation des Glycines

Ou ?

La glycine est principalement utilisée comme plante grimpante. Elle sera placée sur un support sur lequel elle pourra s’accrocher. Capable de faire du bois en vieillissant, il est aussi possible de la tailler de manière à former un arbre sans support. Vous pourrez alors la placer au milieu d’un jardin par exemple.

Quelle exposition ?

La glycine est une plante qui aime les situations chaudes et ensoleillées. L’idéal est de l’abriter des vents froids pouvant abîmer les boutons floraux en sortie d’hiver. Il est néanmoins recommandé de la palisser contre un mur ou bien dans un jardin clos.

Quel sol ?

C’est une plante peu exigeante qui s’adaptera à différents types de sols. Les sols légers, sablonneux, rocailleux seront parfaits (c’est pour cela qu’on la retrouve souvent dans le sud).

Les sols trop lourds et argileux devront être drainés en ajoutant un maximum de terreau ou de compost afin d’évacuer l’eau.

Une fertilisation trop importante provoquera une pousse abondante des feuilles au détriment des fleurs.

Quand ?

Si vous l’achetez en container, vous pourrez la planter tout au long de l’année.

L’idéal serait en automne (quand les sols sont encore chauds) ou en sortie d’hiver.

Il faut cependant éviter de la planter lorsqu’il gèle ou bien lorsque la température est trop élevée.

Comment ?

La plantation en terre :

- creusez un trou d’au moins 3 fois le volume de la motte achetée.

- disposez dans le fond un lit de graviers (10 cm). Selon votre terre, mélangez plus ou moins du terreau : pour les terres argileuses ou lourdes, mettez maximum 1/3 de terre de jardin et 2/3 de terreau. Pour les sols légers, mettez la moitié de terre de jardin et l’autre de terreau.

- placez un peu de ce mélange dans le fond du trou, posez ensuite votre motte dessus et rebouchez sur les côtés.

- ajoutez un paillis de manière à ce que le sol reste frais. Le paillis organique (paillette de lin, écorce de hêtre, plaquette de chêne…) sera idéal car sa décomposition enrichira le sol.

La plantation en pot :

Maintenir une glycine en bac est assez difficile mais réalisable si le contenant choisi est de taille importante et que la variété plantée est adaptée, comme les Wisteria venusta ou Wisteria frutescens. Celles-ci ont un développement plus faible, elles supporteront alors plus facilement d’être maintenues en bac. Leur hauteur peut atteindre 2 m à condition qu’elles soient bien taillées.

Utilisez un grand bac de 50 à 60 cm de profondeur, placez une treille et tendez des fils sur un mur.

Vous pouvez utiliser un tuteur en bois dans un pot assez large (afin qu’il ne soit pas déséquilibré en cas de fort vent) si vous désirez faire monter la plante sur une tige.

Voici comment planter :

- percez le fond de votre pot et ajoutez des billes d’argile ou de graviers, à raison d’environ 5cm d’épaisseur.

- recouvrez d’une feutrine ou d’un tissu afin que le terreau ne se mélange pas aux graviers.

- utilisez du terreau agrumes (drainant) ou un mélange d’1/3 de terre de jardin, plus 2/3 de terreau agrumes.

- disposez le mélange dans le fond de votre bac.

- placez votre motte de façon à ce qu’elle soit bien droite et comblez les bords avec le reste de terreau. La glycine se plaît en isolé, elle possède un système racinaire puissant capable de prendre le dessus sur les autres plantes avoisinantes.

- arrosez abondamment.

Un apport d’engrais liquide serait préférable pour un effet plus rapide. Les engrais de type « plantes fleuries » ou « plantes de méditerranée » sont recommandés car ils contiennent plus de potasse que d’azote.

4.2. Le palissage

glycines_3Quel support ?

La glycine étant très vigoureuse, il est important de bien choisir l’endroit où la planter.

Ses racines, de taille imposante, devront être placées loin des fines dalles de béton ou de terrasse au risque de provoquer des fissures.

Le support que vous utiliserez devra être d’un diamètre suffisamment important et solide pour pouvoir supporter la puissance du tronc qui se resserre ou fil des années.

Il est déconseillé d’utiliser des treilles en bois qui sont trop fines qui risqueraient de se briser.

Des gros tuteurs en bois ou des armatures en métal seront bien adaptés. Si vous la plantez au pied d’une tonnelle, veillez à ce que les barreaux soient assez solides.

Quel type d’attaches ?

La glycine ne nécessite aucune attache sauf si sa taille est très petite. Vous pourrez alors utiliser un lien souple, comme du raphia, pour l’attacher le temps qu’elle ait une taille et une force suffisante pour s’enrouler seule autour du support.

4.3. La taille des Glycines

Il est impératif de tailler régulièrement votre glycine car elle peut croître de plus d’un mètre par an.

La taille de printemps

En sortie d’hiver dès que les boutons floraux apparaissent, taillez tout ce qui est au dessus des bourgeons duveteux d’où sortiront les fleurs.

La taille d’automne

Elle sert à garder une forme harmonieuse. Taillez de moitié les pousses de l’année. Laissez uniquement celles que vous souhaitez voir grandir pour développer sa superficie. Enlevez aussi les branches qui se croisent.

Il est possible de mener cette grimpante sur tige pour en faire un arbre.

Les glycines sont vendues sur une petite tige la plupart du temps. Achetez un tuteur de la hauteur finale de la tige que vous souhaitez. Idéalement, il ne faut pas dépasser les 2 m.

Plantez votre motte en terre avec le tuteur à côté, puis fixez la tige principale à l’aide d’un lien souple, comme un collier en caoutchouc. Coupez toutes les branches latérales afin de garder une branche principale qui fera office de tronc. Coupez jusqu’en haut de votre tuteur.

Dès que les dernières branches du haut auront dépassées le tuteur, taillez régulièrement.

Au début taillez à 3 yeux afin de diriger les futures branches tombantes dans le bon sens, en taillant au niveau des yeux tournés vers l’extérieur.

Schéma représentant la taille en arbre d’une glycine :

glycines_4

4.4. L’entretien des Glycines au cours de l’année

Les autres tailles

Toutes les parties de la glycine sont très toxiques, particulièrement les graines. Vous pouvez donc couper les grappes de fleurs lorsqu’elles sont fanées afin d’éviter la future formation de graines.

L’arrosage des Glycines

Il est nécessaire d’arroser la plante la première année de plantation, elle n’aura sans doute pas assez de racines pour puiser l’eau seule. Il est d’autant plus important de lui apporter de l’eau durant la période de floraison car sa consommation double.

L’engrais

L’apport se fera au printemps, si nécessaire, en cas de carence (feuilles jaunes) ou si la plante a l’air de végéter. Sinon, il est inutile de la nourrir.

Les maladies des Glycines

Cette plante est rarement malade. Le peu de parasites qu’elle risque de rencontrer ne suffiront pas à l’affaiblir. Elle est très robuste. Les feuilles jaunes sur les glycines sont le symptôme le plus courant. Souvent lié à un manque d’éléments minéraux, il peut aussi être dû à un excès d’eau dans le sol (sol argileux) ou de calcaire.

La multiplication des Glycines

A chaque mode de multiplication sa saison.

Le marcottage est souvent pratiqué en début de printemps.

Schéma représentant la marcottage d’une glycine :

glycines_5

Si vous pratiquez le semis, le sujet pourra mettre entre 5 et 10 ans avant de fleurir. Les graines devront être semées à l’automne sous un abri hors gel, de préférence.

La protection des Glycines durant l’hiver

Ces plantes résistent au froid jusqu’à des températures proches des -20°C pour certaines variétés. Aucune protection ne sera nécessaire l’hiver.

Si votre glycine est de petite taille, ou si vous voulez vous protéger les boutons floraux de la neige ou des vents froids en fin d’hiver, utilisez un voile d’hivernage.

photographies : ©Minier / ©Artes Verdes

 

Notre Boutique en ligne

  • Fontaine - DESJARDINS

    1 599,00 €