Dans le monde des Cornouillers, le choix est vraiment très vaste. Après ceux à bois décoratifs et ceux à port étagés, nous allons découvrir les Cornouillers dits ‘à fleurs’ (même s’ils fleurissent tous, bien entendu).

Les Cornouillers à fleurs proviennent de bon nombre de régions du monde. Vous les trouverez ainsi en Amérique du Nord, en Chine, au Japon et jusque dans l’Himalaya. Ils appartiennent à la famille des Cornacées.

1. LES CARACTÉRISTIQUES

img-2

On différencie facilement les Cornouillers à fleurs de tous les autres à leurs inflorescences particulières. Elles sont composées d’un bouquet floral minuscule et rond entouré par 4 bractées* plus ou moins colorées. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ces bractées ne sont en aucun cas des pétales car les véritables fleurs sont sur la petite boule centrale. Le gros avantage qu’offrent les bractées, réside dans leur durée de vie plus longue qu’un pétale. En effet, elles sont plus souvent apparentées à des feuilles qui s’associent à la floraison, ce qui pourrait laisser penser que la floraison est extrêmement abondante et perdure plusieurs semaines !

img-3

(*Pièce florale en forme de feuille faisant partie de l’inflorescence)

À la suite de la floraison et après un été chaud, des fruits rouges peuvent apparaître, de forme ronde et un peu similaire à des Litchis.

Plutôt ovale et ondulé le feuillage peut être vert, panaché de blanc ou de jaune. En automne, ils resplendissent par des teintes vives souvent écarlates en cette saison ! La plupart sont caducs, ce qui leur assure une bonne rusticité au moins jusqu’à -20 °C mais il existe bel et bien des Cornouillers fleurs à feuillage persistant.

En ce qui concerne leur silhouette, elle est plutôt agréable à regarder car leur port est bien proportionné voire presque étagé. Leur croissance est plutôt rapide et à l’âge adulte, ils pourront s’ériger entre 6 et 9 m pour les plus vieux sujets.

2. LES DIFFÉRENTES VARIÉTÉS

Trois grandes espèces et de nombreux cultivars sont classés dans les cornouillers à grandes fleurs : le capitata, le florida et le kousa.

tab_les-cornouillers-fleurs

3. LA PLANTATION

Les Cornouillers à fleurs sont de petits arbres assez exigeants en termes de culture. Pour correspondre le plus possible à leurs attentes, vous devrez les planter dans :

            - un endroit plutôt frais, pas trop ensoleillé mais plutôt ombragé,

            - des conditions calmes, abritées des courants d’air froids et des vents forts,

            - une terre riche en humus, bien drainée, fraîche, acide à neutre.

img-19

En résumé, on peut donc dire que les Cornouillers fleurs s’adaptent très bien dans des ambiances de sous-bois avec tout de même de l’espace pour prospérer. C’est pour cela que vous pourrez les planter sans aucun problème en compagnie de plantes acidophiles.

En ce qui concerne l’époque de plantation, l’idéal sera de les mettre en terre au printemps à partir du mois d’avril. En effet, l’automne n’est pas particulièrement recommandé pour eux étant donné qu’ils n’aiment ni les fortes gelées ni l’humidité stagnante, ce qui peut être le cas durant l’hiver dans bon nombre de régions.

Une fois l’emplacement idéal déterminé, creusez un trou d’au moins trois fois le volume de la motte. Vous enrichirez également votre terre à l’aide de terre de bruyère et de compost à raison d’un tiers chacun. De plus, le drainage s’avèrera utile si vous disposez d’une terre plutôt lourde et asphyxiante.

4. L’ENTRETIEN

L’entretien des Cornouiller à fleur n’est pas très compliqué. Vous devrez simplement suivre des règles de base comme après la plantation de n’importe quelle plante. Cela démarre déjà par un arrosage suivi mais pas excessif, en l’occurrence, un bon arrosage hebdomadaire à l’eau de pluie est largement suffisant. La fertilisation est elle aussi un élément important pour garder un sol de la meilleure qualité possible. Apportez pour cela du compost en sortie d’hiver complété de quelques poignées d’engrais organique solide.

Une fois ces deux critères bien maitrisés, vous n’aurez plus qu’à les laisser prospérer en sachant qu’ils doivent être taillés le moins possible. Une simple élimination des branches mortes ou malades est largement suffisante. Gardez toujours en tête que son port légèrement étagé se formera seul et ce serait un réel gâchis que de le contraindre à une autre allure.

5. LES MALADIES ET RAVAGEURS

Ces espèces de Cornus disposent aussi d’un autre avantage considérable, c’est qu’ils ne sont que très rarement malades. Seul trois parasites viendront occasionnellement s’installer :

  • les Cochenilles 

img-20

Ces petits insectes blancs se groupent en colonies pour sucer la sève de l’arbuste, lui occasionnant blessures et affaiblissement. À la suite d’une attaque, des traces noires peuvent apparaître sur les feuilles, c’est la Fumagine.

Il s’agit d’un champignon inoffensif pour la plante qui se développe sur le miellat que rejettent ces petits insectes mais qui est particulièrement repoussant.

Pour les éliminer, traitez l’arbuste à l’aide d’un produit insecticide systémique ou bien faites un lâcher de Cryptolaemus, (coleoptère de la famille des coccinelles) qui est leur prédateur naturel.

  • l’Oïdium 

img-21

Il s’agit d’un groupement de champignons très facilement identifiables aux traces poudreuses et blanchâtres qu’ils laissent sur le feuillage. Ils apparaissent dans des conditions sèches et chaudes accompagnée d’une humidité atmosphérique comprise entre 70 et 80%. Plutôt inesthétiques, ils affaiblissent eux aussi la plante, c’est pour cela qu’il est préférable de les éliminer.

Des traitements à base de souffre ou de purin de prêle  seront recommandés en préventifs pour que l’attaque n’endommage pas le feuillage. Au besoin, un traitement au souffre peut s’effectuer en curatif pour stopper la progression.

  • l’Anthracnose

Il s’agit sans aucun doute de la maladie la plus récurrente et problématique chez les Cornouillers à fleurs. Les symptômes de cette maladie cryptogamique sont des taches brunes, arrondies et plus claires en leur centre. Au cours de l’attaque, les parties atteintes se percent puis les feuilles les plus contaminées tombent. Même si elle n’est pas mortelle en soi, elle s’accentue chaque année et tout le charme de l’arbuste disparaît car ses feuilles s’en trouvent fortement atteintes.

La première chose à faire est de ramasser toutes les feuilles tombées au sol pour les brûler et de couper les parties les plus atteintes en veillant à bien désinfecter son sécateur. Traitez ensuite préventivement l’année suivante à l’aide de purin d’Ortie tous les 15 jours dès le débourrement des bourgeons. Vous pourrez en faire de même avec de la bouillie bordelaise. Les traitements curatifs ont une efficacité limitée, c’est pour cela qu’il vaut mieux prévenir que guérir.

6. LA MISE EN SCÈNE

mise-en-scène-1

La plus belle façon d’associer un Cornouiller à fleurs, une fois la bonne variété choisie, est bien sûr le massif de plante de terre de Bruyère. Dans ce domaine, vous avez l’embarras du choix car les plantes acidophiles sont relativement nombreuses.

Bien entendu, avant de vous lancer dans ce projet vous devrez tout d’abord analyser le pH de votre sol car si ce dernier est fortement basique, une telle réalisation deviendra compliquée du fait que les plantes ne pousseront pas correctement. S’il est déjà acide à neutre, lancez-vous et ajoutez à la plantation, de la terre de bruyère, qui acidifiera encore votre terre. Le mélange avec la terre de jardin est indispensable, ne faites jamais de fosses de plantation avec exclusivement de la terre de bruyère !

Pour en revenir aux associations, vous pourrez l’utiliser en fond de massif pour le mettre bien en avant. Ensuite vous pourrez planter à ses côtés de grands arbustes comme les Pieris, Rhododendrons, Enkianthus ou Azalées mollis. Sur les avant, n’utilisez que des plantes plus basses comme les Leucothoes, Bruyères, Azalées japonaises et des vivaces comme les Hostas, Pachysandres, Pulmonaires ou autres Primevères.

mise-en-scène-2

La plantation seule en isolée est aussi faisable mais vous devrez tout de même faire en sorte de disposer des conditions idéales à leur culture !

Enfin, pour parler des thèmes au jardin, les Cornouillers à fleurs peuvent prendre place dans des jardins Japonais, contemporains, romantiques et anglais. Évidemment, vous ne pourrez pas les intégrer dans des jardins secs, méditerranéens ou d’aspect très régulier et strict.

Notre Boutique en ligne

  • Ensemble table bois ovale 150/200x90 cm + 6 chaises - DESJARDINS

    479,00 € 599,93 €

  • Ensemble "Bristol" marron 1 table + 4 fauteuils - DESJARDINS

    549,00 € 619,95 €

  • Ensemble ''Cube'' - 4 places - Gris - DESJARDINS

    599,00 € 799,00 €

  • Ensemble "Cube" - 4 places - Marron - DESJARDINS

    649,00 € 799,00 €

  • Ensemble "Cube" - 6 places - Marron - DESJARDINS

    799,00 € 999,00 €

  • Ensemble table 90x90 + 4 tabourets - DESJARDINS

    799,00 € 1 098,96 €

  • Ensemble table 180x90 + 2 bancs - DESJARDINS

    799,00 € 997,00 €

  • Ensemble "Casablanca" 1 table + 6 fauteuils - DESJARDINS

    1 199,00 € 1 598,94 €

  • Ensemble "Cardiff" gris anthracite 1 table extensible + 8 fauteuils - DESJARDINS

    1 999,00 € 2 698,92 €

  • Ensemble "Cardiff" marron 1 table extensible + 8 fauteuils - DESJARDINS

    1 999,00 € 2 698,92 €

  • Ensemble "Liverpool" marron 1 table + 8 fauteuils - DESJARDINS

    2 199,00 € 2 698,92 €

  • Ensemble "Liverpool" gris anthracite 1 table + 8 fauteuils - DESJARDINS

    2 199,00 € 2 698,92 €