Il faut savoir que la plupart des rosiers vendus sont issus de rosiers greffés sur un porte-greffe. Ce porte-greffe provient de rosiers sauvages dont on récolte les graines dans les cynorhodons (fruits des rosiers) à l'automne. Ces graines sont mises dans le sable tout l'hiver. Cette opération appelée la stratification permet d’enlever l'enveloppe naturelle des graines et facilite leur germination. Les graines germent au printemps. C'est en été que l'on va effectuer la greffe de la variété souhaitée. Il faudra prélever un œil sur le rosier donneur et l'introduire au niveau du collet de notre jeune plant en faisant une fente puis en les ligaturant ensemble. Au printemps suivant, on coupera la partie sauvage du rosier pour ne laisser que l’œil greffé. Tout au long de la saison, cet œil devra être pincé afin de donner plusieurs départs à notre greffe. C’est pourquoi les rosiers que l'on achète sont souvent penchés sur un côté, ceci vient de la greffe de la variété souhaitée.

Les rosiers, plantation, taille et entretien

Les rosiers, plantation, taille et entretien

  Dans l'ordre : Oeil d'un rosier, Cynorhodon, Porte greffe, Greffe d'un oeil, Rosier greffé en racines nues

Les rosiers greffés ont la réputation de vivre plus longtemps et d’être plus florifères que les rosiers de bouture.

1. LES FORMES DE ROSIERS LES PLUS CONNUES

1.1. Le rosier buisson

Hauteur : 0,60 à 1,10 m

Distance de plantation : 0,50 à 0,60 m

Ce sont les plus plantés. Il existe deux sortes de rosiers : à fleurs groupées (sur la même tige on retrouve plusieurs roses) ou à grosses fleurs (sur une tige pousse une seule rose qui peut être utilisée en fleur coupée). Ils peuvent être parfumés et remontants, ils fleurissent  à partir du mois de mai jusqu’aux premières gelées.

Quelques exemples de variétés :

 

Exemple de rosier à fleurs groupées: en rouge la variété « Alain », en blanc « Ice berg » et en rose « Mona Lisa ». 

 

On trouve aussi les rosiers anglais qui ont la particularité d'avoir le cœur de leur fleur en forme de pivoine et d’être très parfumées. Parmi ces rosiers, vous trouverez toute la gamme des David Austin et Edirose.

1.2.  Le rosier couvre-sol

Les rosiers couvre-solHauteur : 0,30 à 0,80 m

Distance de plantation : 0,60 à 0,80 m

Ils font partie des rosiers paysagers utilisés pour faire de petites haies ou bosquets assez bas. Leur particularité est de faire des bouquets de petites roses extrêmement florifères, très esthétiques sur vos talus. Ils montrent une grande résistance aux maladies et demandent moins d'entretien. Dans cette gamme de rosiers on retrouve le rosier « The Fairy », rosier rose fleurissant en cascade, et aussi toute la collection des Décorosiers : « Emera », « Opalia », « Suneva », « Calizia », « Cadora », « Mareva » et « Vesuvia ».

1.3  Le rosier grimpant

Hauteur : 3 à 6 m

Distance de plantation : 2 à 3 m

Ils doivent être palissés le long d'un mur, d'une arche ou d'un grillage. Ils peuvent aussi recouvrir une pergola, surtout les rosiers liane d’une hauteur encore plus importante. Ils peuvent être à fleurs groupées ou à grosses fleurs.

On trouve dans les rosiers grimpants le célébre « Pierre de Ronsard » (ci-dessous à gauche) avec ses grandes fleurs roses et blanches aux nombreuses pétales. Aussi une variété très appréciée, le « Grand Huit » (ci-dessous à droite) pour ces grandes fleurs rouge parfumées et résistant aux maladies. Une variété à fleurs groupées avec trois couleurs de fleur, jaune, abricot et ivoire c'est la variété Ghislaine de Féligonde.

Les rosiers grimpants

1.4.  Le rosier tige

Les rosiers tigesCe sont des rosiers greffés sur une tige, soit à 0,5 m de hauteur pour les ¼ de tiges soit à 1 m pour les ½ tiges ou plus encore pour ressembler à de petits arbres. On trouve aussi dans cette catégorie les rosiers pleureurs greffés à plus d’1,5 m et qui ont un effet retombant. Ces rosiers sont souvent mis au milieu d'un massif, entourés de plantes vivaces.

On peut trouver la majorité des variétés des rosiers buisson et couvre-sol en rosiers greffés sur tige.

Remarque :

Le terme polyantha désigne les rosiers à fleurs groupées et les hybrides de Thé sont les rosiers à grandes fleurs avec une floraison remontante (de mai aux gelées) dont la plupart sont parfumées.

      Les rosiers tiges

2. LA PLANTATION

Il est recommandé de ne pas planter un rosier à un endroit ou il y a déjà eu des rosiers car ils appauvrissent la terre et produisent des toxines dans le sol qui leurs sont propres.

La plantation des rosiers

Pour un rosier, il faut un endroit aéré, bien exposé au soleil avec un minimum de 4 heures d’ensoleillement par jour. Le sud ou l'ouest leur convient parfaitement. Il faut faire un grand trou de 40 cm au minimum en hauteur, largeur et profondeur. Au fond du trou, mettre un engrais organique comme de l'Or Brun spécial rosier. La matière organique au pied des rosiers est très importante car elle favorise la vie microbienne dont ils ont besoin pour prospérer. Puis, il faut remettre de la bonne terre de jardin afin d’éviter que les racines ne soient en contact direct avec le fumier.

La technique de plantation des rosiers

On peut trouver des rosiers racinés en vente d'octobre à mars. Ce sont des rosiers qui ont été arrachés de pleine terre, puis taillés. On les reconnaît par leur tige aux extrémités entourées de cire rouge afin de conserver la sève et éviter la transmission des maladies.

Il est conseillé de praliner ces rosiers, c'est-à-dire tremper les racines dans une préparation de limons d'argile, d'algues et d'engrais organique afin que les racines ne soient pas en contact avec l'air et favoriser ainsi leur croissance.

On va se servir d'un bambou comme niveau pour mettre la greffe du rosier au dessus du niveau de la terre. Puis il faut remettre de la terre de jardin et la tasser tout autour du rosier délicatement avec le pied.

Ensuite, faire une cuvette pour l’arrosage et verser entre 5 à 10 litres d’eau. Cela permet de bien mettre en contact les racines avec la terre.

On peut trouvez des rosiers enracinés en conteneur d'Avril à Juin. L'avantage de ces rosiers c'est de les acheter avec des fleurs. Il faudra veiller à bien les arroser en été pour qu'ils puissent bien s'enraciner pour l'hiver.

La plantation en racines nues des rosiers

3. LA TAILLE DES ROSIERS

La taille des rosiersLa taille est très importante pour les rosiers. Elle évite la transmission de maladies, de garder la  hauteur des rosiers et aussi d'avoir de belles roses tout l’été. Elle se fait une fois par saison, à l'aide d'un sécateur qui doit être bien désinfecté entre chaque rosier.

3.1. Comment tailler des rosiers

Toujours tailler un centimètre au dessus d'un œil qui part vers l'extérieur de la plante. On coupe avec la partie coupante du sécateur vers le pied du rosier (la partie que l'on garde). On coupe en biseau du côté inverse du bourgeon pour que l'eau ne s’écoule pas dessus.

3.2.  Tailler des rosiers à l'automne

Faire une taille de nettoyage à environ 50 cm du sol. Cela permet d'enlever les fleurs mortes et les feuilles qui risquent de transmettre des maladies si elles restent au pied des rosiers tout l'hiver. Cette taille permet de faire redescendre la sève dans les racines pour les protéger du gel.

3.3. Tailler des rosiers pendant l'hiver

Après de fortes gelées d'hiver, regardez si les tiges des rosiers ont les pointes noires. Si c'est le cas, retaillez jusqu'à avoir une taille sur du bois bien vert.

3.4. Tailler des rosiers au printemps

On va tailler les rosiers à 15/20 cm du sol. Il faut savoir que la hauteur d'un rosier correspond à la pousse qu'un bourgeon fait en une année. Si vous ne les coupez pas très court, vos rosiers seront de plus en plus hauts et les fleurs seront de plus en plus petites. Pour bien aérer vos rosiers, il faut laisser 3 à 4 belles branches et les tailler au premier bourgeon qui part vers l'extérieur.

3.5 Tailler des rosiers en été

Taillez les fleurs fanées trois feuilles en dessous. Vos rosiers seront plus florifères et cela permet de redonner une forme à la plante.

3.6  La taille des rosiers grimpants

La taille la plus importante se fait en fin de printemps. Il faut attendre leur deuxième année pour les tailler. D’abord, il faut décrocher toutes les branches du rosier de son support, couper les branches trop vieilles à ras de la plante pour laisser 3 à 4 branches jeunes qui seront plus productives. En remettant les branches sur le support, ne pas oublier de les arquer pour forcer la plante à fleurir davantage.

4. L’ARROSAGE DES ROSIERS

Surtout ne jamais arroser les feuilles de vos rosiers. Quand vous arrosez un rosier, mettez-lui 5 à 10 litres d'eau au pied. L'année de plantation, l'arrosage sera suivi une fois par semaine voir tous les 15 jours. Pour les rosiers plus anciens, il faudra les arroser tous les 15 jours lors d'un été aux températures élevées.

5. LA NUTRITION DES ROSIERS

Les rosiers sont des plantes gourmandes. On peut épandre à leur pied du fumier bien décomposé à l'automne en griffant la terre. Au printemps, apportez un engrais complet riche en magnésium, et en été, on peut rajouter un engrais liquide pour prolonger la floraison.

Aussi les rosiers préfèrent une terre calcaire. On peut faire un amendement calcaire au Printemps ou à l'Automne avec un produit comme le Lithomarine. Cela fortifiera vos rosiers car il apportera du magnésium en même temps.

6. LE BINAGE DES ROSIERS

Le binage permet de casser la croûte de battance qui se forme sur un sol nu au contact de la pluie. Cela consiste à aérer les 5 à 10 centimètres de terre au pied des rosiers à l'aide d'une griffe. Le binage est important au printemps, il aide à réchauffer le sol et à incorporer les engrais organiques. Aussi, pendant l'été il favorise la pénétration de l'eau jusqu'aux racines des plantes. On dit toujours qu'un binage vaut deux arrosages.

Le binage des rosiers

7. LE PAILLAGE DES ROSIERS

On peut pailler les rosiers, cela sert à garder la fraîcheur du sol en été, à les protéger du froid en hiver, et d'éviter la pousse des mauvaises herbes. On peut utiliser des paillages organiques comme la coque de cacao, chips de coco, paillis de chanvre... qui peuvent être mélangés au sol pour être dégradés. Aussi on peut utiliser des paillages minéraux : billes d'argiles, pouzzolane... on évitera surtout d'utiliser un paillage d'écorces de pin qui génère de l'acidité dans le sol en se dégradant.

8. LES MALADIES DES ROSIERS

Il y a trois maladies répandues sur les rosiers :

- la maladie des tâches noires se reconnaît par des tâches rondes, brunes et  foncées sur les feuilles.

- l’oïdium qui se manifeste par un feutrage blanc sur les feuilles par temps chaud et humide.

- la rouille apparaît sur la face inférieure des feuilles, en forme de petites pustules de couleur orangée.

Pour lutter contre ces maladies, des produits fongicides existent, mais ils peuvent être évités en suivant de bonnes méthodes de culture.

9. LES PARASITES DES ROSIERS

Les parasites des rosiersLes rosiers sont les plantes du jardin les plus sensibles aux attaques de pucerons. Ils se développent sur les jeunes pousses en formant des colonies. On peut commencer par les enlever à la main et laisser faire le travail des auxiliaires comme les coccinelles. En cas de fortes attaques, on peut pulvériser du savon noir ou un anti-puceron à base de pyrèthres. Un moyen de lutte naturel est d'associer dans vos massifs des plantes qui feront fuir les pucerons comme la lavande et les œillets d'inde.

En cas de forte chaleur ils peuvent être la cible des acariens, ce qui rend les feuilles de couleur grisâtre.

La rose est la fleur la plus connue, de nombreuses formes et couleurs sont disponibles dans le commerce. Ce sont des plantes à bichonner tout au long de l'année, leur floraison est toujours très appréciée ainsi que leur parfum envoûtant. Ils deviennent vite les stars de votre jardin.

Quelques photos de variétés de rosiers :

Différentes variétés de rosiers

Dans l'ordre de gauche à droite : Rosier buisson à grosses fleurs "Black Baccara", rosier à fleurs groupées "Martin des senteurs", rosier grimpant à grosses fleurs "Vanille-Fraise", rosier à fleurs groupées "Jubilé du Prince Monaco", rosier anglais à grosses fleurs "Cornouaille"

 

Notre Boutique en ligne

  • Fontaine - DESJARDINS

    1 599,00 €