De nos jours, le développement durable est dans tous les esprits, et les techniques de jardinage biologique, ou du moins plus naturelles, se mettent en marche. Lorsque l’on parle de jardinage bio, on évoque bien entendu le principe de biodiversité et d’insectes auxiliaires. Pour les attirer et les garder dans son jardin, l’hôtel à insectes est un des nombreux moyens existant, qui offre de bons résultats tout en apportant une petite touche de déco dans le jardin.

1. POURQUOI ATTIRER LES INSECTES DANS SON JARDIN ?

Avant toute chose, il faut bien faire la différence entre les insectes auxiliaires et les ravageurs. Ceux du premier groupe sont utiles au jardin, autant pour la pollinisation que pour le contrôle des populations du deuxième groupe dont ils se nourrissent, les ravageurs. Ils s’en prennent bien souvent aux végétaux, les affaiblissent en s’en nourrissant, mais leur présence n’est pas pour autant à éradiquer complètement car les auxiliaires n’auraient à leur tour plus de nourriture et le jardin, plus aucun sens. Le tout se résume en un équilibre des deux groupes de manière à ce que la régulation des insectes ravageurs se fasse naturellement, car c’est aussi ça la nature.

Photo-1

Chaque auxiliaire lutte contre un type précis de ravageur précis, le fait d’avoir une population d’insecte la plus large possible permet de créer naturellement cet équilibre. Ici, la Coccinelle mange le puceron !Photo-2

Photo-3

Lorsque cet équilibre marche, l’homme n’a plus besoin d’intervenir à l’aide de produits insecticides plus ou moins chimiques, et lui permettent d’économiser non seulement de l’argent mais aussi du temps, les Insectes auxiliaires travaillent pour lui !

2. QUELS SONT LES PRINCIPAUX INSECTES A ATTIRER ?

Enumérer tous les insectes auxiliaires du jardin pourrait être très long, c’est pourquoi nous allons nous intéresser aux plus courants et au plus utiles, mais aussi à ceux pouvant se loger facilement dans votre hôtel à insectes.

tab_HOTEL-INSECTES

3. OÙ PLACER SON HÔTEL A INSECTES ?

L’emplacement est essentiel et vous devrez le choisir avant même de le construire car ses dimensions pourront être différentes en fonction de l’espace disponible.

Photo-12

Plusieurs points clés sont à respecter afin qu’il soit le plus attractif possible pour les insectes :

- choisissez un emplacement au cœur des massifs, au sein même d’arbustes et de plantes vivaces très florifères, qui les attireront d’autant plus. La présence de rosiers ou de plantes sensibles aux ravageurs peut aussi être une bonne idée, car les auxiliaires n’auront pas besoin d’aller chercher leur nourriture bien loin. Les plantes autour d’un hôtel à insectes permettent de le positionner dans une ambiance la plus naturelle possible.

- Assurez-lui une protection aux vents dominants et à la pluie, surtout sur la face avant,

- Positionnez-le dans une exposition sud/sud-est pour un ensoleillement maximum surtout en hiver. Toutefois, les ambiances mi-ombragées, abritées par des arbustes caducs, sont préférables pour l’été. L’hiver, ils perdront leurs feuilles et laisseront ainsi passer les rayons du soleil sur la face avant de l’hôtel.

4. LA CONSTRUCTION ET LE REMPLISSAGE

Pour construire un hôtel à insectes, il va falloir consacrer quelques heures de votre temps, non seulement pour la conception mais aussi pour la fabrication des éléments à y insérer. Un minimum d’équipements et de matériel est donc nécessaire.

4.1. Je n’ai pas l’âme d’un bricoleur, puis-je en acheter tout fait ?

L’achat d’un hôtel à insectes est tout à fait possible en magasin. Néanmoins, les modèles proposés ne seront pas de mêmes dimensions que celui que vous pourriez concevoir. Si tel était le cas, son prix serait de toute façon assez élevé comparativement à une fabrication maison. Certains modèles seront même exclusivement réservés à un type d’insectes et d’autres sont même de véritables objets de décoration à part entière.

2images

4.2. Je le construis moi-même.

4.2.1. La charpente

La charpente de l’hôtel n’est pas seulement le toit, mais tout le bardage et les liteaux de maintiens qui lui permettront d’être stable.

Pour la construire, vous aurez besoin des matériaux suivants :

- 4 Liteaux carrés 5x5cm de 1.20m de longueur pour la charpente verticale,

- 8 Liteaux carrés 5x5cm de 1m de longueur pour soutenir les 4 étages en longueur,

- 8 Liteaux carrés 5x5cm de 20 cm de longueur pour soutenir les 4 étages en largeur,

- 1 Liteau carré 5x5cm de 30cm de longueur pour maintenir les deux plans de toit en équerre,

- 2 morceaux de contreplaqué de 1.10x0.3m pour le bardage sur les côtés,

- 2 morceaux de contreplaqué de 90x30 cm pour le toit,

- 4 morceaux de contreplaqué de 1x0.3m pour les 4 étages,

- 6 morceaux de contreplaqué 30x20 cm pour la création des deux boites fermées dans l’hôtel. Servez-vous à la fin des chutes de contreplaqué pour créer une boite sous les combles si vous le souhaitez.

Astuce :

Achetez le bois en plus grande quantité non prédécoupé et faites-le vous-même, vous le payerez nettement moins cher et vous pourrez utiliser les chutes pour décorer le toit, par exemple. De plus, prenez si possible un bois non traité car si celui-ci dégage une odeur de produit chimique, les insectes n’y viendront pas.

- Des vis à bois.

Photo 15

Une fois toutes les fournitures en main, procédez à l’assemblage des parties les unes après les autres. Vous devrez commencer par l’ossature des liteaux carrés afin d’obtenir la charpente dénudée. Ensuite, vissez tous les bardages en contreplaqué autant pour les côtés que pour les étages et le toit. Terminez par l’assemblage des boites intérieures et votre hôtel sera prêt.

Astuce

Avant de le remplir, positionnez-le à l’endroit définitif pour éviter qu’il ne soit trop lourd à transporter. De même, pour un bon maintien, vous pourrez prévoir en plus deux pieux fixés sur les côtés et qui seront enfoncés dans le sol afin d’éviter que l’hôtel ne se renverse avec le vent. Dans notre cas, sa stabilité et son poids ne nécessitent pas ce genre de sécurité.

4.2.2 Bien remplir son hôtel

Le remplissage ne doit pas se faire avec tout ce qui vous tombe sous la main. Le but étant d’attirer le plus large spectre d’espèces d’insectes possible, cela ne peut se faire qu’avec des cachettes qu’ils pourraient naturellement affectionner.

Vous pourrez ainsi le remplir avec les matériaux suivants :

Les tiges creuses

Dans cette catégorie, le choix des végétaux à tiges creuses est assez grand. Utilisez par exemple des cannes de provence, les bambous, voir des gaines en plastique ou encore de la paille. Faites-en des fagots maintenus avec de la cordelette.

Ici, ce sont les abeilles solitaires, syrphes, coccinelles ou forficules qui s’y installeront volontiers.

Les tiges à moelle

Certaines plantes forment des tiges creuses mais remplies d’une sorte de moelle très appréciée par certains insectes comme les coccinelles, syrphes ou forficules qui y passent souvent l’hiver. Les plus connues sont les tiges de sureaux, de rosier ou de framboisier par exemple. Le gros avantage de la moelle est qu’elle leur donne un isolant naturel et qu’ils feront leur nid à la dimension souhaitée en évacuant ou non l’excès de moelle.

Les bûches trouées ou les briques creuses

Même s’il ne s’agit pas des mêmes matériaux, l’avantage est encore une fois la présence de trous. Dans les bûches, confectionnez-les de différentes grosseurs à l’aide d’une perceuse mais ne les transpercez pas de part en part. De même, choisissez des bois durs qui ne gonfleront pas à l’humidité. Le Chêne ou le Hêtre sont par exemple de très bons choix. Les trous seront très appréciés des abeilles solitaires car elles viendront y faire leur nid en les rebouchant avec de l’argile qu’elles prélèveront dans la terre.

De vieilles branches ou morceaux de bûches en décomposition

Ces bois en cours de pourrissement feront venir les insectes xylophages (mangeurs de bois) ainsi que les carabes et lucanes. Ne les percez pas, les insectes xylophages le feront très bien eux-mêmes.

Les pots en terre renversés

Placez çà et là dans l’hôtel, de préférence en bas, des pots en terre cuite de toutes tailles, empilées ou non. Remplissez-les aussi de paille ou de sciure de bois sèche. Ces conditions seront tout à fait attrayantes pour les forficules car la lumière sera absente, même dans la journée, sous ces pots opaques.

La boite à fentes

Dans l’une des boites, percez des fentes horizontales sur une des faces soit avec un scie sauteuse ou si vous êtes habile, une tronçonneuse. Remplissez-la de paille sèche ou bien de foin. Dans cette boite, toutes les conditions seront réunies pour que les chrysopes viennent y trouver le gite.

La boite à bourdons

Réservez la deuxième boite aux bourdons. Ne faites ici qu’un seul trou de 1 cm en haut qui sera complété d’une petite planchette vissée pour qu’ils puissent facilement s’envoler en sortant. Remplissez à nouveau cette boite de paille, préalablement trempée dans la boue puis séchée. Les Bourdons nichant souvent dans la terre, ils apprécieront ces conditions pour recréer leur nid.

S’il vous reste un peu de place après avoir utilisé toutes les techniques précédentes, n’hésitez pas à remplir les trous disponibles avec d’autres matériaux eux aussi utiles. C’est le cas ici de la brande de bruyère ou les pommes de pins.

Attention : Dans notre exemple d’hôtel, vous aurez peut-être constaté que la boite sous le toit ressemble à un nichoir à mésanges. Vous pouvez le faire pour l’esthétisme de l’ensemble, mais faites-en sorte d’y placer un grillage à poule, afin qu’elles ne puissent pas venir y nicher. En effet, si elles venaient s’installer dans l’hôtel, ce serait un véritable génocide pour les insectes y habitant.

Si vous êtes bricoleur, variez les formes et les grandeurs et laissez faire votre imagination ...

Notre Boutique en ligne

  • Tube climat tropical "Repti Glo 5.0" Exo Terra - T8 - 20W/60cm

    16,99 €

  • Tube climat tropical "Repti Glo 5.0" Exo Terra - T8 - 25W/75cm

    26,49 €

  • Tube climat tropical "Repti Glo 5.0" Exo Terra - T8 - 30W/90cm

    26,99 €

  • Tube climat désertique "Repti Glo 10.0" Exo Terra - 15W/45cm

    21,99 €

  • Tube climat désertique "Repti Glo 10.0" Exo Terra - 25W/75cm

    26,49 €

  • Cave à reptile - cachette naturelle "medium" - Exo Terra

    6,99 €

  • Cave à reptile - cachette naturelle "large" - Exo Terra

    14,49 €

  • Amapallo synthétique - Exo Terra - petit modèle

    2,49 €

  • Amapallo synthétique - Exo Terra - moyen modèle

    5,29 €

  • Croton synthétique Exo Terra - grand modèle

    8,09 €