Famille : Rhamanacées Genre : Ceanothus

Les céanothes, encore appelés Lilas de Californie ou arbuste à fleurs bleues, portent très bien leurs noms…

Originaire des côtes californiennes, sa couleur bleue le rend unique et reconnaissable d’un bon nombre de jardiniers, même amateurs. Très décoratif et original, il se décline en de nombreuses variétés, de tailles et de formes différentes mais toutes avec ce point commun, ses nombreuses inflorescences bleues de printemps.

1. LES CARACTÉRISTIQUES

Les céanothes sont des arbustes, allant de la forme couvre sol (moins d’un mètre) à celle d’arbustes de 2-3m.

Le feuillage est persistant avec de petites feuilles vert foncé luisantes. Il existe néanmoins des variétés au feuillage original panaché ou pourpre.

La floraison est printanière, elle débute en avril pour les variétés précoces jusqu’à fin mai pour d’autres. Elle est reconnaissable de loin par son abondance de fleurs odorantes au parfum proche de celui du lilas, d’où son nom.

Les grappes seront très souvent d’un bleu vif mais quelques variétés auront une couleur plus pâle voire violacée.

La croissance sera relativement rapide, vous pourrez atteindre une taille adulte en 4-5 ans si les bonnes conditions sont réunies.

Au niveau de la rusticité les céanothes persistants sont beaucoup moins résistants au froid que les caducs. Ces derniers peuvent résister à des hivers rudes atteignant les -15 °C contre -7/-10 °C avec un excellent drainage pour les autres et sans vent glacial direct.

Par conséquent on retrouve géographiquement beaucoup ces arbustes en bord de mer, car le climat et le type de sol leur sont très favorable.

Résistant à la pollution on le retrouve également sur de nombreux balcons et petits jardins dans les grandes villes.

2. LES PRINCIPALES VARIÉTÉS

1.1 Ceanothus repens 

Très certainement le céanothe le plus vendu. Il s’agit d’une variété couvre-sol, d’une forme plus large que haute. Il faut compter 70/80 cm de hauteur contre 1 m de largeur.

Cette variété est très utilisée pour réaliser des bordures, massifs de petites tailles ou encore des talus.

La couleur est bleu-clair avec une floraison de mai-juin.

2.2 Ceanothus Concha

La variété concha est un croisement entre deux autres variétés. Il en résulte une plante qui peut atteindre 3m de haut et d’envergure. Malgré sa taille, cet arbuste est très ramifié ce qui lui donne une forme compacte. Ses petites nombreuses petites feuilles et son bleu intense donnent un très grand intérêt visuel lorsqu’il est en fleur.  

Cet arbuste est à placer en massif (espacé de 2.5 m minimum des autres arbustes) ou bien en isolé s’il n’est pas trop exposé au vent.

2.3 Ceanothus Skylark

La variété ‘skylark’ a la particularité d’être parfumée. Elle atteindra une hauteur d’environ 2 m contre 1,5 m de largeur. La couleur de sa floraison est certainement la plus intense de toutes les variétés bleues. Vous pouvez l’utiliser en haie ou en massif.

2.4 Ceanothus Blue Mound

Cette variété a une croissance moindre, vous pouvez d’ailleurs la planter en bac. En pleine terre elle aura un développement d’environ 1,50 m x 1,50 m. Les fleurs sont proches de la couleur bleu ciel. Les ceanothes Blue Mound ont un port étalé et dense, ce qui donne une forme aérée à la plante.

2.4 Ceanothus impressus Puget Blue

Il s’agit d’une variété plus précoce que les autres qui fleurira dès fin mars-début avril. Il s’agit d’un arbuste à la forme arrondie qui mesure environ 2 m x 2 m. La floraison est intense et la couleur est d’un bleu plus foncé. Utilisez cette variété en massif ou en haie.

2.5 Ceanothus arboreus Trewiten blue

Cette variété se distingue des autres. Elle a certes le feuillage persistant et la floraison bleue mais elle mesure à taille adulte près de 4 m (sur 3 m de largeur) et elle a une forme très aérée, beaucoup moins ramifiée que les autres. Les fleurs plus grosses sont moins nombreuses. Il faut le planter en isolé ou en massif.

3. L'ACHAT

Les céanothes sont principalement vendus lorsqu’ils sont en fleur en début de printemps, en pot.

Vous les trouverez sans mal chez votre pépiniériste. C’est à cette époque que vous trouverez la gamme la plus large. En saison estivale ou automnale il sera plus difficile de vous en procurer. Il s’agit très souvent d’un achat coup de cœur basé sur le visuel au moment où la fleur bleue intense sera la plus visible.

4. LA CULTURE DE LA PLANTE

La survie du céanothe dépend exclusivement de ses conditions de plantation. Le passage du premier hiver sera généralement décisif.

La plantation se fera soit à l’automne en octobre-novembre soit en début de printemps en avril-mai.

4.1 La plantation en terre

La plupart des céanothes achetés seront plantés en pleine terre. Choisissez un emplacement en plein soleil et dans un endroit abrité des vents froids. Une plantation au bord d’un mur ensoleillé ou en milieu de massif serait vraiment idéal car il serait protégé. On retrouve également des céanothes dans des haies fleuries variées.

La terre devra être riche si vous voulez une croissance rapide, mais surtout elle devra être drainante. Ces arbustes sont extrêmement sensibles à l’excès d’eau. Les terres lourdes et argileuses sont à proscrire. Si tel est le cas il faudra absolument l’alléger avec du compost, du terreau ou encore de la tourbe. Ne laissez que la moitié de la terre d’origine argileuse grand maximum pour le planter.

Un lit de billes d’argiles au fond du trou serait un plus, il absorberait les surplus d’eau stagnante.

4.2 La plantation en pot

La plantation en pot est tout à fait possible puisque les céanothes n’ont pas un fort développement racinaire.

Il faudra planter dans un pot de minimum 50 cm x 50 cm.

Utilisez un pot large pour la variété rampante et un pot plus haut pour les variétés arbustives.

Il est conseillé de planter dans un pot en plastique ou encore en fibre car ils seront résistants au gel et éviteront au substrat de sécher.

Dans un premier temps assurez-vous que celui-ci est percé au fond afin d’évacuer l’eau.

Une couche de billes d’argiles à hauteur de 5 cm au fond serait l’idéal.

Rempotez ensuite à l’aide de terreau plantation et de terre végétale (ou terre de jardin) à hauteur de 50% chacune.

Il est conseillé lors du rempotage de fertiliser la terre, en mélangeant également du fumier de cheval décomposé, de l’or brun, d’autres engrais organiques ou engrais solides spécial arbustes fleuris.

Un petit paillage sur le dessus (organique ou végétal) gardera l’humidité de la terre et donnera un effet visuel remarquable.

4.3 La taille

Encore un avantage pour cet arbuste, il ne requiert pas de taille particulière ! Les seules tailles se feront pour corriger une forme disgracieuse.

Une légère taille chaque année est malgré tout possible si vous voulez garder un arbuste compact avec une forme bien choisie (en boule par exemple).

Après certains hivers plus sévères il est probable que les extrémités des branches brûlent. Il faudra donc les tailler pour que de nouvelles feuilles sortent.

4.4 L'entretien au cours de l'année

Hormis l’arrosage suivi et régulier les deux premières années, il n’y a strictement rien d’autre à faire au niveau de l’entretien de la plante.

LES MALADIES-PARASITES :

Les céanothes sont des arbustes très résistants aux maladies et ravageurs, cela leur donne encore un avantage sur d’autres arbustes du jardin.

Il se peut que l’oïdium se développe sur les feuilles (film blanc et duveteux principalement sur les jeunes pousses) mais c’est assez rare. L’oïdium se développe dans les endroits confinés, humides et mal ensoleillés. Avec ces conditions il est même rare d’avoir une belle floraison.

4.5 La multiplication

La multiplication se fait en août pour les variétés persistantes. Prélevez un morceau de branche semi-lignifié de l’année. Replantez-le dans du terreau semis, à la chaleur mais à l’abris du soleil direct. Arrosez aussitôt.

Si vous craignez de ne pas réussir votre bouturage il est également possible de faire du marcottage. Il se fera à la même époque en couchant simplement une branche sur de la terre et en la maintenant à l’aide de quelque chose de lourd. Vous obtiendrez un pied identique au pied mère.

4.6 La protection l'hiver

Les céanothes persistants sont assez « frileux ». Lorsque les températures descendent fortement et que les vents froids se renforcent il peut s’avérer nécessaire de poser un voile d’hivernage autour de la plante. Cette solution ne sera que provisoire et le voile devra être retiré dès que les températures redeviennent plus clémentes. Une atmosphère fermée et confinée à long terme pourrait favoriser le développement de maladies.

Les sujets mis en pot sont particulièrement vulnérables au froid puisque leurs racines sont directement au contact du froid. Protégez l’intégralité de la plante y compris le pot avec le voile. Vous pouvez également rajouter une couche de paille entre le pot et le voile.

4.7 Les associations

La couleur bleue intense se marie très bien avec les feuillages dorés d’autres plantes, voire même à des floraisons jaunes.

La couleur bleue a le sérieux avantage de se marier avec n’importe quelle autre couleur.

Notre Boutique en ligne