Nom scientifique : Cairina moschata
Nom commun : Canard de Barbarie
Famille : Anatidae
Origine : Amérique du sud
Taille : 70 à 80 cm
Poids en élevage : Mâle 4 à 5 kg / Femelle 2 à 3 kg

1. SES CARACTERISTIQUES

Le canard de Barbarie est aussi connu sous le nom de canard musqué, à cause de son odeur musquée. Il possède une glande à musc qui a longtemps fait croire qu’il était immangeable.

Originaire d’Amérique du sud - il aurait été introduit en Europe par Christophe Colomb - il s’est très bien adapté au climat européen et supporte des hivers allant jusque -10/-12°C. Hybridé, par des croisements réalisés pour l’ornement ou la gastronomie, le canard de Barbarie a des racines de colvert, mais il est facilement 2 à 3 fois plus gros, et avec un plumage assez différent.

C’est l’un des canards que l’on retrouve le plus fréquemment dans l’élevage (fermes...), car il est excellent pour la production de chair et de foie, avec des qualités gustatives exceptionnelles.

Le canard de Barbarie présente un plumage le plus souvent noir et blanc ou blanc, mais il pourra aussi avoir un plumage panaché ou de toutes sortes de couleurs (bleu, gris, noir, rouge...).

Assez gros, son poids ne l’empêchera guère de voler, il faudra alors lui couper le bout des plumes de ses ailes afin de le garder dans votre enclos. Il dispose également de pattes palmées pourvues de griffes, qui lui permettent de se percher et de s’agripper facilement.

Canard de barbarie 10_HD

Le mâle est facilement reconnaissable par ses excroissances de peau rouge vif - appelées caroncules - qui recouvrent ses yeux et son bec, que la femelle ne présente pas. Le mâle est également identifiable grâce à son poids, beaucoup plus gros que la femelle, ou son comportement : il est capable de pousser un petit soufflement, alors que la femelle est totalement muette. Il ne sera pas rare de voir votre femelle parader, elle se dressera alors fièrement et étirera ses ailes de façon très coquette.

Canard de barbarie 7_HD

Concernant son caractère, le canard de Barbarie est un animal assez affectueux que l’on peut toucher et qui se laisse très facilement apprivoiser. Le mâle peut toutefois se montrer un peu agressif avec les canetons, il vous faudra donc les séparer quelques temps.

A noter, lorsqu’il est en colère, ses plumes ses dressent sur le dessus de sa tête, formant une houppe.

2. SON ALIMENTATION

Le canard de Barbarie est un canard omnivore, très gourmand, son alimentation sera donc variée :

- du grain : blé ou maïs, granulés pour canard

- de la verdure : herbe ou salade

- des petits insectes : mouches, vers de terre...

- des petits poissons, petits amphibiens, petits reptiles...

- des épluchures et restes de légumes/fruits, riz, pain...

Concernant les canetons, nourrissez-les avec des granulés spécial démarrage ou bien du pain trempé dans de l’eau avec de la farine.

muscovy while eating food

3. SA REPRODUCTION

Le canard de Barbarie est l’un des meilleurs canards en terme de rendements. La femelle est capable de mener à terme des naissances plusieurs fois dans l’année...et pour environ 12 à 20 œufs à chaque fois. La ponte se fera entre janvier et septembre, mais la période la plus adaptée sera de mi-avril à mi-mai. Nous vous conseillons de mettre un mâle pour 3 à 5 canes.

Canard de barbarie 8_HD

 Küken der Hausente oder Warzenente, ducklings of muscovy duck
Une fois les œufs pondus, il faudra patienter 34 à 38 jours pour voir les voir éclore. La femelle va alors les couver jours et nuits - le plus souvent dans une endroit étroit et assez sombre, ne quittant son nid que pour boire, manger et faire ses besoins, quelques minutes par jour. Il faut alors surveiller qu’elle ne s’épuise pas et qu’elle veille à bien s’alimenter, quitte à lui donner sa nourriture à côté de son nid.

Les canetons peuvent mettre presque 24 heures pour réussir à percer leur coquille. Nidifuges, ils quittent le nid aussitôt nés, et se nourrissent seuls en suivant leur mère comme un ombre et en reproduisant le moindre de ses gestes. La cane de Barbarie est une excellente mère, elle protège ses canetons des prédateurs et leur apporte sa chaleur corporelle, afin de les maintenir à une température qu’ils n’arriveraient pas à atteindre seuls.

A la naissance, les canetons sont couvert d’un duvet doux et soyeux, jaune ou jaune/brun. Vers un mois, leurs premières plumes apparaissent et commencent à recouvrir leur corps, la caroncule apparaitra quant à elle progressivement.

Vers 45 à 60 jours, ils deviennent adultes et se détachent de leur mère. Les femelles seront à même de se reproduire et couver à leur tour vers l’âge de un an.

4. SON HABITAT

Le canard de Barbarie peut aisément être introduit en basse-cour, il demandera par contre un espace assez grand en fonction du nombre de ses occupants, car dans un enclos trop étroit il aura tendance à se battre. Il s’entend avec toutes sortes d’animaux sans soucis : poules, oies, chèvres, ânes, cochons…

Si vous avez des renards ou des fouines dans votre région, nous vous conseillons de les rentrer dans un poulailler le soir.

Warzenente mit K¸ken, muscovy duck with ducklings The male musk duck (Carina moschata), awash in water-5.

Pour le point d’eau, une petite mare leur sera amplement suffisante, 4/5 m2 environ. Ils pourront s’y tremper plusieurs fois par jour, ils adorent ça.

5. UNE STAR DE LA GASTRONOMIE...ET DE L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE

Si vous souhaitez élever des canards dans l’optique de les manger, le canard de Barbarie est le meilleur de tous points de vues. Il est reconnu comme étant une espèce très appréciée pour sa chair et son foie. Mais pour obtenir la star des assiettes, le mulard, il vous faudra faire un croisement entre le Pekin et le Kaki-Campbell.

Environ 200 000 tonnes de canards de barbarie sont mangées chaque année... !

Autre particularité, et bien plus étonnante, le canard de Barbarie est un incontournable du côté pharmaceutique. Le foie et le cœur du canard de Barbarie contiendraient de l’oscillocoque, un microbe du virus grippal. Le médicament homéopathique mondialement connu «Oscillococcinum» utilise donc les abats du canard de barbarie pour sa composition. Etonnant non ?

Notre Boutique en ligne

  • Enclos - marron - DESJARDINS

    49,99 € 59,99 €

  • Enclos - gris/blanc - DESJARDINS

    49,99 € 59,99 €

  • Clapier - gris/blanc - DESJARDINS

    79,99 € 99,99 €

  • Clapier - gris/blanc - DESJARDINS

    129,99 € 149,99 €

  • Clapier - marron - DESJARDINS

    129,99 € 149,99 €

  • Poulailler en bois - 122 x 62 x 93 cm - gris/blanc - DESJARDINS

    129,99 € 149,99 €

  • Poulailler en bois - 122 x 62 x 93 cm - marron - DESJARDINS

    129,99 € 149,99 €

  • Poulailler en bois - 190 x 71 x 113 cm - gris/blanc - DESJARDINS

    169,99 € 199,99 €

  • Poulailler en bois - 111 x 189 x 100 cm - marron - DESJARDINS

    219,00 € 249,00 €

  • Poulailler en bois - 111 x 189 x 100 cm - gris/blanc - DESJARDINS

    219,00 € 249,00 €