img1


Qui n’a pas rêvé un jour de posséder un magnifique aquarium d’eau de mer, des poissons aux couleurs chatoyantes, bleue, vert, rouge, jaune et des coraux à en faire pâlir plus d’un.

Mais vous n'avez jamais osé sauté le pas, peut-être à cause de beaucoup d'a priori : trop cher, trop difficile à gérer, trop compliqué...

Détrompez-vous, avec un peu d'envie et quelques bons conseils, c'est bien plus simple que cela ! Voici une version simplifiée de la mise en eau d’un bac marin.

1. OU PUIS JE METTRE MON AQUARIUM D EAU DE MER ?

L'emplacement de votre aquarium est très important : choisissez une pièce calme mais ne disposez pas votre aquarium près d'une fenêtre (la luminosité excessive produit des algues) ni près d'un radiateur pour éviter les variations de température. Vous devrez également éviter d'utiliser des parfums d'ambiance, insecticide ou bombes aérosols... surtout si vous optez pour un aquarium d'eau de mer récifal (uniquement à base de coraux, d'invertébrés marins et peu de poissons).

L’essentiel, c'est d'avoir le bon matériel, de bons conseils et un suivi pour recréer le milieu naturel de vos futurs petits habitants.

 

Le choix de votre aquarium : tout dépendra de votre budget et de votre projet. Nano aquarium de 30 jusqu’à 60 litres ou aquarium de taille plus imposante jusqu’à 600 litres, bac ouvert ou fermé sur le dessus...bref ici un large choix est disponible et vous trouverez forcement l’habitat marin que vous cherchez. Petit conseil : plus c’est grand, plus c’est facile.

Voici une liste non exhaustive des produits essentiels :

- Pompe de brassage : elles vont servir à recréer les courants marins.

- Filtre (minimum 3 fois le volume de l’aquarium)

- Système d'éclairage : 10h à 12h00 d'éclairage quotidien + 1 programmateur journalier.

- Chauffage : réglé à 25° /26°C. Attention les coraux supportent mal les hautes températures.

- Ecumeur : il va servir à enlever les protéines de l’eau.

- Sel : lequel choisir ? De préférence riche en calcium, 420 mg étant la norme et en oligoéléments. Attention il existe des sels pour bac avec poissons uniquement. Préféré celui pour poissons et coraux il est très complet et vous apportera de bien meilleurs résultats.

- Densimètre : il en existe des flottants, à aiguille ou bien l’appareil idéal : le réfractomètre. Il sert à mesurer la densité avant l'introduction des pierres vivantes naturelles et des poissons. A utiliser également avant et après chaque renouvellement d'eau.

- Eau osmosée : c’est une eau pure à 99.9 % sans nitrates, ni phosphates et idéale une fois le sel rajouté pour avoir une eau de mer parfaite.

- Bactéries vivantes

- Thermomètre

- Kit de mesure d'eau : acidité (pH), dureté (dKH), nitrites (NO2), nitrates (NO 3) etc…

- Nourriture : pour poissons et pour coraux.

- Pierres vivantes

- Sable de corail ou même sable vivant.

2. LE DEROULEMENT ET LA MISE EN EAU

Mettre de l’eau osmosée dans votre bac et la quantité de sel : soit au départ 35 grammes par litres afin d’avoir une densité entre 1022 et 1023, mesurable à l’aide du densimètre qui vous indiquera si l’eau est assez salée. Attention, il est préférable au démarrage d’avoir une eau peu salée que trop salée. Pour simplifier les choses nous vendons de l’eau de mer toute prête dans notre magasin Desjardins de Montivilliers.

Ensuite pour laisser le temps à l'eau de se stabiliser, faites tourner votre aquarium au moins 10 jours avant d'y ajouter les pierres vivantes. Il faudra en moyenne 10 kg de pierres vivantes par 100 litres d’eau mais on peut aisément selon les dimensions du bac, aller jusqu’à 15 à 18 kg par 100 litres, tout dépend du type de décor que l’on veut créer, ici place à la créativité de chacun.
Les pierres vivantes devront être nettoyées à l’eau de mer et brossées si cela n’a pas déjà été fait par votre magasin. Les pierres vivantes ont un côté pile et un côté face : repérez bien la face qui est exposée à la lumière. C’est facile, elle est recouverte de coraline (corail rose) et d’algues en tout genre, cette partie doit être mise vers la lumière l’autre face abritant aussi des micros organisme doit être mise à l’ombre. Une fois les pierres installées, attendre quelques jours avant de mettre le sable sur le fond de votre aquarium car les sédiments dégagés par les pierres vivantes pourraient le salir. Sachez que pour accélérer le processus de démarrage il vous est possible de mettre du sable vivant. Qu’est ce que c’est ? C’est un sable récolté en milieu naturel ou en culture artificielle. Il a l’énorme avantage d’être ensemencé en micro-organismes détritivores et en bactéries vivantes. Il en conditionné en sac à l’état humide pour une conservation optimale.

Pendant les premières semaines, surveillez bien que le cycle de l'azote (processus de transformation et d'élimination des déchets) se fasse correctement et que la montée de nitrite (NO²) se fasse bien. Attention il peut y avoir parfois deux montées de nitrites. Les nitrites s’analysent facilement à l’aide du test de nitrites ou auprès de nos conseillers en animalerie. Attention les nitrites sont très toxiques, l’introduction à ce moment là de tout être vivant à de grandes chances de courir à sa perte.

Petites infos sur le cycle de l'azote
Le cycle de l'azote (N) est en aquariophilie d'une importance capitale, il provient de toute matière organique en décomposition. Dans un 1er temps, les déchets vont se transformer rapidement en NH3 ou ammonium NH4+ (selon la valeur du Ph), puis en nitrite NO2-(très toxique). D'autres bactéries interviennent à leur tour pour transformer les nitrites NO2- en nitrates NO3-(moins toxiques).En fin de cycle, les nitrates sont éliminés de plusieurs façons : par changement d'eau, assimilés par les végétaux (algues) ou coraux ou bien grâce à des bactéries anaérobies qui les transformeront en azote gazeux qui s'évaporeront. Tout aquarium qui démarre passe impérativement par ce cycle qui dure de 2 à 4 semaines pour l’eau douce. Ceci dit il faudra attendre plus longtemps pour les bacs marins car le cycle est plus long. Généralement 70 jours au complet mais cela est relatif et un aquarium ne faisant pas l’autre. Pour un bac marin, plus on attend et meilleur sera le résultat.

Une fois les pierres vivantes introduites, On ajoute les bactéries vivantes qui vont digérer les nutriments. On éclairera 2 à 3 heures par jour pendant la première quinzaine, ce, afin d’éviter une forte poussée d’algues. On augmentera régulièrement la durée afin d’obtenir 10 à 12 heures d’éclairage au bout d’un mois et demi.

Dès le démarrage on branchera :

- Les pompes de brassage

- Le filtre

- Le chauffage


Pour l’écumeur
: on le mettra en fonctionnement au moment de l’introduction des pierres vivantes.

On pourra rajouter, si les tests d’eau sont bons après un mois et demi, les premiers détritivores (escargots, bernard l’hermite).
Les coraux mous suivront et dès le troisième mois, sans précipitation, vous pourrez introduire les tous premiers poissons. Pour ce qui est des coraux durs il faudra attendre environ 8 mois à un an, selon l’équilibre du bac.

 

3. L'ENTRETIEN

Tous les 3 jours, nettoyer le gobelet de l’écumeur seulement s’il est rempli à la moitié de sa capacité.
Toutes les semaines, vous pouvez contrôler la densité.
Pour l'eau, vous devrez changer 10 à 15 % de son volume chaque mois. Attention votre eau devra être préparée 2 à 3 jours avant son rajout, de préférence brassée et être à température pour ne pas causer de dégâts sur les micro-organismes déjà présents dans l’aquarium.
Nourrir les poissons et coraux une fois par jour avec des aliments complets et variés.

Voilà la version simplifiée mais néanmoins essentielle de ce que vous devez savoir pour démarrer un paradis tropical, Que ce soit pour un nano bac de 30 litres ou un volume beaucoup plus ambitieux, en cas de doute, rien ne vaut l’avis averti de nos spécialistes en aquariophilie marine. Il y a forcément un bac marin qui vous conviendra !

 

Notre Boutique en ligne

  • Tetra Tube fluo 11W - pour aquarium Tetra AquaArt 20L et 30L

    13,99 €