Vous venez d’avoir une serre et vous ne savez pas trop quoi y mettre...

La culture en serre est assez particulière, surtout lorsque l’on a déjà un jardin potager en extérieur et que l’on veut produire davantage de fruits et légumes.

Cultiver sous tunnel est bien différent, c’est pourquoi il ne faut pas du tout se référer à ce que l’on peut pratiquer à l’air libre.

Les dates de plantation et de récoltes seront décalées. De plus, certains fruits et légumes ne supportent pas l’atmosphère des serres…

La plupart des tunnels chez les particuliers ne dépassent pas 10-15 m2. Il est donc compliqué de planter plusieurs fruits ou légumes différents en même temps.

1. OPTIMISER L'ESPACE DANS MA SERRE

La plupart des tunnels chez les particuliers ne dépassent pas 10-15 m2. Il est donc compliqué de planter plusieurs fruits ou légumes différents en même temps.

Tous ne pousseront pas de la même façon, les tomates pousseront en hauteur alors que les melons, fraisiers par exemple seront des couvre-sols. Il est donc possible (et nécessaire !) d’organiser des strates, parfois même de tendre des fils à l’intérieur afin de faire courir dessus à 50 cm de hauteur certaines plantes comme le concombre afin qu’ils ne prennent pas de place au sol.

Le système racinaire de tous ces végétaux est moindre, il est donc tout à fait possible d’intercaler les végétaux à faible distance les uns des autres.

2. CULTIVER

2.1. Cultiver de Janvier à Février

Profitez de l’hiver et donc de la saison morte pour fertiliser et amender votre terre. Le travail et l’enrichissement du sol vous garantiront de bons rendements. Pensez à bien aérer et retourner votre terre.

Si vous souhaitez mettre des melons vous pouvez en profiter pour bâcher le sol sur une partie de votre surface. En effet les melons aiment être isolés de la terre.

Seules les salades d’hiver pourront être plantées à cette époque car elles ne craignent pas le froid.

Il se peut qu’il gèle à l’intérieur de votre serre, surtout lorsque les températures extérieures descendent en dessous de -3 °C. C’est pour cela qu’avant le mois de mars il est difficile de cultiver, la terre est trop froide et l’atmosphère aussi.

Dès que les températures se réchauffent et que les jours rallongent vous pouvez commencer les premiers semis ou plantations…

2.2. Cultiver de Mars à Avril

Les semis : les premiers semis sont réalisables si votre serre est abritée des vents froids. La plupart des graines ont besoin de 12-14 °C pour pouvoir germer. Il est possible d’atteindre ces températures certains après midi de mars. Les semis de vos légumes (salades, courges, tomates…), aromatiques ou encore de fleurs à repiquer peuvent commencer. Semez en godets car la pleine terre n’atteindra surement pas ces températures.

Laissez vos semis au milieu de la serre c’est à cet endroit qu’il fera le plus chaud et qu’il y aura le moins d’écart de température.

Les plantations : Les plantations de pommes de terre ouvriront le bal pour la saison de plantation. Le but étant d’avoir de la pomme de terre nouvelle, c’est-à-dire du jeune plant précoce. Nous vous conseillons de ne pas les planter avant mars. Les jeunes pousses sont particulièrement vulnérables au froid.

Mi-avril, vous pouvez planter vos tomates, melons, concombres, aubergines, poivrons, piments à leur place définitive dans la serre. Évitez les courges qui ne supporteront pas les fortes chaleurs en été.

Vous pourrez aussi planter les aromatiques annuelles comme le basilic, la coriandre, aneth qui aiment la chaleur pour se développer.

2.3. Cultiver de Mai à Août

Les semis : il est encore possible de réaliser ses semis en mai, notamment pour les salades et aromatiques afin d’effectuer un renouvellement. Vous pouvez le faire directement en pleine terre si vous voulez.

ATTENTION : à partir de mai/juin, il peut facilement faire très chaud dans la serre et il est nécessaire d’ouvrir les portes, surtout en milieu de journée.

Si vous venez de faire vos semis, il est important de les protéger avec un petit filet ou un petit voile car les oiseaux entrent dans la serre et adorent manger les jeunes plantules qui sortent à peine de terre.

Les plantations : Vous pouvez planter vos plants potagers jusqu’en juin, après il sera trop tard. Vous ne récolterez que peu de fruits et légumes car trop jeunes ils n’auront pas le temps de fructifier en été.

Pour vos tomates il est conseillé de faire deux passes de plantations à un mois voire un mois et demi d’intervalle afin d’étaler les récoltes (mai et juin)

À partir de juin cessez la plantation des salades sous la serre car la hausse des températures va les faire monter en graine avant qu’elles ne grossissent.

Faites simplement les semis sous le tunnel puis repiquez-les en extérieur.

Astuces de plantation :

Plantez au bord de l’allée centrale vos pieds de tomates alignés sur une seule ligne. C’est à cet endroit que la serre est la plus haute. Attachez-les au pied avec une ficelle que vous tendrez et attacherez vers le haut.

Faites une deuxième ligne assez rapprochée dans laquelle vous planterez des choses plus basses comme les poivrons, piments, aubergines… Entre deux au pied plantez les rampants comme les melons ou concombres qui zigzagueront entre toutes les plantes de la serre sans pour autant leur faire du tort.

2.4. Cultiver de Septembre à Décembre

À partir de septembre, l’intensité des journées diminue, la croissance des plantes ralentit et vous récoltez de moins en moins dans votre serre…

Les dernières plantations seront celles de vos salades d’été !

La mâche pourra être semée jusqu’en novembre selon la région, il est conseillé de faire plusieurs passes de semis à 2/3 semaines d’intervalle à partir de début septembre jusqu’à début novembre.

Mais l’automne c’est surtout la période de plantation pour les végétaux vivaces… ceux qui resteront en place plusieurs années sous votre tunnel.

Les fraisiers pourront être installés, choisissez différentes variétés plus ou moins précoces pour étaler la fructification.

Le thym aime la chaleur pour prospérer (même s’il ne gèle pas en extérieur), il tiendra très bien à l’intérieur de votre serre, comme le romarin.

Pour les serres de très grande taille il est également possible de planter des vignes. Ses longues lianes auront besoin d’espace pour s’épanouir. Il sera également nécessaire de les tuteurer.

3. SURVEILLER LES MALADIES ET RAVAGEURS

Le climat particulier qui règne sous une serre est propice au développement de certaine maladies et à la prolifération de certains insectes.

Au niveau des maladies, la plus courante est très certainement l’oïdium. Ce champignon englobe l’intégralité de la feuille et se présente sous la forme d’un duvet blanc. Une atmosphère chaude et humide est propice à son développement. Ventilez au maximum votre serre et n’arrosez jamais les feuilles mais plutôt le pied.

Le mildiou et la rouille (moins répandus) se développent sous les mêmes conditions.

Pour ce qui est des ravageurs on parlera principalement du puceron, friands de vos concombres, melons et fraisiers ! Les feuilles se roulent et les fruits n’arrivent pas à maturité. Plantez à proximité des œillets d’Inde qui sont un répulsif naturel.

Les rongeurs feront leur apparition en été pour savourer vos délicieux melons tout juste arrivés à maturité. Installez des pièges sous peine de ne manger aucun de leurs fruits !

Les fourmis en début de printemps se régaleront avec vos premières fraises car à cette époque elles ne trouveront pas beaucoup d’autres fruits dans votre jardin. En été, elles les délaisseront pour autre chose.

Il est très important de regarder la notice d’utilisation des insecticides et fongicides que vous achèterez en commerce.

La période de rémanence est à prendre en compte (période pendant laquelle le produit reste efficace sur la plante), car les fruits et légumes devront être consommés.

4.LISTE DES PRINCIPAUX VEGETAUX COMESTIBLES CULTIVABLES

Notre Boutique en ligne

  • Fontaine - DESJARDINS

    1 599,00 €