Nom Latin : Ipomea batatas

Famille :  convolvulacées

La patate douce est un légume que l’on rencontre de plus en plus fréquemment sur les étales du maraîcher. Elle devient très à la mode grâce à son goût sucré et son nom exotique.

Souvent apparenté à la pomme de terre (solanacées), la patate douce n’en a pourtant que la forme ; elles n’appartiennent pas à la même famille. La patate douce fait partie des convolvulacées, comme le liseron et se rapproche plus de la carotte grâce à son goût sucré.

1. SES CARACTERISTIQUES

La patate douce est une plante tropicale qui aime les climats chauds. Elle est très cultivée en Asie, en Amérique du Sud et aux Etats unis. Depuis peu, elle s’est beaucoup implantée en Espagne puis en France. C’est une plante annuelle rampante, au feuillage en forme de cœur vert clair ou vert foncé. Les patates douces sont cultivées pour leur tubercule comestible.

Cette plante possède de longues tiges pouvant atteindre 3 m de long, assez fines et peu volubiles.

La fleur ressemble beaucoup à celle du liseron, et n’est visible que dans les régions chaudes. En France, au dessus de la Loire, il est assez difficile d’en apercevoir. Les tubercules sont assez nombreux, de forme allongée et de tailles différentes. La chair peut être différente selon les variétés ; elle peut être jaune, orange, rouge, violette ou blanche. Les jeunes feuilles fines peuvent aussi être consommées comme des épinards.

L’ipomée peut également être ornementale, c’est d’ailleurs celle-ci que vous retrouverez le plus fréquemment dans votre jardinerie avec son beau feuillage coloré et ses fleurs bleu/violet.

2. LES PRINCIPALES VARIETES

En France, les 3 variétés commercialisées les plus adaptées à notre climat sont les suivantes :

  • Bonita: patate à chair blanche, précoce qui a un bon rendement. Gros tubercules.
  • Murasaki: patate à chair blanche également, goût léger de noisette. Gros tubercules, peu sucrés.
  • Evangeline: patate à chair orange et très sucrée.

3. L’ACHAT

Il est possible de garder des tubercules d’une année sur l’autre afin de faire sa propre culture. Idéalement gardez les plus petits qui seront plus faciles à manipuler. La plantation en pleine terre se fait vers la fin mai en France, lorsque le sol se réchauffe et qu’il n’y a plus de gelées. La plante est particulièrement sensible au froid. Dans notre pays, le nombre de jours « chauds » dans l’année est assez restreint comparé aux pays tropicaux. Dès la fin mai il faut donc planter la patate à un stade plus avancé que celui du tubercule. La germination est longue et les premières feuilles pourraient n’apparaître qu’en juillet ! Pour cela il est préférable de faire germer le tubercule à l’abri dans un endroit tempéré. Il produira alors des racines et des feuilles au mois de mai.

Il vous suffira donc de vous munir d’un récipient dans lequel vous ajouterez seulement de l’eau. Il ne faut pas l’immerger entièrement, vous pouvez vous aider de cures-dents pour vous aider à le maintenir.

Les racines sont assez longues à apparaître et peuvent prendre plusieurs semaines. Il en est de même pour les feuilles. Il est possible que sur le même tubercule, plusieurs départs de feuilles se fassent à des endroits différents. Coupez à l’aide d’un couteau en autant de morceaux qu’il y a de jeunes pousses.

Mais si vous ne désirez pas vous aventurer dans cette expérience, sachez qu’il est possible d’acheter dans votre jardinerie dès le mois de mars un tubercule dans un sachet. (au même moment que les pommes de terre).

En mai, il est possible, mais plus rare, de la trouver en godet, déjà en feuille, prêt à planter.

4. LA CULTURE DE LA PLANTE

4.1. La plantation

La plantation en terre :

C’est bien sûr la plus recommandée concernant les variétés à consommer.

Cette plante aime les sols profonds, riches et frais. C’est pour cela qu’il est possible de la cultiver dans de nombreuses régions de France. Quant au climat, il faut de préférence qu’il soit chaud. Si ce n’est pas le cas, la production sera réduite mais quand même possible.

Pour ceux qui possèdent un été « court », il est recommandé de planter dans une serre.

La plantation ressemble beaucoup à celle des pommes de terre. En effet les plants doivent être buttés. 20 cm de hauteur suffisent, et l’espacement entre chaque plant devra être d’au moins

40 cm car la partie aérienne prend beaucoup de place.

Pour les petits jardins, il est possible de palisser en hauteur les tiges de la plante et laisser ainsi de la place au sol pour les autres cultures avoisinantes.

La plantation en pot :

Elle est déconseillée car cette plante déteste la sécheresse. Il faut avoir un arrosage régulier tout au long de l’été. L’humidité est bien mieux régulée en pleine terre. De plus les variétés consommables peuvent atteindre plusieurs mètres ce qui donnerait un aspect visuel disgracieux. A contrario, il existe des variétés ornementales adaptées aux pots et jardinières, utilisées en tant que plantes fleuries retombantes ou grimpantes.

4.2. La taille

Aucune taille n’est à faire sur cette plante. Elle a besoin de s’épanouir un maximum.

5. LES MALADIES ET PARASITES

Les patates douces sont peu sensibles aux maladies. Dans des atmosphères confinées telles que des serres, il faudra faire attention aux piqures d’acariens qui peuvent décolorer les feuilles et faire baisser la production.

6. LA RÉCOLTE

Elle se fait après la floraison dans les régions très chaudes. En France, elle se fera avant les gelées, fin octobre début novembre quand les feuilles commencent à jaunir.

Choisissez une semaine ensoleillée où le sol sera bien essuyé. En début de semaine coupez les tiges et jetez-les. Le soleil fera sécher d’avantage la terre et permettra aux patates de finir de mûrir. En fin de semaine, arrachez-les avec une fourche-bêche. Laissez-les sécher dehors une journée, vous pourrez mieux les brosser ensuite.

La conservation sera la même que pour des pommes de terre, dans un endroit frais et ventilé. 

Notre Boutique en ligne

  • Barbecue gaz "Genesis II LX S-440 GBS" inox - WEBER

    2 299,00 € 2 499,00 €

  • Ensemble "Liverpool" gris anthracite 1 table + 8 fauteuils - DESJARDINS

    2 199,00 € 2 698,92 €

  • Ensemble "Liverpool" marron 1 table + 8 fauteuils - DESJARDINS

    2 199,00 € 2 698,92 €

  • Pack barbecue gaz "Genesis II LX E-440 GBS" noir + thermomètre iGrill 3 - WEBER

    2 099,00 € 2 299,00 €

  • Barbecue gaz "Genesis II LX E-440 GBS" noir - WEBER

    2 099,00 € 2 299,00 €

  • Barbecue gaz "LEX 730" inox - NAPOLEON

    1 999,00 € 2 399,00 €

  • Pack barbecue gaz "Genesis II LX S-340 GBS" inox + plancha + housse - WEBER

    1 999,00 € 2 235,98 €

  • Ensemble "Cardiff" gris anthracite 1 table extensible + 8 fauteuils - DESJARDINS

    1 999,00 € 2 698,92 €

  • Ensemble "Cardiff" marron 1 table extensible + 8 fauteuils - DESJARDINS

    1 999,00 € 2 698,92 €

  • Barbecue gaz "Genesis II LX S-340 GBS" inox - WEBER

    1 849,00 € 1 999,00 €