Le Davidia est un arbre qui peut tout à fait passer inaperçu lorsqu’il est en feuilles, mais qui en étonnera plus d'un au moment de sa floraison. Rustique, il n’est pourtant pas connu du grand public et c’est pour cette raison qu’il est difficile de l’observer dans les jardins.

1. DESCRIPTION

Originaire de Chine, l’arbre aux mouchoirs ou Davidia involucrata est une plante de la famille des Nyssacées, tout comme le Nyssa sylvatica aux couleurs automnales absolument somptueuses.

Photo supplémentaire 2

Ce nom vernaculaire ‘d’arbre aux mouchoirs’ vient de son étrange floraison. Chaque fleur forme une véritable boule d’étamines (organe produisant le pollen) et est accompagnée d’une très grande bractée et d’une plus petite. Ces bractées blanches sont à mi-chemin entre une feuille et un pétale, elles sont donc toujours rattachées à la floraison et ont une durée de vie bien plus importante qu’un pétale ne pourrait avoir. Leur couleur blanche et leur répartition sur l’ensemble des branches donne l’impression que des centaines de mouchoirs ont été suspendus à ces dernières.

Photo 3 bis

Le seul inconvénient est que vous ne pourrez voir ces curieuses floraisons que sur des sujets âgés de plus de 10 ans ! Des fruits verts, puis bruns, d’une grosseur similaire à des cerises suivent ensuite cette floraison.

À savoir : Il est possible de semer l’arbre aux mouchoirs à partir du fruit entier. Néanmoins, pour réussir, le froid sera indispensable et la germination pourra prendre jusqu’à 3 ans !

Photo 4

Son feuillage est plutôt simple tout en étant finement dessiné et légèrement duveteux sur le dessous. Sa forme est ovale, finement découpée et aux nervures très apparentes. De couleur verte, il prend parfois des teintes légèrement pourprées puis jaune orangé en automne avant de chuter.

Le port de l’arbre est quant à lui plutôt arrondi tout en étant légèrement évasé. Il culminera facilement à plus de 10 mètres à l’âge adulte, par autant d’envergure. Cependant, vous devrez patienter un certain temps avant de le voir culminer à cette taille car sa croissance n’est pas des plus rapides.

2. L'ACHAT

En magasin, vous pourrez trouver des sujets bien souvent inférieurs à 2 m. Ils seront présents en rayon toute l’année, en compagnie des arbres ou des plantes originales.

Tous seront en pots, car ils sont assez peu démocratisés pour être proposés en racines nues. Leur prix n’est pas parmi les plus bas, comparativement à d’autres arbres, puisque leur croissance n’est pas très rapide, et nécessite donc plus d’années de culture et plus d’entretien chez le producteur.

Il n’existe qu’une seule espèce (involucrata), mais plusieurs variétés très difficiles à trouver, que vous ne verrez certainement pas en rayon pour cette même raison. Il existe :

- Davidia involucrata ‘sonoma’ : il fleurit dès son plus jeune âge.

- Davidia involucrata ‘lady sunshine’ : ses feuilles sont vertes et très largement bordées de jaune crème.

À savoir : La variété ‘vilmoriana’ est quant à elle, assez courante et n’a de différence avec l’espèce type que la couleur de ses feuilles, plus pâles et l’absence de pilosité en dessous.

3. LA PLANTATION

3.1. Ses exigences

Photo 5

Pour vous offrir le meilleur de lui-même, le Davidia demande quelques exigences parmi les suivantes :

- Le sol : Ne plantez pas l’arbre aux mouchoirs n’importe où, car s’il ne se plaît pas, il pourra s’avérer décevant. Réservez-lui un coin où le sol est profond, léger, frais, pas trop humide et surtout riche, pour lui garantir une croissance optimale. Une présence de calcaire n’est pas très grave, car il pourra très facilement la tolérer.

- L’exposition : Le soleil ou la mi-ombre lui conviendront parfaitement mais évitez des ambiances trop chaudes. Il en est de même pour les courants d’air trop froid ou les vents forts, même si leur rusticité est d’environ -20°C. Vous l’aurez sans doute compris, le Davidia affectionne les expositions confinées, humides mais pas trop chaudes. C’est pour cette raison qu’il pousse particulièrement bien en Normandie (par exemple).

3.2. Sa mise en terre

Une fois toutes les conditions réunies, il ne vous reste plus qu’à vous atteler à la tâche. Pour cela, choisissez l’automne, l’hiver (hors période de gel) ou le début du printemps pour le planter.

Avant la plantation, trempez sa motte dans une bassine d’eau à température ambiance durant environ 15 minutes de manière à ce qu’elle s’imbibe bien. Votre trou devra toujours être d’au moins 3 fois le volume de cette motte, autant en largeur qu’en profondeur dans le but d’ameublir votre terre et si besoin de l’enrichir ou la drainer. Prévoyez systématiquement un tuteurage si votre sujet fait plus d’un mètre de hauteur. Celui-ci permettra à l’arbre de s’enraciner convenablement tout en restant droit. Il pourra ensuite être retiré après 2 ans pour que l’arbre ne se fragilise pas à cause d’un maintien permanent.

Pour terminer votre plantation, épandez un paillis organique comme de la paillette de chanvre, qui gardera son pied au frais, tout en enrichissant le sol en matière organique.

4. L'ENTRETIEN

Photo 6

Peu exigeant s’il a été planté dans les bonnes conditions, le Davidia s’entretiendra comme n’importe quel autre arbre, en suivant ces quelques règles de base :

- L’arrosage : se fait après la plantation et durant le premier printemps, pour permettre à l’arbre de s’enraciner facilement, sans chercher constamment de l’eau. Pour un enracinement de bonne qualité, donc en profondeur, préférez des arrosages abondants mais espacés, plutôt que réguliers et en petite quantité.

- La fertilisation : elle doit être abondante, au moins deux fois par an à l’aide d’un fertilisant organique sous forme de liquide ou en granulés. Ce, en n’oubliant pas que l’arbre aux mouchoirs à une préférence pour les sols riches. Cette fertilisation permet donc à votre sol de ne pas s’appauvrir et d’accompagner généreusement l’arbre dans sa croissance.

- La tailleelle se pratiquera uniquement si cela est nécessaire, car le port de l’arbre est tout à fait gracieux sans avoir besoin de le tailler sans cesse. Vous pouvez néanmoins le former durant les 3 premières années de sa vie, afin de dégager de belles branches charpentières, proportionnées et vigoureuses. Ensuite, contentez-vous d’éliminer le bois mort, les branches qui se croiseraient ou encore celles blessées. A l’inverse, ne le taillez jamais à l’excès pour essayer de le maintenir dans un volume qui ne serait pas le sien. Si tel est votre souhait, choisissez une autre espèce d’arbre.

5. L’UTILISATION AU JARDIN

Photo 7

Vous l’aurez sans doute compris, l’arbre aux mouchoirs est un arbre que l’on doit pouvoir regarder et admirer lors de sa floraison. Veillez tout de même à respecter ses exigences en termes de courant d’air et d’ensoleillement. C’est pour cela que la Davidia ne sera pas un très bon choix si votre jardin est vierge d’autres plantes ou en plein vent. Préférez-donc un jardin déjà planté de grands arbres ou très bien abrité des vents.

Il pourra ainsi prendre place autant isolé qu’en massif, tant qu’il est soigné et accompagné par des plantes peu volumineuses.

Photo 8

Pour cela, votre choix pourra se tourner vers des plantes acidophiles, ce qui ne le gêne en aucun point. Choisissez par exemple Azalées, Rhododendrons, Pieris, Leucothoe ou encore Corylopsis. D’autres arbustes plus conventionnels et non acidophiles peuvent aussi s’envisager comme les Osmanthes, Aronia, Spirées, Fusains ou Iteas. Pour ce qui est des vivaces, la liste est d’autant lplus longue cependant il sera préférable d’opter pour des plantes d’ombres, couvre-sol comme les Tiarelles, Pachysandra, Epimediums, Hellebores, Pulmonaires ou encore Hostas.

Notre Boutique en ligne

  • Escargot "grand modèle" - DESJARDINS

    89,99 €

  • Oie en fibre à poser - DESJARDINS

    29,99 €

  • Coq en fibre à poser - DESJARDINS

    29,99 €

  • Poule en fibre à poser - DESJARDINS

    19,99 €

  • Grenouille en fibre à poser - DESJARDINS

    34,99 €

  • Oiseaux en fibre à poser - DESJARDINS

    24,99 €

  • Tortue "petit-modèle" - DESJARDINS

    19,99 €

  • Tortue "grand-modèle" - DESJARDINS

    39,99 €

  • Mouton couché "grand modèle" - DESJARDINS

    119,99 €

  • Escargot "couché" - DESJARDINS

    54,99 €